LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Le Tunnel aux pigeons", "Au commencement du septième jour" et "Le Portrait de Dorian Gray - version non censurée"

Littérature : "Le Tunnel aux pigeons", "Au commencement du septième jour" et "Le Portrait de Dorian Gray - version non censurée"

59 min
À retrouver dans l'émission

Au sommaire de cette Dispute : le nouveau Luc Lang, les mémoires de John le Carré et la parution de la version intégrale et non censurée du "Portrait de Dorian Gray". Avec Florent Georgesco, Etienne de Montéty et Arnaud Laporte.

"Le Tunnel aux pigeons", "Au commencement du septième jour" et "Le Portrait de Dorian Gray - version non censurée"
"Le Tunnel aux pigeons", "Au commencement du septième jour" et "Le Portrait de Dorian Gray - version non censurée"

"Du monde secret que j’ai connu jadis, j’ai essayé de faire un théâtre pour les autres mondes que nous habitons. D’abord vient l’imaginaire, puis la quête du réel. Et ensuite retour à l’imaginaire, et au bureau devant lequel je suis assis à cet instant." John le Carré

"Le Tunnel aux pigeons" de John Le Carré, traduit par Isabelle Perrin (Seuil)

"Le Tunnel aux pigeons" de John Le Carré
"Le Tunnel aux pigeons" de John Le Carré

4 h du matin, dans une belle maison à l’orée du bois de Vincennes, le téléphone sonne. Thomas, 37 ans, informaticien, père de deux jeunes enfants, apprend par un appel de la gendarmerie que sa femme vient d’avoir un très grave accident, sur une route où elle n’aurait pas dû se trouver.

Commence une enquête sans répit alors que Camille lutte entre la vie et la mort. Puis une quête durant laquelle chacun des rôles qu’il incarne : époux, père, fils et frère devient un combat. Jour après jour, il découvre des secrets de famille qui sont autant d’abîmes sous ses pas.

"Au commencement du septième jour" de Luc Lang (Stock)

"Au commencement du septième jour" de Luc Lang
"Au commencement du septième jour" de Luc Lang

Tout le monde connaît le chef-d'œuvre d'Oscar Wilde tel qu'il a été publié en volume en 1891. Cette version diffère considérablement du manuscrit qu’il avait soumis quelques mois plus tôt au Lippincott's Magazine où le roman devait paraître en prépublication. Le directeur, par pruderie, l'avait sérieusement raboté, ce qui ne l'a pas empêché de provoquer un premier soulèvement d'indignation. Par la suite, Wilde a augmenté et remanié son roman, estompant ses passages les plus audacieux. La critique instruisait déjà son procès en immoralité. Il a fallu attendre 2011 pour que, en Angleterre, des universitaires rendent disponible le texte initial, avant les censures successives. C’est cette version que les Cahiers rouges publient pour la première fois en France.

"Le Portrait de Dorian Gray non censuré" d'Oscar Wilde (Les Carnets rouges - Grasset)

"Le Portrait de Dorian Gray non censuré" d'Oscar Wilde
"Le Portrait de Dorian Gray non censuré" d'Oscar Wilde

Le Petit salon de Lucile Commeaux

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Programmation musicale

♫ "Echo des Pyrénées" de Guy Bertrand

♫ "Symphonie n°3" de Ludwig van Beethoven

Chroniques
21H25
11 min
Le Petit Salon
Où est passée la poésie?
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......