LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Expositions : Le mont Fuji n'existe pas, Oscar Tuazon, Wim Delvoye

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir sur France Culture, La Dispute portera sur l’actualité des arts plastiques avec les critiques :

-Jean-Max Colard des inrockuptibles

-Yasmine Youssi de Télérama

-Eric Loret de Libération

A propos des expositions :

Le Mont Fuji n'existe pas - au Plateau, Frac IDF jusqu'au 29 juillet

Dogo Islands , Imade Saputra.

The Play
The Play Crédits : The Play

Arnaud Laporte : "Un tel projet d'exposition me laisse dubitatif dans la mesure où il pourrait s'appliquer à tous les artistes aussi bien que venir recouvrir des propositions bancales."

Jean Max Colard : "J'avais trouvé le premier épisode très inventif et mélangé. Je suis moins passioné par cette exposition toute en creux, au bord de l'absence et qui affirme que l'oeuvre ne se joue pas dans sa forme finie mais dans son processus, son expérience, etc. Il y a néanmoins une chose remarquable, c'est l'ensemble de pièces autour du collectif japonais The Play."

Eric Loret : "La seconde partie consacrée à The Play est très enthousiasmante. Ce genre d'exposition qui, parce qu'elle est gratuite, semble avoir pour but de dégoûter le public de l'art contemporain m'ennuie un peu. C'est quand même d'un bout à l'autre la mise en scène de l'exclusion bourgeoise."

Yasmine Youssi : "A chaque fois que je vais au plateau pour voir une exposition de ces deux commissaires, j'attend que la foudre me frappe et jamais cela n'arrive. En sortant de là, j'ai le même sentiment qu'après la première exposition, celui de n'avoir assisté à rien."

We're Just in it for the Money - exposition de Oscar Tuazon et Elias Hansen à la galerie Balice Hertling à Paris jusqu'au 4 aout. Le travail d'Oscar Tuazon est également visible à la galerie Chantal Crousel jusqu'au 27 juillet.

We're just in it for the money
We're just in it for the money

Eric Loret : "C'est un dérèglement de l'espace qui m'a beaucoup plu."

Jean Max Colard : "Je suis au regret de vous annoncer qu'Oscar Tuazon est à mon avis un des meilleurs artistes américains de sa génération."

Yasmine Youssi : "Je ne savais pas nous aurions à commenter aujourd'hui les arts de la table... J'ai vu une table, avec des assiettes, des verres et des bols en verre rouge. J'ai trouvé que c'était aussi intéressant que ce que j'avais vu au BHV le week-end dernier, peut-être un peu moins cher."

"Wim Delvoye" au Louvre - jusqu'au 17 septembre.

Raindrops , Lyonel Bauchet.

Wim Delvoye au Louvre
Wim Delvoye au Louvre

Arnaud Laporte : "L'exposition est à son image : multiforme, inventive, drôle, précise et érudite. On peut y aller sans tout voir, sa présence est assez délicate : on peut même se demander parfois si c'est du Wim Delvoye."

Yasmine Youssi : "J'y suis allé en traînant les pieds. J'avais peur que ce ne soit que de la provocation gratuite. J'en suis pourtant sortie très emballée. Cela faisait du bien au Louvre de recevoir Wim Delvoye."

Jean Max Colard : "Je suis un grand amateur de l'art de Wim Delvoye. J'ai été un peu déçu de cette exposition au Louvre. Je l'ai trouvée un peu timide, un peu timorée. La présence d'objets dans les appartements impériaux de Napoléon III m'a rappelé Jeff Koons ou Murakami à Versailles. Ce qui pourrait être un effet de surprise est devenu un stadard de la présentation de l'art contemporain dans ces lieux là."

Eric Loret : "J'étais assez charmé et assez ontent en sortant de Wim Delvoye. Je me suis demandé comment tout cela s'intégrait aussi bien."

Bien sûr la revue de presse arts plastiques du jour, par Antoine Guillot .

Et le coup de fil à Fatima Ousseni à l'occasion du Festival d'Art contemporain des Comores.

Pastille : Marc Chagall.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......