LE DIRECT

Cinéma : After Earth & L'Inconnu du lac

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, La Dispute enregistre exceptionnllement son émission au Grand Palais dans le cadre du Drive-in cinéma Paradiso et se penche sur l’actualité cinématographique avec les critiques suivants :

  • Charlotte Garson (Cahiers du Cinéma)

  • Lisa Nesselson (Screen et France 24)

  • Jean-Baptiste Thoret (Charlie Hebdo)

Les films suivants seront passés en revue :

-L'inconnu du lac d'Alain Guiraudie

Il est toujours difficile pour un film montré dans un festival de sortir en salles précédé par une réputation extrêmement flatteuse, les bulles festivalières pouvant éclater au contact du vrai public.C’est le risque que court « L’inconnu du lac », d’Alain Guiraudie, projeté aux tous premiers jours du Festival de Cannes, il y a quelques semaines, dans la section Un certain regard, un film dont tout le monde disait grand bien, tant et si bien qu’il semblait être le seul film remarquable avant que ne soit projeté, une semaine plus tard, « La vie d’Adèle », d’Adbelatif Kechiche, qui fut pour la très grande majorité des festivaliers le choc qu’ils n’attendaient plus.Ainsi, au début et à la fin du festival, deux films narrant les aventures très sexuelles, mais pas seulement, d’hommes d’un côté, de femmes de l’autre, ont reçu les louanges les plus appuyés.

Nous verrons à l’automne ce qui reste de l’emballement cannois concernant « La vie d’Adèle ».Concernant « L’inconnu du lac », le film sort demain, et c’est le sujet de notre première Dispute, ce soir.Son auteur est Alain Guiraudie, qui en signe le scénario et la mise en scène.Alain Guiraudie, il y a longtemps qu’on l’aime, au moins depuis ces moyens métrages, « Du soleil pour les gueux », en 2000, et « Ce vieux rêve qui bouge », en 2001.« L’inconnu du lac » est son quatrième long-métrage. Le précédent, « Le roi de l’évasion », comme le premier, « Pas de repos pour les braves », avaient été présentés à la Quinzaine des Réalisateurs.S’il a un temps caressé l’espoir d’être en compétition officielle, Alain Guiraudie s’est déclaré par la suite très heureux d’être dans la sélection officielle bis, Un certain Regard, section dans laquelle les films ne concourent pas pour le Palmarès.Quant à l’histoire du film, après avoir longtemps tourné autour de la question, Guiraudie a décidé de s’attaquer frontalement à sa sexualité, à son homosexualité, en ancrant son film dans un décor unique, lieu de drague et de sexe, au bord d’un étang.C’est là que Franck, un jeune habitué, tombe sous le charme de Michel, sous le regard apparemment placide d’Henri, qui se tient lui à l’écart des autres hommes, se contentant de passer ses journées assis, face au lac…

Arnaud Laporte

  • After Earth de M. Night Shyamalan (sorti le 5 juin)
After Earth
After Earth

Le deuxième film à notre programme est réalisé par Night M. Shyamalan, metteur en scène de « Sixième sens », « Incassable » ou « Signes », qui connait depuis plusieurs films et plusieurs années une baisse très sensible de sa côte, tant auprès du public que de la critique, et ce n’est pas le démarrage catastrophique au box office américain de ce nouveau film, « After earth », qui va améliorer les choses.

Mais concernant la part de responsabilité du cinéaste, on pourra discuter, car s’il est un nom mis en avant avec ce film, c’est celui de Smith.Will Smith, auteur de l’histoire du film, producteur du film, et interprète principal du film, auprès de son fils, Jaden Smith.L’histoire est d’ailleurs celle d’un père et de son fils. Le premier est un général très respecté des Rangers, et va emmener avec lui son fils, aspirant-ranger, dans une mission apparemment de routine. Mais pris dans une tempête d’astéroïdes, le vaisseau dans lequel voyage papa et son fiston se crashe au mauvais endroit : à savoir la planète Terre, que l’humanité a du quitter un millier d’années plus tôt, la planète bleue étant devenue trop dangereuse pour l’homme, qui lui a fait tant de mal… Arnaud Laporte

Ainsi que les coups de cœur :

-de Lisa Nesselson : Electrick Children, de Rebecca Thomas (sortie le 26 juin).

Electrick Children
Electrick Children

-de Jean-Baptiste Thoret : Le désert des tartares, de Valério Zurlini (1976), réédition et sortie le 12 juin.

Le désert des tartares
Le désert des tartares

Sans oublier, l’irremplaçable revue de presse culturelle d’Antoine Guillot

Et l'interview avec Elisha Karmitz directeur général de MK2 Agency au sujet du Drive In "Cinema Paradiso" au Grand Palais du 10 au 21 juin.

Pastille introductive: Jean-Pierre MELVILLE

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......