LE DIRECT
En haut : Jean-Pierre Léaud entouré ; En bas à gauche : Affiche du documentaire ; à droite : Cœurs purs

Cinéma : "C'est un film qui a plu à mon cœur d'artichaut"

56 min
À retrouver dans l'émission

Une Dispute cinéma entre ombre et lumière, dans le sud de la France d'abord avec "Le lion est mort ce soir" de Nobuhiro Suwa, puis direction Rome avec "Coeurs purs" de Roberto Paolis et enfin Beyrouth filmé par Ziad Kalthoum dans son documentaire "Taste of cement".

En haut : Jean-Pierre Léaud entouré ; En bas à gauche : Affiche du documentaire ; à droite : Cœurs purs
En haut : Jean-Pierre Léaud entouré ; En bas à gauche : Affiche du documentaire ; à droite : Cœurs purs Crédits : Shellac Distribution / Youngfilms / Juste Distribution

Le lion est mort ce soir, Nobuhiro Suwa (sortie le 3 janvier) 

Avec Jean-Pierre Léaud, Pauline Etienne, Arthur Harari, Isabelle Weingarten, Louis-Do de Lencquesaing, Maud Wyler, et les enfants Jules Langlade, Tom Cuccureddu, Adrien Bianchi, Louis Bianchi, Romain Mathey, Mathis Nicolle, Coline Pichon-Le Maître, Emmanuelle Pichon-Le Maître, Rafaèle Gelblat, Lou-Ann Maseau-Gueguen.

Présentation officielle : Sud de la France, de nos jours.
Jean, un acteur rattrapé par le passé, apprend que le tournage sur lequel il joue, est suspendu pour un temps indéfini. Il profite de cette occasion pour rendre visite à une ancienne amie et s’installe, clandestinement, dans une maison abandonnée où vécut, jadis, Juliette, le grand amour de sa vie.
Une bande d’enfants du quartier, apprentis cinéastes, découvre la même demeure, décor parfait de leur prochain film d’horreur artisanal.
Jean et les enfants tomberont nez à nez, tôt ou tard...

C'est un film rafraîchissant plein de cocasserie. Corinne Rondeau

La cocasserie est le parfait moyen de raconter cette histoire là. Ce n'est pas un film d'embaumement d'un acteur emblématique. Thierry Chèze

Ce n'est pas le meilleur film de Suwa mais il se constitue un beau moment d'émotion. Philippe Azoury

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Coeurs purs, Roberto Paolis (sortie le 3 janvier) 

Avec Selene Caramazza, Simone Liberati, Barbora Bobulova, Edoardo Pesce, Stefano Fresi.

Présentation officielle :  Agnese et Stefano vivent à Rome dans deux mondes que tout oppose. Elle, 18 ans, est couvée par une mère croyante qui lui demande de faire vœu de chasteté jusqu’au mariage. Lui, 25 ans, a grandi entre trafics et vols occasionnels, et veut s’affranchir de son milieu en acceptant un travail de vigile.

Quand ils se rencontrent, se dessine l’espoir d’une nouvelle vie…

C'est un film qui a plu à mon cœur d'artichaut. Thierry Chèze

Je me suis beaucoup ennuyée ; il manque une tension à ce film. Corinne Rondeau

J'ai l'impression que le réalisateur a voulu mettre tous ses sujets de prédilection dans ce film. C'est ambitieux... Arnaud Laporte

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Taste of Cement, Ziad Kalthoum (sortie le 3 janvier) 

Présentation officielle : Chaque jour, des ouvriers syriens construisent un gratte-ciel dans le ciel de Beyrouth. Chaque nuit, un couvre-feu leur impose de s’enfoncer dans leurs entrailles de ciment. Au même moment, la guerre détruit leurs maisons, en Syrie. Peu à peu, les sons et les images de destruction et de reconstruction se mélangent dans une cacophonie onirique : un essai éblouissant sur le sens d’une vie en exil.

J'ai été frappé par la sensation d'exil véhiculée par ce documentaire. Même si c'est un film trop amoureux de ses effets. Philippe Azoury

C'est un film rusé trop efficace et binaire. Corinne Rondeau

La binarité du film est réelle. C'est une manière originale d'aborder ce sujet mais la démonstration de force est agaçante. Thierry Chèze

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Vos commentaires

Avant et pendant l'émission, réagissez et donnez votre avis sur le compte Twitter et la page Facebook de la Dispute.

Intervenants
  • Maître de conférences en esthétique et sciences de l’art à l’Université de Nîmes et critique d'art
  • Journaliste, critique de cinéma et animateur de télévision et de radio
  • Critique de cinéma, journaliste et auteur

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......