LE DIRECT
De haut en bas : Phantom Thread / Copyright Universal Pictures International France, Winter Brothers / Copyright Droits réservés, The Shape of Water / Copyright 2017 Twentieth Century Fox

Cinéma : "Je me demande quand Guillermo Del Toro va travailler avec Disney !"

55 min
À retrouver dans l'émission

Au sommaire de la Dispute consacrée au cinéma, trois films actuellement en salle : "La forme de l'eau" de Guillermo del Toro, "Winter brothers" de Hlynur Palmason et "Phantom Thread" le nouveau film de Paul Thomas Anderson.

De haut en bas : Phantom Thread / Copyright Universal Pictures International France, Winter Brothers / Copyright Droits réservés, The Shape of Water / Copyright 2017 Twentieth Century Fox
De haut en bas : Phantom Thread / Copyright Universal Pictures International France, Winter Brothers / Copyright Droits réservés, The Shape of Water / Copyright 2017 Twentieth Century Fox

"Phantom Thread" de Paul Thomas Anderson, en salle le 14 février

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Avec Daniel Day-Lewis, Vicky Krieps, Lesley Manville

Synopsis : Dans le Londres des années 50, juste après la guerre, le couturier de renom Reynolds Woodcock et sa soeur Cyril règnent sur le monde de la mode anglaise. Ils habillent aussi bien les familles royales que les stars de cinéma, les riches héritières ou le gratin de la haute société avec le style inimitable de la maison Woodcock. Les femmes vont et viennent dans la vie de ce célibataire aussi célèbre qu’endurci, lui servant à la fois de muses et de compagnes jusqu’au jour où la jeune et très déterminée Alma ne les supplante toutes pour y prendre une place centrale. Mais cet amour va bouleverser une routine jusque-là ordonnée et organisée au millimètre près.

Je ne suis pas une inconditionnelle de Paul Thomas Anderson. Malgré un scénario lourd et simple, la mise en scène est très belle, notamment avec l'affirmation de cette figure féminine qui monte en puissance. Le réalisateur fait un travail sur les détails remarquable ! Charlotte Garçon

Ici Day-Lewis susurre ou joue la colère froide… Le seul personnage qui m'ait intéressé est Barbara, qui est moquée et évacuée trop rapidement car seul personnage empreint d'humanité… Je ne sais pas pourquoi Paul-Thomas Anderson a fait ce film ! Arnaud Laporte

C'est un des meilleurs films que j'ai vu depuis longtemps ! Oui, il y a des lourdeurs, mais la structure générale du film parvient à transcender cela. Je ne m'attendais pas du tout à ce final ! Lucile Commeaux

J'ai détesté la musique, qui est insupportable, mais j'ai été séduite par la propension à rougir de Vicky Krieps. Corinne Rondeau

"La forme de l'eau" de Guillermo del Toro, en salle le 21 février

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Avec Sally Hawkins, Michael Shannon, Richard Jenkins

Synopsis : Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

Je me demande quand Guillermo Del Toro va travailler avec Disney ! Je me suis beaucoup ennuyée !!! J'en ai marre du système binaire au cinéma car ça installe trop de confort dans la tête de chacun des spectateurs…Ici on est dans un film dégoulinant, avec un nombre de clichés permanents… Corinne Rondeau

Il y a une dimension fétichiste qui est ici très rance… Un mixe entre Amélie Poulain et La cité des enfants perdus… Et moi qui aime vraiment les comédies musicales classiques, j'ai été consterné! Arnaud Laporte

Je ne suis pas étonnée qu'il ait essuyé plusieurs soupçons pour plagiat... C'est plaisant au niveau visuel mais c'est un bain de pop culture : tout est trop souligné. Je n'en peux plus de cette couleur verte ! Charlotte Garson

"Winter brothers" de Hlynur Palmason, en salle le 21 février

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Avec Elliott Crosset Hove, Lars Mikkelsen, Peter Plaugborg

Synopsis : Emil travaille avec son frère dans une carrière de calcaire et vend aux mineurs l'alcool frelaté qu’il fabrique. Les relations changent lorsque la mixture préparée par Emil est accusée d’avoir empoisonné l’un d’entre eux.

C'est un film blanc, cousu de fil blanc, donc tout est blanc ! La structure du film est trop visible et elle occulte tout ! On s'ennuie beaucoup, même si il y a des germes de choses intéressantes… Lucile Commeaux

On se demande à quel moment le travail esthétique va rencontrer le récit… ça ne se produit jamais vraiment. Il y a quand même une mini-dramaturgie autour de l'identification de la matière qui nous tient en éveil. Charlotte Garson

Le film est toujours en suspension et en inquiétude. Il y a une tension qui se forme. J'ai été perdu avec ce film. Corinne Rondeau

Vos commentaires :

Avant et pendant l'émission, réagissez et donnez votre avis sur le compte Twitter et la page Facebook de la Dispute.

Intervenants
  • Maître de conférences en esthétique et sciences de l’art à l’Université de Nîmes et critique d'art
  • Rédactrice en chef adjointe des Cahiers du cinéma
  • Productrice de La Critique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......