LE DIRECT
"Ave Cesar", "No Home Movie"

Cinéma : les frères Coen et Chantal Akerman

59 min
À retrouver dans l'émission

Double hommage pour cette Dispute : celui, parodique, des frères Coen avec "Ave, César !" pour les productions hollywoodiennes en pleine Guerre Froide, et celui pour le cinéma de Chantal Akerman, avec "No Home Movie" et "Letters home". Thierry Chèze et Corinne Rondeau seront nos critiques.

"Ave Cesar", "No Home Movie"
"Ave Cesar", "No Home Movie"

La folle journée d’Eddie Mannix va nous entraîner dans les coulisses d’un grand studio Hollywoodien. Une époque où la machine à rêves turbinait sans relâche pour régaler indifféremment ses spectateurs de péplums, de comédies musicales, d’adaptations de pièces de théâtre raffinées, de westerns ou encore de ballets nautiques en tous genres. Eddie Mannix est fixer chez Capitole, un des plus célèbres Studios de cinéma américain de l’époque. Il y est chargé de régler tous les problèmes inhérents à chacun de leurs films. Un travail qui ne connaît ni les horaires, ni la routine...

"Ave César !", de Joel et Ethan Coen, avec Josh Brolin, George Clooney, Scarlett Johansson, Tilda Swinton, sortie le 17 février.

"Ave Cesar" des frères Coen
"Ave Cesar" des frères Coen

"Parce que ce film est avant tout un film sur ma mère, ma mère qui n'est plus. Sur cette femme arrivée en Belgique en 1938 fuyant la Pologne, les pogroms et les exactions. Cette femme qu'on ne voit que dans son appartement. Un appartement à Bruxelles. Un film sur le monde qui bouge et que ma mère ne voit pas"

C'est Chantal Akerman elle-même, qui résumait son dernier film documentaire. La réalisatrice belge dépeint ici la relation qu'elle a eue avec sa mère, survivante d'Auschwitz. Une relation qui a façonné la vision de son cinéma.

"No Home Movie", de Chantal Akerman, sortie le 24 février.

La Revue de presse culturelle d'Antoine Guillot :

Retrouvez la revue de presse quotidienne d'Antoine Guillot en cliquant ici

Juges critiques et zones obscures

  • La justice ramène le visa de Salafistes de moins de 18 ans à moins de 16 ans, et déboute Promouvoir de son action contre celui des Huit Salopards.

  • Face aux offensives de l'association d'extrême droite et à la tendance des juges à ses substituer à la commission de classification des films en s'improvisant critiques de cinéma, on attend les propositions du président de la commission, Jean-François Mary pour réformer la loi.

L’Invité de la Dispute, Jean-Jacques Beineix :

Cinéma : les choix de Jean-Jacques Beineix. [Cliquer ici]

Les coups de coeur :

"Nahid" de Ida Panahandeh, avec Sareh Bayat, Pejman Bazeghi, Navid Mohammadzadeh, Un Certain Regard - Prix Spécial du Jury au Festival de Cannes  (Thierry Chèze)

"Nahid" d'Ida Panahandeh

"La Peur" de Damien Odoul avec Nino Rocher, Pierre Martial Gaillard, Théo Chazal (Corinne Rondeau).

"La Peur" de Damien Odoul
"La Peur" de Damien Odoul

Chroniques

21H18
5 min

Revue de presse culturelle d'Antoine Guillot

Juges critiques et zones obscures
21H25
6 min

L'Invité(e) de la Dispute

Les choix Cinéma de Jean-Jacques Beineix
Intervenants
  • Maître de conférences en esthétique et sciences de l’art à l’Université de Nîmes et critique d'art
  • Journaliste, critique de cinéma et animateur de télévision et de radio
À venir dans ... secondes ...par......