LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Cannes : Nebraska & La vie d'Adèle - Chapitre 1&2

59 min
À retrouver dans l'émission

La Dispute poursuit son aventure cannoise et vous propose ce soir de nouveaux films en compagnie des critiques suivants :

-Julien Gester (Libération)

-Florence Ben Sadoun (Elle)

  • Antoine Guillot (France Culture)

Les films suivants seront passés en revue :

-La vie d'Adèle - Chapitre 1&2 d'Abdellatif Kechiche (Compétition)

Le premier film à notre affiche est celui d’Abdellatif Kechiche, une personnalité complexe et intéressante, révélé à un assez grand public en 2004 avec son second long-métrage, « L’esquive », 4 Césars majeurs cette année là, et qui retrouva succès critique et public avec « La graine et le mulet » en 2007, couronné d’un Grand Prix du Jury à Venise.Son film suivant, « Vénus noire », fut accueilli plus fraichement, après avoir été lui aussi présenté à Venise.Kechiche à Cannes, c’était sans doute un enjeu pour Thierry Frémeaux, qui a sélectionné le film en en voyant une version qui n’est sans doute pas celle que nous avons vu hier au soir, et qui ne sera d’ailleurs peut-être pas celle qui sortira en salles, le 9 octobre prochain, l’une des particularités d’Abdellatif Kechiche étant de travailler sur le montage de ses films. Une autre de ses particularités étant de se brouiller très violemment avec ses producteurs successifs.

Mais venons-en à « La vie d’Adèle. Chapitre 1&2 », 2h57 sans générique, puisque le générique n’était pas prêt pour la projection de presse, hier soir.Ce film est une libre adaptation de la bande dessinée de Julie Maroh, « Le bleu est une couleur chaude », qui suit Adèle de la fin de son adolescence, en classe de première, jusqu’à ses premières années de travail, comme institutrice.Entretemps, Adèle aura rencontré Emma, une jeune femme un peu plus âgée qu’elle, étudiante aux Beaux-Arts de Lille. Avec elle, Adèle, découvre l’art et la culture, mais découvre aussi l’amour, le vrai, passionnel et charnel.

Arnaud Laporte

-Nebraska d'Alander Payne (Compétition)

Nebraska
Nebraska Crédits : Radio France

Une autre projection officielle a lieu ce soir, celle de « Nebraska », d’Alexander Payne. Ce cinéaste américain d’origine grecque est né lui-même au Nebraska, un Etat américain qui est ici l’horizon fantasmé d’un vieil homme, joué par Bruce Dern, un vieil homme qui a pris littéralement pour argent comptant un de ces courriers publicitaires qui vous affirment que vous avez gagné un million de dollars.Il décide donc de se rendre au siège de la compagnie qui lui a adressé ce courrier, à Lincoln, Nebraska, à 2000 kilomètres de chez lui. Mais comme il n’a plus son permis de conduire, sans doute en raison de ses très fréquents états d’ébriété, il décide de partir à pied. C’est le premier plan du film, qui voit cet homme marcher le long de l’autoroute…

Arnaud Laporte

Ainsi que les coups de cœur :

-de Julien Gester :

La Bataille de Solférino de Justine Triet (ACID) - Sortie le 18 septembre

La Bataille de Solférino
La Bataille de Solférino

-de Florence Ben Sadoun :

Suzanne de Katell Quillévéré (Ouverture de la Semaine de la Critique)

Suzanne
Suzanne

-d'Arnaud Laporte :

Tip top de Serge Bozon (Quinzaine des Réalisateurs) - Sortie le 28 août

Tip Top
Tip Top
  • d'Antoine Guillot :

La jaula de oro (La cage dorée) de Diego Quemada-Diez (Un certain regard)

La Jaula de Oro
La Jaula de Oro Crédits : Radio France

Sans oublier la revue de presse culturelle de Christophe Payet.

Pastille introductive: Ang LEE

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......