LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Why not Judy Chicago ?" "Helena Almeida. Corpus"

Arts Plastiques : "Why not Judy Chicago?" et "Helena Almeida. Corpus"

58 min
À retrouver dans l'émission

Judy Chicago. Helena Almeida. Deux femmes qui, par leurs parcours bien distincts, se sont imposées comme deux artistes voulant enfreindre la tradition, et casser les codes. Au CAPC de Bordeaux et au Jeu de Paume à Paris, ce sont Corinne Rondeau et Frédéric Bonnet qui nous en parlent ce soir.

"Why not Judy Chicago ?" "Helena Almeida. Corpus"
"Why not Judy Chicago ?" "Helena Almeida. Corpus"

Dans le cadre de  notre semaine centrée sur la femme et les problématiques féministes, nous parlons ce soir de Judy Chicago, une artiste américaine pionnière dans cette lutte. Elle est exposée en ce moment au CAPC Musée d'Art Contemporain de Bordeaux jusqu'au 4 septembre.

Elle commence sa carrière dans les années 1960, et déjà, elle s'oriente vers une iconographie qui critique, dénonce, défie le phallocentrisme dans le milieu de l'art. Elle accompagne ses productions avec des projets éducatifs, comme les Feminist Art Programs de Fresno State College ou de Cal Arts, réservés, dans un premier temps, aux femmes désireuses d'engagement féministe.

"The Dinner Party" est l'oeuvre la plus connue de Judy Chicago. Produite entre 1979 et 1981, l'artiste bénéficiait alors d'associations avec des projets artistiques collaboratifs, comme la Womanhouse. Une oeuvre nourrie par la relation qu'entretient l'artiste avec l'Histoire. Une réflexion qui se développera également dans ses œuvres suivantes, comme "The Birth Project", "Power Plays" ou "The Holocaust Projet".

"Why not Judy Chicago ?", au CAPC Musée d'Art Contemporain de Bordeaux, jusqu'au 4 septembre.

"Why not Judy Chicago ?" CAPC Musée d'Art Contemporain Bordeaux
"Why not Judy Chicago ?" CAPC Musée d'Art Contemporain Bordeaux

Depuis sa sortie des Beaux-Arts de l'Université de Lisbonne en 1955, Helena Almeida souhaite remettre en question les formes d'expressions traditionnelles, dans la peinture plus spécifiquement. Peu connue en France, cette artiste née en 1934 est une des plus grandes artistes contemporaines portugaises. Elle s'est imposée comme une figure majeure dans la performance et l'art conceptuel, grâce aux grandes manifestations internationales, comme les Biennales de Venise de 1982 et 2005.

En rassemblant un ensemble d’œuvres, comme la peinture, la photographie, la vidéo ou le dessin, l'exposition "Corpus" permet d'avoir un panorama large d'Helena Almeida, des années 1960 aux productions les plus récentes.

'Helena Almeida. Corpus", au Jeu de Paume à Paris jusqu'au 22 mai.

"Helena Almeida. Corpus" au Jeu de Paume
"Helena Almeida. Corpus" au Jeu de Paume

La revue de presse culturelle d'Antoine Guillot :

Pour écouter la revue de presse culturelle et quotidienne d'Antoine Guillot, cliquez ici

OPA sur le noir

Anish Kapoor, en acquérant le brevet du Vantablack, couleur à usage militaire qui absorbe presque totalement la lumière, se comporte-t-il en artiste innovateur, ou en trader mettant la main sur une matière première ?

L'Invité de la Dispute, Raphaël Pichon :

Arts Plastiques : retrouvez les choix de Raphaël Pichon, ici

Les coups de cœur :

"Bacchanales modernes !", à la Galerie des Beaux-Arts de Bordeaux, jusqu'au 23 mai (Corinne Rondeau)

"En passant de Niele Toroni", à la Galerie Marian Goodman, jusqu'au 16 avril (Frédéric Bonnet)

La programmation musicale :

“Behind the mirror” de Francis Lockwood.

« Nightwalker » de Daniel Dia.

Chroniques
21H18
6 min
Revue de presse culturelle d'Antoine Guillot
OPA sur le noir
21H25
6 min
L'Invité(e) de la Dispute
Les choix Arts plastiques de Raphaël Pichon
Intervenants
  • Maître de conférences en esthétique et sciences de l’art à l’Université de Nîmes et critique d'art
  • Journaliste au Journal des Arts
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......