LE DIRECT
"La terre qui les sépare", "Manuel à l'usage des femmes de ménage"

Littérature: "La terre qui les sépare", "Manuel à l'usage des femmes de ménage"

59 min
À retrouver dans l'émission

Elisabeth Philippe, Daniel Martin, Lucile Commeaux et Arnaud Laporte se disputent ce soir autour du roman d'Hisham Matar "La terre qui les sépare", "Manuel à l'usage des femmes de ménage" de Lucia Berlin, et de la sortie en poche de 2 romans de Philippe Claudel.

"La terre qui les sépare", "Manuel à l'usage des femmes de ménage"
"La terre qui les sépare", "Manuel à l'usage des femmes de ménage"

"La terre qui les sépare", d'Hisham Matar, traduit de l'anglais Agnès Desarthe (Collection Du monde entier, Gallimard)

"La terre qui les sépare" Hisham Matar
"La terre qui les sépare" Hisham Matar

En 1990, Hisham Matar a dix-neuf ans lorsque son père, Jaballa Matar, disparaît. Celui-ci, après avoir trouvé refuge en Égypte avec ses proches, est enlevé et emprisonné en Libye pour s’être opposé dès le début au régime de Kadhafi. La famille reçoit quelques lettres, envoyées secrètement, jusqu’à ce que toute correspondance cesse brusquement. Vingt et un ans plus tard, lors de la chute de Kadhafi, en 2011, le peuple prend les prisons d’assaut et libère les détenus. Mais Jaballa Matar est introuvable. A-t-il été exécuté lors du massacre d’Abou Salim qui a fait 1 270 victimes en 1996? La détention l’a-t-elle à ce point affaibli qu’il erre quelque part, libre mais privé de souvenirs et d’identité?

Hisham Matar va mener l’enquête pendant des années, contactant des ONG et des ambassades, relatant l’histoire de cette disparition dans la presse internationale, se rendant à la Chambre des lords en Angleterre, son pays d’adoption, s’adressant aux personnalités les plus inattendues, de Mandela au fils de Kadhafi.

À travers une méditation profonde et universelle sur la condition des fils qui attendent le retour de leurs pères partis au combat, Hisham Matar retrace aussi l’histoire poignante d’un retour au pays, après une absence de plus de trente ans. Il livre également un portrait subtil de la Libye prise dans la tourmente de la dictature et de la révolution, qui synthétise les espoirs déçus du Printemps arabe.

(résumé de l'édition Gallimard)

"Manuel à l'usage des femmes de ménage" de Lucia Berlin, traduit par Valérie Malfoy (Grasset)

"Manuel à l'usage des femmes de ménage" Lucia Berlin (Grasset)
"Manuel à l'usage des femmes de ménage" Lucia Berlin (Grasset)

Lucia Berlin, mariée trois fois, mère de quatre garçons, nous raconte ses multiples vies en quarante-trois épisodes. Élevée dans les camps miniers d’Alaska et du Midwest, elle a été successivement une enfant solitaire au Texas durant la Seconde Guerre mondiale, une jeune fille riche et privilégiée à Santiago du Chili, une artiste bohème vivant dans un loft new-yorkais au milieu des années 50 et une infirmière aux urgences d’Oakland. Avec un délicat mélange d’humour, d’esprit et de mélancolie, Berlin saisit les miracles du quotidien jusque dans les centres de désintoxication du sud-ouest des États-Unis, elle égrène ses conseils avisés et loufoques tirés de ses propres expériences d’enseignante, standardiste, réceptionniste, ou encore femme de ménage.

Dix ans après la mort de l’auteur, la découverte de Manuel à l’usage des femmes de ménage a constitué un événement littéraire majeur aux États-Unis, puis dans le monde entier.

"Meuse l'oubli" de Philippe Cohen (Le livre de Poche), parution 04/01/217

"Meuse l'oubli" Philippe Claudel (Livre de Poche)
"Meuse l'oubli" Philippe Claudel (Livre de Poche)

L’Ardenne, ses brumes, ses forêts, sa lenteur. Les cités endormies dans les boucles de la Meuse s’enfoncent dans le temps, entre mystères et légendes. C’est dans une de ces villes, Feil, que le narrateur, fils de putain, grand amateur de Baudelaire et de Nerval, va tenter d’oublier Paule qui vient de mourir dans la splendeur de ses trente ans.

En 1999, Philippe Claudel avec ce premier roman fait son entrée remarquée en littérature. Chant d’amour, célébration de la femme, de la sensualité, de la mémoire et de la poésie, Meuse l’oubli est aussi un hommage aux gens de peu, aux existences modestes et aux paysages qui sont les reflets de nos âmes.

"Quelques-uns des cent regrets" de Philippe Claudel (Le livre de Poche) parution 04/01/217

"Quelques-uns des cent regrets" Philippe Claudel (Livre de poche)
"Quelques-uns des cent regrets" Philippe Claudel (Livre de poche)

Le Petit salon de Lucile Commeaux

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Programmation musicale

♫«Suburban» SIOUXSIE & THE BANSHEES(WMD 542205)

♫« Khamsa» Shlomo Laurent STUPAJ (CEZAME 4253)

♫: «Les Ardennes» Denis LEVAILLANT (CEZAME 4045)

Chroniques

21H25
11 min

Le Petit Salon

Houellebecq canonisé?
À venir dans ... secondes ...par......