LE DIRECT
Chris Kraus. Patrice Normand/Leextra via Leemage - Edna O’Brien © Sipa

Littérature : "La Fabrique des salauds", " Girl", le Journal de la dispute et "La Croisade sur le Danube"

55 min
À retrouver dans l'émission

Au sommaire de cette Dispute littérature : "La Fabrique des salauds", Chris Kraus (Belfond), "Girl", Edna O'Brien (Sabine Wespieser), Le journal de la dispute de Lucile Commeaux et le coup de cœur de Florent Georgesco pour "La Croisade sur le Danube", Jehan de Wavrin (Anacharsis)

Chris Kraus. Patrice Normand/Leextra via Leemage - Edna O’Brien © Sipa
Chris Kraus. Patrice Normand/Leextra via Leemage - Edna O’Brien © Sipa

"La Fabrique des salauds", Chris Kraus (Belfond)

"La Fabrique des salauds", Chris Kraus (Belfond)
"La Fabrique des salauds", Chris Kraus (Belfond)

Présentation : Dans la lignée des Bienveillantes de Jonathan Littell ou de Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez, un roman hors normes, une fresque exubérante et tragique, pleine de passion, de sang et de larmes, qui retrace tout un pan du XXe siècle, de Riga à Tel Aviv en passant par Auschwitz et Paris.

L'avis des critiques :

« Un texte enlevé qui dit l’horreur par le comique. Très convaincant  sur le plan historique qui dresse un portrait du XXe siècle par la figure du monstre veule. » Florent Georgesco

« Un excellent roman d’espionnage, une somme historique documenté avec une écriture noire très particulière qui fait la synthèse entre les deux. » Lucile Commeaux

« Un roman sur la famille, sans nuance, avec des symboles extrêmement appuyés et avec une fin ridicule. » Elisabeth Philippe

"Girl", Edna O'Brien (Sabine Wespieser)

"Girl", Edna O'Brien (Sabine Wespieser)
"Girl", Edna O'Brien (Sabine Wespieser)

Présentation : Le nouveau roman d’Edna O’Brien laisse pantois. S’inspirant de l’histoire des lycéennes enlevées par Boko Haram en 2014, l’auteure irlandaise se glisse dans la peau d’une adolescente nigériane. Depuis l’irruption d’hommes en armes dans l’enceinte de l’école, on vit avec elle, comme en apnée, le rapt, la traversée de la jungle en camion, l’arrivée dans le camp, les mauvais traitements, et son mariage forcé à un djihadiste – avec pour corollaires le désarroi, la faim, la solitude et la terreur.

L'avis des critiques :

« Un livre fort, bouleversant, d’une simplicité efficace. » Arnaud Laporte

« Un livre qui traduit un état d'urgence à dire l'horreur, puissant, où le romanesque est au service d'une prose de combat. » Elisabeth Philippe

« Un très beau roman où l’écriture d’Edna O’Brien accueille la parole des autres en gardant leur poésie. » Lucile Commeaux

« Un livre admirable de justesse, d’acuité et d’énergie. Edna O’Brien sait imbriquer tous les angles de vue possibles sur une réalité évidente et énigmatique. » Florent Georgesco

Le journal de la dispute de Lucile Commeaux "le livre numérique est-il une fiction ?"

Le coup de cœur de Florent Georgesco pour "La Croisade sur le Danube", Jehan de Wavrin (Anacharsis)

"La Croisade sur le Danube", Jehan de Wavrin (Anacharsis)
"La Croisade sur le Danube", Jehan de Wavrin (Anacharsis)

Présentation : en novembre 1444, à Varna sur les rives de la mer Noire, une armée de croisés conduite par le jeune roi de Pologne Ladislas Jagellon, dit « Lancelot », fut anéantie par les Ottomans. Le roi y trouva la mort. Mais il restait sur mer une flotte de Bourguignons qui décidèrent, malgré la défaite, de risquer quelque entreprise. On appareilla pour la mer Noire et le Danube ; l’on fit un peu de piraterie, et l’on s’empara de places fortes le long du fleuve, au plus grand bénéfice du fameux Vlad Dracul, voïvode de Valachie. Puis l’on s’en retourna, loin du désastre.

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......