LE DIRECT

Cinéma: The Hole; Frankenweenie et Gangs of Wasseypur

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, la Dispute vous propose de revenir sur des sorties DVD et film avec les critiques suivants:

  • Antoine Guillot (France Culture)- Charlotte Garson (Cahiers du Cinéma)- Jean-Baptiste Thoret (Charlie-Hebdo)sur les films ou DVD suivants:

  • The Hole , Joe Dantes (DVD & Blu-Ray 3D) (chez CTV)

Charlotte Garson: On a trop tôt fait de parler de "l'auteur" Joe Dante: il réalise ici sans génie un sympathique film "de banlieue" à l'américaine (le trou du titre, c'est d'abord la banlieue où emménagent à regret les deux enfants)...

Antoine Guillot:

La force du film vient de son clacissisme, dans sa mise en scène et dans ses effets, ça fonctionne parfaitement.

Jean-Baptiste Thoret:

Joe Dante fait une plongée à l’intérieur de son propre univers et fond cinéphilique.

Il a le courage de ne rien faire de son film. C’est toute la puissance de la série B.

Arnaud Laporte:

  • Frankenweenie , Tim Burton (sorti le 31 octobre)
Frankenweenie
Frankenweenie

Charlotte Garson: Ni cœur, ni tripes, ni âme. Film d’animation? De réanimation, plutôt !

Antoine Guillot:

On croirait le film officiel de l'exposition Tim Burton à la Cinémathèque française. C'est très rythmé, ça se regarde aimablement, mais ça pose une question, à laquelle seul son prochain film pourra répondre : Burton restera-t-il à jamais enfermé dans son univers, ou pourra-t-il un jour nous proposer autre chose ?

Jean-Baptiste Thoret:

C’est un film intéressant car il est fin et plein de citations. Cette relecture n’est pas dénuée d’intérêts.

Arnaud Laporte:

  • Gangs of Wasseypur , Anurag Kashyap (1ère partie en DVD chez Blaq Out et 2ème partie en salle le 26 décembre)
Gangs of Wasseypur
Gangs of Wasseypur

Charlotte Garson: Un film au montage énergique où violence et humour font plutôt bon ménage.

Antoine Guillot: Du cinéma débordant, addictif, impur et sans vergogne : un régal.

Jean-Baptiste Thoret:

C’est virtuose et séduisant par la vitesse et les citations d’ordres scénaristiques. Mais la mise en scène standard et la forme feuilletonesque ne m’ont pas attiré.

Arnaud Laporte:

Bien sûr, la revue de presse culturelle d'Antoine Guillot: Actualité du Simpsonisme

Et le coup de fil de Seham Boutata passé à Rachid Djaïdani à l'occasion de la projection de son film Rengaine au Festival "Maghreb, si loin, si proche" dans l'Aude/ Pyrénées Orientales du 11 au 27 janvier.

Pastille introductive: Michel OCELOT.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......