LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"L'homme des bois", "Il faut se méfier des hommes nus" et "Les Ragazzi"

Littérature: "L'homme des bois", "Il faut se méfier des hommes nus" et "Les Ragazzi"

57 min
À retrouver dans l'émission

Pour cette Dispute littéraire: deux nouveautés avec "L'homme des bois" de Pierric Bailly, et "Il faut se méfier des hommes nus" d'Anne Akrich. Et une sortie poche: "Les Ragazzi" de Pier Paolo Pasolini. Avec la participation de Laurent Nunez, Daniel Martin, Lucile Commeaux et Arnaud Laporte.

"L'homme des bois", "Il faut se méfier des hommes nus" et "Les Ragazzi"
"L'homme des bois", "Il faut se méfier des hommes nus" et "Les Ragazzi"

"L’homme des bois" de Pierric Bailly (P.O.L)

Couverture "L'homme des bois"
Couverture "L'homme des bois"

L’Homme des bois n’est pas seulement le récit par son fils de la mort brutale et mystérieuse d’un père. C’est aussi une évocation de la vie dans les campagnes française à notre époque, ce qui change, ce qui se transforme. C’est l’histoire d’une émancipation, d’un destin modeste, intègre et singulier. C’est enfin le portrait, en creux, d’une génération, celle des parents du narrateur, travailleurs sociaux, militants politiques et associatifs en milieu rural.

"Il faut se méfier des hommes nus" d’Anne Akrich (Julliard)

Couverture "Il faut se méfier des hommes nus"
Couverture "Il faut se méfier des hommes nus"

Qui ne rêverait pas de partir pour Tahiti sur les traces de Marlon Brando ?

Mêlant habilement les formes du biopic et du thriller, Anne Akrich déconstruit avec délectation le mythe du jardin d'Éden.

« Si Dieu ne s'était pas mis en tête de planter ce foutu jardin en Éden, on n'en serait pas là. Si, au milieu de ce jardin, Il n'avait pas fait pousser l'arbre de la connaissance, la femme n'aurait pas croqué dans le fruit et ne l'aurait pas tendu à l'homme. Tout le monde serait resté nu. On aurait continué à cultiver sagement la terre et à dompter les fleuves. Si l'homme-poussière et la femme-côtelette n'avaient pas entrepris de se venger en lançant la rumeur de l'Éden, leurs descendants n'auraient pas eu cette idée fixe : retrouver le jardin ! Ils n'auraient pas construit de beaux bateaux pour partir à sa recherche. Ils n'auraient donc jamais trouvé Tahiti, ni ne l'auraient baptisée ainsi : Paradis perdu. S'il n'avait pas été perdu, personne n'aurait songé à le retrouver.

Pas même Marlon Brando. »

À mi-chemin entre la biographie tragi-comique d'un monstre sacré du cinéma et le thriller introspectif, ce roman jubilatoire dynamite en un seul récit deux mythes toujours enracinés : le glamour hollywoodien et le paradis terrestre.

"Les Ragazzi" de Pier Paolo Pasolini (Points Signatures Poche)

Couverture de "Les ragazzi"
Couverture de "Les ragazzi"

Les Ragazzi, roman cru et cruel s’il en est, saisit la vie et les errances d’une bande d’adolescents marginaux dans la Rome crépusculaire d’après-guerre : des destins rythmés par le crime, de petits larcins en prostitution, de cavale en prison. Dans cette effroyable période de l’histoire italienne, Pasolini décide de s’intéresser aux plus faibles des faibles, ceux que même le parti communiste prend de haut et dont « la rage pré-politique », comme il la nomme, le fascine.

Grand texte politique et moral, Les Ragazzi, premier roman de Pier Paolo Pasolini, est aussi un monument littéraire et installe l’auteur parmi les immenses voix du XXe siècle. Entièrement traduit du romanesco, dialecte parlé dans les faubourgs de Rome et dans les régions alentour, et ponctué d’un argot savoureux, le texte résonne d’une grande modernité, admirablement rendue par la nouvelle traduction de Jean-Paul Manganaro.

Le Petit salon de Lucile Commeaux

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Programmation musicale

♫« Twin peaks theme » Angelo BADALAMENTI

♫“Rarahuia loti”

♫« Lacerazione » Benedetto GHIGLIA (Porcile – ARIOLA 74321130732 – 1992)

Chroniques
21H25
11 min
Le Petit Salon
Qui écrit les quatrièmes de couverture?
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......