LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Cannes : The Immigrant & Michael Kohlhaas

59 min
À retrouver dans l'émission

Le chapitre cannois s'achèvera ce soir pour La Dispute en compagnie des critiques suivants :

-Cristina Piccino (Il Manifesto)

-Jean-Baptiste Thoret (Charlie Hebdo)

-Antoine Guillot (France Culture)

Les films suivants seront passés en revue :

-The Immigrant de James Gray (Compétition)

The Immigrant
The Immigrant

Le premier film à notre affiche est celui de James Gray, un des cinéastes les plus côtés de sa génération, et très aimé de la critique et du public français.Ce qui reste pour moi, à ce jour, son meilleur film, « Little Odessa », reçut le Lion d’Argent à la Mostra de Venise, en 1994. C’était le premier long métrage du cinéaste, qui résonnait fortement avec sa biographie, lui dont le grand père russe juif avait débarqué à Ellis Island en 1923.Cette part autobiographique revient avec « The immigrant », comme nous allons le voir.Signalons auparavant qu’après Little Odessa, les quatre films qu’a réalisé James Gray ont tous été sélectionnés en compétition au Festival de Cannes, mais qu’il est toujours parti sans aucune récompense.Par contre, deux Césars du meilleur film étranger, pour « La nuit nous appartient » en 2008 et pour « Two lovers », en 2009.

« The immigrant » va donc suivre l’arrivée aux Etats Unis en 1921 d’Ewa, catholique polonaise, interprétée par Marion Cotillard, séparée de sa sœur à Ellis Island, où cette dernière est retenue en quarantaine, souffrant de tuberculose.Prise en main par un maquereau joué par Joaquim Phoenix, Ewa est prête à tout pour permettre à sa sœur de la rejoindre…

Arnaud Laporte

-Michael Kohlhaas d'Arnaud des Pallières (Compétition)

Michael Kohlhaas
Michael Kohlhaas

Arnaud des Pallières est un des cinéastes les plus singuliers de notre pays, mais pas seulement, et il réalise depuis 25 ans des films de toute nature, mais toujours surprenants. Documentaires, courts ou long métrages, des Pallières a notamment signé « Drancy Avenir », « Is dead (portrait incomplet de Gertrud Stein) », « Disneyland, mon vieux pays natal », « Adieu », « Parc », ou encore un des plus courts métrages que j’ai vu de ma vie, « Diane Wellington ». L’annonce de sa sélection en compétition a été pour moi une grande joie, d’autant plus que « Michel Kohlhaas » est l’adaptation d’une nouvelle éponyme de l’écrivain allemand Henrich von Kleist, un des auteurs que je vénère par-dessus tout.Je ne suis pas vraiment le seul, puisque Franz Kafka, qui ne fit que deux apparitions publiques dans sa vie, réserva l’une d’elles à la lecture de cette nouvelle de Kleist.Kleist écrit cette nouvelle en 1811, en s’inspirant d’une histoire réelle, survenu près de 300 ans avant, dans la première moitié du XXème siècle.Arnaud des Pallières a transposé l’Allemagne de la Réforme dans les Cévennes, au 16ème siècle, choix plein de sens, puisque la question religieuse est ici importante.Michel Kohlhaas est un marchand de chevaux qui va se retrouver victime d’un seigneur local, perdant deux chevaux dans l’aventure. Kohlhaas veut porter l’affaire en justice, se voit débouté, et décide alors de monter une armée pour obtenir réparation, et voir son bon droit reconnu…

Arnaud Laporte

Ainsi que les coups de cœur :

-de Cristina Piccino :

Norte, la fin de l'histoire de Lav Diaz (Un certain regard)

Norte, la fin de l'histoire
Norte, la fin de l'histoire Crédits : Radio France

-de Jean-Baptiste Thoret :

Le congrès d'Ari Folman (Ouverture de la Quinzaine des réalisateurs), sortie le 3 juillet

Le Congrès
Le Congrès

-d'Arnaud Laporte :

Muhammad Ali's Greatest Fight de Stephen Frears (Séance spéciale)

Muhammad Ali's Greatest Fight
Muhammad Ali's Greatest Fight Crédits : Radio France

-d'Antoine Guillot :

Salvo de Fabio Grassadonia & Antonio Piazza (Semaine de la Critique)

Salvo
Salvo

Sans oublier la revue de presse culturelle de Christophe Payet.

Pastille introductive: Nicole KIDMAN

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......