LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
De haut en bas : "Jusqu'à la garde" Xavier Legrand, "Le 15h17 pour Paris" Clint Eastwood, "Revenge" Coralie Fargeat Copyright : Haut et Court; 2016 Warner Bros; M.E.S. PRODUCTIONS.

Cinéma : "C'est un film qui manque vraiment de premier degré et d'intelligence"

55 min
À retrouver dans l'émission

Emission cinéma ce soir, avec les films "Jusqu'à la garde" de Xavier Legrand, "Le 15h17 pour Paris" de Clint Eastwood ainsi que "Revenge" Coralie Fargeat; tous les trois sortis ce mercredi sur les écrans.

De haut en bas : "Jusqu'à la garde" Xavier Legrand, "Le 15h17 pour Paris" Clint Eastwood, "Revenge" Coralie Fargeat Copyright : Haut et Court; 2016 Warner Bros; M.E.S. PRODUCTIONS.
De haut en bas : "Jusqu'à la garde" Xavier Legrand, "Le 15h17 pour Paris" Clint Eastwood, "Revenge" Coralie Fargeat Copyright : Haut et Court; 2016 Warner Bros; M.E.S. PRODUCTIONS.

Jusqu'à la garde réalisé par Xavier Legrand (Sortie de 7 février)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Synopsis :

Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive. 

J'ai beaucoup aimé ce film, j'en suis sortie flageolante. La mise en scène s'attache à complexifier les rapports, c'est toujours très fin et les acteurs portent cette finesse. Lucile Commeaux

Ce film est intéressant, il cherche toujours à adopter le point de vu "malin" pour voir les choses. Les évidences du film sont toujours contrecarrées par la mise en scène. On sent l'inquiétude générale, ce film nous met dans un état de tension. Antoine Guillot

Le 15:17 pour Paris de Clint Eastwood (Sortie le 7 février)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Synopsis : 

Dans la soirée du 21 août 2015, le monde, sidéré, apprend qu'un attentat a été déjoué à bord du Thalys 9364 à destination de Paris. Une attaque évitée de justesse grâce à trois Américains qui voyageaient en Europe. Le film s'attache à leur parcours et revient sur la série d'événements improbables qui les ont amenés à se retrouver à bord de ce train. Tout au long de cette terrible épreuve, leur amitié est restée inébranlable. Une amitié d'une force inouïe qui leur a permis de sauver la vie des 500 passagers …

C'est un échec, mais un échec intéressant. La première mauvaise idée est d'avoir pris les trois vrais protagonistes qui ne sont pas très bons et donc entourés d'acteurs médiocres. Antoine Guillot

Je ne trouve pas ces trois acteurs si mauvais, en quelque sorte ils subliment ce qu'il leur est arrivé. Mais le gros problème du film est la manière dont Clint Eastwood meuble pendant 45 min avec les vacances des trois jeunes qui n'ont aucun intérêt. Lucile Commeaux

On voit que les trois jeunes, formés à l'armée cherchent l'occasion de "sauver le monde". Mais l'acte héroïque semble faire parti de leur épopée touristique. Charlotte Grason.

Revenge réalisé Coralie Fargeat (Sortie de 7 février)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Synopsis :

Trois riches chefs d’entreprise quarantenaires, mariés et bons pères de famille se retrouvent pour leur partie de chasse annuelle dans une zone désertique de canyons. Un moyen pour eux d’évacuer leur stress et d’affirmer leur virilité armes à la main. Mais cette fois, l’un d’eux est venu avec sa jeune maîtresse, une lolita ultra sexy qui attise rapidement la convoitise des deux autres... Les choses dérapent... Dans l'enfer du désert, la jeune femme laissée pour morte reprend vie... Et la partie de chasse se transforme en une impitoyable chasse à l'homme...

J'ai vu une stratégie à l'œuvre dans le cinéma français, celle de se monter contre les films d'auteurs issus de la nouvelle vague, mais c'est un cache misère d'absence totale d'idée. Charlotte Garson

C'est une traque mais pas vraiment tendue. Coralie Fargeat revendique un film terre à terre, mais on se retrouve avec un film sans substance, ennuyeux. Lucile Commeaux

C'est une manière de copier Tarantino qui lui-même copiait. Mais il y a beaucoup de moment où cela fait mal aux yeux ! C'est un film qui manque vraiment de premier degré et d'intelligence. Antoine Guillot

Vos commentaires : 

Avant et pendant l'émission, réagissez et donnez votre avis sur le compte Twitter et la page Facebook de la Dispute.

Intervenants
  • Productrice de La Critique
  • Rédactrice en chef adjointe des Cahiers du cinéma
  • journaliste, critique de cinéma et de bandes dessinées, producteur de l'émission "Plan large" sur France Culture
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......