LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La dispute : Death Grips, M Ward, Rufus Wainwright

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir sur France Culture, La Dispute portera sur l’actualité musicale avec les critiques :

  • Olivier Lamm rédacteur en chef des pages musique de Chronickart, et The Drone

- Christophe Conte des Inrockuptibles

- Michka Assayas producteur de l’émission Subjectif 21 sur France Musique et auteur du Dictionnaire du Rock (éd. Robert Laffont)

A propos des disques :

The Money Store - de Death Grips (label: epic) Morceaux : The fever.

The Money Store - Death Grips
The Money Store - Death Grips Crédits : Radio France

écoutez Death Grips sur leur soundcloud en cliquant ici !

Michka Assayas : "J'ai été extrêmement impressioné par le son. Dans la conception, ce n'est pas entièrement neuf, mais il n'en reste pas moins que c'est saisissant. Il y a une uniformité dans la violence mais pas dans les rythmes ni dans les sons, c'est très inventif."

Cristophe Conte : "Là on est vraiment dans quelque chose qui rompt radicalement avec le hip hop mainstream. Le hip hop en 2012 serait peut-être dans le même état que le rock en 1991 avant l'arrivée du grunge."

Antoine Guillot : "Nihilistes, hard core, sans concession, ils font découvrir au monde ce hip hop expérimental et viscéral. Ca m'a frappé, secoué, mais ça fatigue un peu au bout de quatre ou cinq morceaux."

Olivier Lamm : "Je pense que ce n'est pas du rap - et ce n'est pas grave du tout ! Il y a un côté noir, acrimonieux, c'est la figure du joker grimaçant qui montre ses chicots. L'énergie est superbe même si l'album est un peu moins bon que la première mix tape. On est déjà aussi dans une forme de commentaire sur le rap et sur le rock, on est un cran au dessus."

Out of the game - de Rufus Wainwright (universal classic & jazz)

OUt of the Game - Rufus Wainwright
OUt of the Game - Rufus Wainwright Crédits : Radio France

Antoine Guillot : "La retromania a encore frappé."

Olivier Lamm : "Le problème de Rufus Wainwright, et c'est une exception dans l'histoire de la pop, c'est que son premier disque était un chef d'oeuvre. Mais la vérité c'est que les nouveaux disques sont décevants."

Michka Assayas : "Il appartient à la famille assez étroite des gens qui mettent leur vie en musique avec un mélange d'ironie et de grande sensibilité. ll ne se passe pas grand chose, il y a une sorte d'ennui distingué qui se détache de tout ça, même si c'est très bien fait."

Christophe Conte : "Moi j'ai adoré ce disque, même si je suis très bon public avec Rufus Wainwright. J'ai trouvé que l'association imposée avec Marc Ronson était assez bien vue, même si elle semble imposée par sa maison de disque."

A Wasteland Companion - de M Ward (bella Union / Cooperative music) Morceau : Pure Joy.

Wasteland Companion - M Ward
Wasteland Companion - M Ward Crédits : Radio France

Antoine Guillot :"A l'écoute on a un sentiment assez curieux de familiarité, comme si M Ward puisait et mixait cinquante ans de musique populaire américaine, sans qu'on ait jamais l'impression qu'il ait une véritable personnalité. A moins que sa personnalité soit justement d'être une éponge vintage."

Christophe Conte : "Je pense que ce garçon est extrêmement talentueux. Il y a une certaine innocence et une pureté du rock des origines. C'est un joli album mineur de la discographie de M Ward."

Olivier Lamm : "On parlait de Portland et, pour moi, c'est le voisin sympa qui emmène les enfants à l'école en monospace. C'est de l'Instagram."

Michka Assayas : "Il y a une délicatesse de touche, du charme, qui sont des vertus qu'on oublie souvent dans la musique en l'intellectualisant. C'est un très bon guitariste avec beaucoup de personnalité."

Bien sûr la revue de presse musique du jour, par Flore Avet .

Et le coup de fil à Daniel Colling , directeur artistique du festival du Printemps de Bourges, du 24 au 29 avril.

Coups de cœur :

Michka Assayas : Alabama Shakes.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......