LE DIRECT
"L'amie prodigieuse, Volume III", "Le dimanche des mères" et "Histoire de la violence"

Littérature : "L'amie prodigieuse, Volume III", "Le dimanche des mères" et "Histoire de la violence"

58 min
À retrouver dans l'émission

Etienne de Montety, Daniel Martin, Lucile Commeaux et Arnaud Laporte ouvrent le bal littéraire de cette année 2017 avec le troisième volet de la saga à succès d'Elena Ferrante, "Le dimanche des mères" de Graham Swift et l'édition en poche du remarqué "Histoire de la violence" d'Edouard Louis.

"L'amie prodigieuse, Volume III", "Le dimanche des mères" et "Histoire de la violence"
"L'amie prodigieuse, Volume III", "Le dimanche des mères" et "Histoire de la violence"

Après "L’amie prodigieuse" et "Le nouveau nom", "Celle qui fuit et celle qui reste" est la suite de la saga dans laquelle Elena Ferrante raconte cinquante ans d’histoire italienne et d’amitié entre ses deux héroïnes, Elena et Lila.

Pour Elena, comme pour l’Italie, une période de grands bouleversements s’ouvre. Nous sommes à la fin des années soixante, les événements de 1968 s’annoncent, les mouvements féministes et protestataires s’organisent, et Elena, diplômée de l’École normale de Pise et entourée d’universitaires, est au premier rang. Même si les choix de Lila sont radicalement différents, les deux jeunes femmes sont toujours aussi proches, une relation faite d’amour et de haine, telles deux sœurs qui se ressembleraient trop. Et, une nouvelle fois, les circonstances vont les rapprocher, puis les éloigner, au cours de cette tumultueuse traversée des années soixante-dix.

"Celle qui fuit et celle qui reste - L'amie prodigieuse, volume III" d'Elena Ferrante (Gallimard)

"Celle qui fuit et celle qui reste - L'amie prodigieuse, volume III" d'Elena Ferrante
"Celle qui fuit et celle qui reste - L'amie prodigieuse, volume III" d'Elena Ferrante

Angleterre, 30 mars 1924. Comme chaque année, les aristocrates donnent congé à leurs domestiques pour qu’ils aillent rendre visite à leur mère le temps d’un dimanche. Jane, la jeune femme de chambre des Niven, est orpheline et se trouve donc désœuvrée. Va-t-elle passer la journée à lire? Va-t-elle parcourir la campagne à bicyclette en cette magnifique journée? Jusqu’à ce que Paul Sheringham, un jeune homme de bonne famille et son amant de longue date, lui propose de le retrouver dans sa demeure désertée. Tous deux goûtent pour la dernière fois à leurs rendez-vous secrets, car Paul doit épouser la riche héritière Emma Hobday. Pour la première – et dernière – fois, Jane découvre la chambre de son amant ainsi que le reste de la maison. Elle la parcourt, nue, tandis que Paul part rejoindre sa fiancée. Ce dimanche des mères 1924 changera à jamais le cours de sa vie.

"Le dimanche des mères" de Graham Swift, traduit par Marie-Odile Fortier-Masek (Gallimard)

"Le dimanche des mères" de Graham Swift
"Le dimanche des mères" de Graham Swift

J’ai rencontré Reda un soir de Noël. Je rentrais chez moi après un repas avec des amis, vers quatre heures du matin. Il m’a abordé dans la rue et j’ai fini par lui proposer de monter. Nous avons passé le reste de la nuit ensemble, on discutait, on riait. Vers six heures du matin, il a sorti un revolver et il a dit qu’il allait me tuer. Le lendemain, les démarches médicales et judiciaires ont commencé.

É. L.

"Histoire de la violence" d'Edouard Louis (Points)

"Histoire de la violence" d'Edouard Louis
"Histoire de la violence" d'Edouard Louis

Le Petit salon de Lucile Commeaux

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Programmation musicale

♫ "Siamo ancora noi" de Toto Cutugno

♫ "Mama, I'm coming home" de Ozzy Osbourne

♫ "Mine" de Taylor Swift

Chroniques

21H25
9 min

Le Petit Salon

Bibliothèques idéales
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......