LE DIRECT
"Adults in the room", "J’ai perdu mon corps"

Cinéma : "J’ai perdu mon corps", de Jérémy Clapin, "Adults in the room", de Costa Gavras et le Journal de La Dispute : Ce que la critique peut dire de l'affaire Haenel

55 min
À retrouver dans l'émission

Au sommaire de cette Dispute Cinéma : "J’ai perdu mon corps", de Jérémy Clapin, "Adults in the room", de Costa Gavras et le Journal de La Dispute : Ce que la critique peut dire de l'affaire Haenel

"Adults in the room", "J’ai perdu mon corps"
"Adults in the room", "J’ai perdu mon corps"

"J’ai perdu mon corps", de Jérémy Clapin

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Présentation : A Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s’échappe d’un labo, bien décidée à retrouver son corps. S’engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d’embûches et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire.

Avec : Hakim Faris, Victoire Du Bois, Patrick D’Assumçao

L'avis des critiques : 

« Un film comme un concept qui ne s’incarne pas. Une vraie originalité qui semble prise dans la roche, dommage. » Florence Colombani

« Le film travaille beaucoup de formes et de genres, mais c’est dans la faiblesse qui résulte de cette grande ambition qu’il existe. Le travail des voix est extrêmement juste. » Lucile Commeaux

« Une esthétique très réaliste, un design qui ressemble à la bande dessinée contemporaine, un trait gracile, fragile, vibrant, très réaliste. » Antoine Guillot

"Adults in the room", de Costa Gavras

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Présentation : Après 7 années de crise le pays est au bord du gouffre. Des élections, un souffle nouveau et deux hommes qui vont incarner l’espoir de sauver leur pays de l’emprise qu’il subit. Nommé par Alexis, Yanis va mener un combat sans merci dans les coulisses occultes et entre les portes closes du pouvoir européen. Là où l’arbitraire de l’austérité imposée prime sur l’humanité et la compassion. Là où vont se mettre en place des moyens de pression pour diviser les deux hommes. Là où se joue la destinée de leur peuple. Une tragédie grecque des temps modernes.

Avec : Christos Loulis, Alexandros Bourdoumis, Ulrich Tukur

L'avis des critiques : 

« Un film accablant sur un sujet accablant, très lié au livre et à la réelle perspective historique européenne qui ne permet pas de créer assez d’imaginaire et de cinéma. » Florence Colombani

« Une histoire passionnante, une farce où on rit beaucoup malgré un cadre austère. Cinématographiquement extrêmement fort. » Lucile Commeaux

« Un film mal foutu, partial, mais passionnant. L’effet "coulisse du film" est passionant, et le rythme tenu. On ne s’ennuie pas un instant. » Antoine Guillot

"Le film ne se situe jamais réellement, et l'héroïsation permanente de Yánis Varoufákis est grossière" Arnaud Laporte

Le Journal de La Dispute de Lucile Commeaux : Ce que la critique peut dire de l'affaire Haenel

Coup de cœur d’Antoine Guillot pour "Quand passent les cigognes", de Mikhaïl Kalatozov (en salles et en DVD/Blu-Ray chez Potemkine)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Présentation : Moscou, 1941. Veronika et Boris sont éperdument amoureux. Mais lorsque l’Allemagne envahit la Russie, Boris s’engage et part sur le front. Mark, son cousin, évite l’enrôlement et reste auprès de Veronika qu’il convoite. Sans nouvelle de son fiancé, dans le chaos de la guerre, la jeune femme succombe aux avances de Mark. Espérant retrouver Boris, elle s’engage comme infirmière dans un hôpital de Sibérie.

Avec : Tatiana Samoilova, Alexei Batalov

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......