LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Littérature: La Campagne de France et La Montée des cendres

59 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, la Dispute se penche sur la rentrée littéraire de janvier 2013 avec les critiques suivants:

  • Karine Papillaud (Le Point)- Philippe Delaroche (Lire)- Sabine Audrerie (La Croix)sur les livres suivants:

- La Campagne de France , JC Lalumière (Le Dilettante) Karine Papillaud:

Philippe Delaroche: C’est d’abord une comédie amoureuse et socio-démographique. Ce n’est pas tant la dramaturgie qui est drôle que les tournures de phrases. Cependant, il y a une certaine faiblesse. Il n’ose pas assez.

Sabine Audrerie: Il ose beaucoup. J’ai énormément ri tout au long du livre.

Arnaud Laporte: Il y a un talent de la situation, du jeu de mots et de la réplique. Mais est-ce que tout cela fait roman ? Je ne le crois pas.

- La Montée des cendres , Pierre Patrolin (POL) Karine Papillaud:

Philippe Delaroche: Le texte et la métaphore du feu sont étirés indéfiniment. La longueur dessert le propos. Le lecteur se sent sec. Il y a de l’humour et de la poésie mais en brindille. Il n’y a pas de mouvement, pas d’action. La fin est bâclée et sans surprise.

Sabine Audrerie:

Ce livre m’a beaucoup plu. J’ai aimé le regard poétique qui est là tout au long du livre. C’est un regard sur la ville moderne.

J’ai lu ce livre comme une métaphore du désir et du sentiment amoureux.

Arnaud Laporte: Il provoque des lectures différentes, liées à la richesse du texte.

Les coups de coeurs:Karine Papillaud:

  • Aurais-je été résistant ou bourreau? , Pierre Bayard, (Editions de Minuit)Sabine Audrerie: - Marguerite Duras, la passion suspendue, entretiens avec Leopoldina Pallotta Della Torr (Seuil)

C’est un livre d’entretiens réalisés en 1987.

Le regard de la journaliste est singulier mais ce qui est intéressant, c’est de voir la façon dont Marguerite Duras arrive à prendre le pouvoir dans les entretiens. Elle dit ce qu’elle a envie de dire.

Bien sûr, la revue de presse culturelle d'Antoine Guillot

Et la chronique mensuelle d'André Chabin .

Pastille introductive: Philippe LABRO.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......