LE DIRECT

Littérature : Oeuvres 1 & L'été slovène

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir la littérature occupe La Dispute en présence des critiques suivants:

  • Philippe Delaroche (Lire)

  • Emily Barnett (Les Inrocks)

  • Florent Georgesco (Le Monde)

Seront abordés les livres suivants :

  • Oeuvres 1, (Dans ma chambre- Je sors ce soir- plus fort que moi), Guillaume Dustan, (P.O.L.)

Lecture par Anna Sigalévitch:

Écouter
1 min
Écouter
Oeuvres 1
Oeuvres 1

Ouvrons cette émission avec ce qui est présenté par beaucoup comme un évènement éditorial important, le début de la réédition de l’œuvre de Guillaume Dustan aux éditions POL.Guillaume Dustan a été, pendant dix ans, le bad boy des lettres françaises, le brillant élève qui avait viré dans la provoc mortifère.Pour mémoire, William Baranès de son vrai nom, fils de la bonne bourgeoisie de gauche, a fait un parcours sans faute, avec plusieurs prix au concours général, Khâgne à Henri IV, Sciences Po et ENA. Il s’engage dans une carrière de juge administratif.Mais le brillant magistrat, la nuit venue, tombe le costume trois pièces pour le gilet en cuir sur son torse nu, et une vie homosexuelle très débridée.Entre 1996 et 1998, trois récits d’autofiction paraitront chez POL, où Dustan se raconte.Ce sont ces trois premiers livres, "Dans ma chambre", "Je sors ce soir" et "Plus fort que moi", qui paraissent aujourd’hui, réunis dans ce volume « Œuvres n°1 ». Arnaud Laporte

  • L'été slovène, Clément Bénech (Flammarion).

    Lecture par Anna Sigalévitch:

Écouter
47 sec
Écouter
L'été slovène
L'été slovène

Sur la route, les deux jeunes amants sont donc en Slovénie, dont est peut-être originaire Elena, mais de cela, nous ne saurons rien.Ce récit, il est, on l’a entendu, à la première personne, celle du narrateur, compagnon d’Elena, un narrateur qui ne sera jamais nommé, puisqu’elle l’appelle volontiers « chaton », ce qui ne manque pas de l’agacer, ce que l’on comprendra lorsqu’il lui dira qu’il aimerait bien qu’elle l’appelle par son prénom.Ainsi va « L’été slovène », roman d’un frêle amour, d’un amour qui ne tient qu’à un fil, roman d’une relation qui nous est restituée par la seule vision de l’un des deux protagonistes, par petites touches, jusqu’à une fin qu’on ne dévoilera pas ici, d’autant moins que la dernière phrase a un charme auquel j’ai été sensible, comme j’ai été sensible à ce roman, dans son ensemble, court roman, qui se lit vite, mais qui réussit malgré tout à créer une sorte d’écosystème, un univers cohérent, parfois loufoque, parfois inquiétant, parfois poétique, parfois tendre. Je ne dis pas que c’est le grand roman de l’année, mais qu’en tout cas, pour moi, c’est déjà plus qu’une promesse.

Arnaud Laporte

Ainsi que les coups de cœur:

-de Philippe Delaroche : Un jeune mort d'autrefois : tombeau de jean-René Huguenin, Jérôme Michel, (Editions Pierre-Guillaume de Roux).

Un jeune mort d'autrefois : tombeau de Jean-René Huguenin
Un jeune mort d'autrefois : tombeau de Jean-René Huguenin
  • de Florent Georgesco : Cimes intérieures de Fabrice Lardreau (éditions Guérin).
Cimes intérieures
Cimes intérieures

Sans oublier l’irremplaçable revue de presse culturelle d’Antoine Guillot.

Et la chronique d'André Chabin.

Pastille introductive: Philip ROTH

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......