LE DIRECT
En haut à gauche : Martin Suter ; en bas : Miguel Bonnefoy ; à droite : Grégoire Bouillier

Littérature : "C'est un roman à débordement, de l'autofiction au nombril rayonnant"

55 min
À retrouver dans l'émission

La Dispute s'ouvre sur trois romans aujourd'hui : le premier volume du "Dossier M" de Grégoire Bouillier, "Éléphant" de Martin Suter et le deuxième roman de Miguel Bonnefoy, "Sucre noir".

En haut à gauche : Martin Suter ; en bas : Miguel Bonnefoy ; à droite : Grégoire Bouillier
En haut à gauche : Martin Suter ; en bas : Miguel Bonnefoy ; à droite : Grégoire Bouillier Crédits : Christian Bourgois, Flammarion, Facim

Le Dossier M (tome I), Grégoire Bouillier (Flammarion)

Présentation de l'éditeur :

M comme une histoire d’amour. Mais quand on a dit ça, on n’a rien dit.

Ou alors, il faut tout dire.

Elisabeth Philippe :

Il ne faut pas se laisser impressionner par ces 900 pages ; c'est un roman digressif souvent drôle !

Philippe Chevilley :

Au fond, c'est un grand récit d'amour, un roman à débordement. Ce n'est pas de l'autofiction nombriliste ou alors, un nombril rayonnant.

Couverture du "Dossier M"
Couverture du "Dossier M" Crédits : Flammarion

Éléphant, Martin Suter (Christian Bourgois)

Résumé : Dans une grotte près de Zurich, Schoch, un sans-abri, découvre un jour un petit animal improbable, un éléphant rose et luminescent. Une seule personne sait comment la petite créature est née et d'où elle vient : le généticien Roux. Il aimerait en faire un événement mondial, une sensation. Mais il lui a été dérobé. Kaung, un Birman, l'un de ceux qui chuchotent à l'oreille des éléphants, a accompagné la naissance de l'animal et estime qu'un être pareil doit être caché et protégé.

Un conte aussi fantastique que réaliste, un questionnement sur la place du sacré et de la bonté dans un monde envahi par la technologie génétique.

Philippe Chevilley :

C'est un mélange des genres entre le conte, la chronique et le roman réaliste au service d'une critique acerbe de la société.

Elisabeth Philippe :

La créature chimérique est une très bonne trouvaille. Mais le style de la fable finit par caricaturer les personnages.

Couverture d'Eléphant
Couverture d'Eléphant Crédits : Christian Bourgois

Sucre noir, Miguel Bonnefoy (Rivages)

Résumé : Dans un village des Caraïbes, la légende d’un trésor disparu vient bouleverser l’existence de la famille Otero. À la recherche du butin du capitaine Henry Morgan, dont le navire aurait échoué dans les environs trois cents ans plus tôt, les explorateurs se succèdent. Tous, dont l’ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l’héritière de la plantation de cannes à sucre qui rêve à d’autres horizons.

Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, et qu’elle distille alors à profusion le meilleur rhum de la région, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie. Mais, sur cette terre sauvage, la fatalité aux couleurs tropicales se plaît à détourner les ambitions et les désirs qui les consument.

Dans ce roman aux allures de conte philosophique, Miguel Bonnefoy réinvente la légende de l’un des plus célèbres corsaires pour nous raconter le destin d'hommes et de femmes guidés par la quête de l'amour et contrariés par les caprices de la fortune. Il nous livre aussi, dans une prose somptueuse inspirée du réalisme magique des écrivains sud-américains, le tableau émouvant et enchanteur d'un pays dont les richesses sont autant de mirages et de maléfices.

Philippe Chevilley :

C'est une saga familiale charmante ; un conte-poème qui finit par tourner à vide.

L'ensemble est assez kitsch, anecdotique. On a l'impression d'un joli tableau naïf qui se limite au geste.

Elisabeth Philippe :

Miguel Bonnefoy sait écrire, et sur-écrire : c'est une écriture maîtrisée qui manque d'originalité.

Couverture de "Sucre noir"
Couverture de "Sucre noir" Crédits : Rivages

Interludes musicaux

  • Effervescing Elephant, Syd Barrett
  • Madeleine, Jacques Brel
  • A lo caliche, Nobert Galouo

Vos commentaires

Avant et pendant l'émission, réagissez et donnez votre avis sur le compte Twitter et la page Facebook de la Dispute.

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......