LE DIRECT

Littérature: "2084: la fin du monde" & "Un cheval entre dans un bar"

57 min
À retrouver dans l'émission

Dans La Dispute Littérature, Arnaud Laporte a fait appel aux critiques Florent Georgesco et Laurent Nunez pour se disputer deux parutions:
-"2084: la fin du monde" de Boualem Sansal, aux éditions Gallimard:

"2084: la fin du monde"
"2084: la fin du monde"

L’Abistan, immense empire, tire son nom du prophète Abi, «délégué» de Yölah sur terre. Son système est fondé sur l’amnésie et la soumission au dieu unique. Toute pensée personnelle est bannie, un système de surveillance omniprésent permet de connaître les idées et les actes déviants. Officiellement, le peuple unanime vit dans le bonheur de la foi sans questions. Le personnage central, Ati, met en doute les certitudes imposées. Il se lance dans une enquête sur l’existence d’un peuple de renégats, qui vit dans des ghettos, sans le recours de la religion… Boualem Sansal s’est imposé comme une des voix majeures de la littérature contemporaine. Au fil d’un récit débridé, plein d’innocence goguenarde, d’inventions cocasses ou inquiétantes, il s’inscrit dans la filiation d’Orwell pour brocarder les dérives et l’hypocrisie du radicalisme religieux qui menace les démocraties.

Extrait sonore: « Madem Dilber » Sam KARPIENA : 3mn52 (extrait de l’album « Forabandit » )

-"Un cheval entre dans un bar" écrit par David Grossman, éditions Le seuil.

"un cheval entre dans un bar"
"un cheval entre dans un bar"

Sur la scène d’un club miteux, dans la petite ville côtière de Netanya en Israël, le comique Dovalé G. distille ses plaisanteries salaces, interpelle le public, s’en fait le complice pour le martyriser l’instant d’après. Dans le fond de la salle, un homme qu’il a convié à son one man show ? ils se sont connus à l’école ?, le juge Avishaï Lazar, écoute avec répugnance le délire verbal de l’humoriste.

Mais peu à peu le discours part en vrille et se délite sous les yeux des spectateurs médusés. Car ce soir-là Dovalé met à nu la déchirure de son existence. La scène devient alors le théâtre de la vraie vie.

Un cheval entre dans un bar est un récit vibrant, porté par un souffle dévastateur qui évolue sur une frontière mouvante entre réalité et inconscient, sentiments violents et actes inaboutis, et où l’humour et la dérision infiltrent les épisodes poignants. David Grossman le magicien se fond dans ses personnages, reproduit leurs propos, du plus cru au plus délicat, exhume les souvenirs refoulés. Tient, en somme, la comptabilité des âmes.

Extrait sonore: « Un cheval entre dans un bar » : « Opfor » teddy LASRY : 2mn26 (extrait de « Yiddish lands »)

Coups de coeur: De Laurent Nunez, "Une charrette sur le bord du trottoir" de John Dos Passos , aux éditions Libraire La Nerthe

De Florent Georgesco, "Pensées bleues" de Dominique Noguez , éditions Equateurs.

Chaque soir dans [La Dispute ](http://www.franceculture.fr/emission-la-dispute-2), Antoine Guillot passe en revue la presse culturelle: L'entreprise galactique de la Paix Dorée - commentaires à chaud sur le prix Nobel de littérature - comment le comité Nobel choisit son lauréat

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......