LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Expos : Beauté animale, Picasso dans l'objectif de David Douglas Duncan, group show à la galerie Perrotin

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir sur France Culture, La Dispute portera sur l’actualité des arts plastiques avec les critiques :

- Eric Troncy directeur du Consortium de Dijon

- Corinne Rondeau de France Culture

- Sabine Gignoux de La Croix

A propos des expositions :

Beauté Animale - au Grand Palais jusqu'au 16 juillet

The Botanists
The Botanists Crédits : Gabriel Von Max

Eric Troncy : "J'ai adoré cette exposition. J'ai trouvé ça formidable. Tout ce qui y est est une vraie source de joie. On y apprend une foule de choses. C'est une exposition au Grand Palais, familiale et semi-scientifique à laquelle le catalogue apporte l'approche scientifique."

Corinne Rondeau : "J'ai trouvé que c'était un peu déséquilibré, mais il y a des oeuvres magnifiques."

Sabine Gignoux : "J'ai étré très déçue. J'aime beaucoup Emmanuelle Héran et j'étais pourtant très curieuse de voir ce que ça allait donner avec ce nouveau sujet. Elle a presque un propos écologique qui m'a gênée."

Picasso à l'oeuvre, dans l'objectif de David Douglas Duncan - à la Piscine de Roubaix jusqu'au 20 mai

Picasso
Picasso Crédits : David Douglas Duncan - Radio France

Antoine Guillot : "Je ne suis pas allé à Roubaix, mais je recommande le catalogue très très bien fait et édité chez Gallimard."

Sabine Gignoux : "J'ai beaucoup aimé cette exposition que je trouve très vivante et très gaie avec un très bon alliage entre les photographies de David Douglas Duncan et les oeuvres qui sont présentes dans les photographies et en vrai dans le musée."

Corinne Rondeaux : "Je me demande pourquoi montrer l'intimité de Picasso. C'est vrai que c'est dans l'air du temps. Je n'ai pas de point négatif sur cette exposition même si elle ne m'a pas du tout excitée."

Group Show - exposition collective à la galerie Emmanuel Perrotin jusqu'au 5 mai.

Nasutamanus
Nasutamanus Crédits : Daniel Firman

Corinne Rondeau : "Chez Perrotin, c'est toujours pareil, c'est toujours très décoratif et l'exposition n'y échappe pas. L'accrochage est décoratif même quand les oeuvres pourraient être autre chose. Je me force à aller chez Perrotin pour me dire qu'il y a un espoir."

Sabine Gignoux : "On est un peu perplexe, il y a effectivement des oeuvres très décoratives et très pimpantes. D'autres reflètent d'avantage son goût à lui peut-être plus baroque et plus déjanté."

Eric Troncy : "C'est une exposition qui n'en est pas une - et c'est normal c'est une galerie. C'est agréable d'aller chez Perrotin parce qu'on voit des oeuvres dans le contexte d'un hôtel particulier. J'ai eu une vraie épiphanie dans la salle Bernard Frize."

Bien sûr la revue de presse arts plastiques du jour, par Flore Avet .

Et le coup de fil à Ariane Michel à l'occasion de son instalation Tube Safari dans la station Concorde du métro parisien, jusqu'au 1er mai dans le cadre de l'exposition Ici et là (this & there) à l'initiative de la fondation Ricard.

Coups de cœur :

Eric Troncy : Haïm Steinbach, galerie Laurent Godin, 5 rue du Grenier Saint Lazare, Paris 3e. Jusqu'au 26 mai.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......