LE DIRECT

Littérature : Paris est un leurre, Sur l’affaire humaine et Cent vies et des poussières

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir La Dispute portera sur l'actualité littéraire avec les critiques suivants :

  • Nathalie Crom (Télérama)

  • Laurent Nunez (Magazine Littéraire)

- Sabine Audrerie (La Croix)

A propos des livres :

  • P aris est un leurre, de Xavier Boissel,(Ed. Inculte)

Serrez vos rangs , Charlus

La Tour Eiffel illuminée pour l'Exposition Universelle de 1925, par Fernand Jacopozzi
La Tour Eiffel illuminée pour l'Exposition Universelle de 1925, par Fernand Jacopozzi Crédits : Sipa

Arnaud Laporte : "J'ai pris très rapidement ce livre comme une fiction. Je ne crois pas à une seconde à ce deuxième Paris. Mais cela ne change rien à la qualité du livre."

Sabine Audrerie : "C'est un livre formidable, passionant et étonnant."

Nathalie Crom : J'aime bien ce livre que je trouve extrêmement roboratif et vif. Il suscite plein de réflexion, et j'ai aussi apprécié la réflexion sur le genre."

Laurent Nunez : "Il y a trois grands mouvements : l'un est historique, l'autre poétique et le dernier philosophique - il m'a laissé de marbre. Ce livre m'a rappelé Le Paysan de Paris d'Aragon, c'est-à-dire à celui qui arpente Paris à la recherche du merveilleux."

- Sur l’affaire humaine , de Luc Dardenne, (Ed. Seuil)

La jeune fille et la mort , Franz Schubert, par le Quatuor Brandis.

Luc Dardenne
Luc Dardenne

Arnaud Laporte : "Il y a des idées que je trouve belles sur le principe. Certaines choses opurraient également me toucher mais sans jamais y parvenir."

Sabine Audrerie : "C'est un livre qui m'a laissé complètement sur le seuil. Je vois le projet mais je le trouve trop intellectualisant, alors même que l'incipit promettait autre chose. Je suis embêtée de ne pas aimer."

Nathalie Crom : "J'aime beaucoup ce livre que je trouve à la fois personnel et nourri de lectures tant philosophiques que littéraires."

  • Cent vies et des poussières , de Gisèle Pineau, (Ed. Mercure de France)

Dodo Doudou , Yon Kalawang.

Gisèle Pineau
Gisèle Pineau

Arnaud Laporte : "C'est un peu lourd, la lecture a été pénible. Les bons sentiments ne font pas les bons livres, c'est bien connu."

Sabine Audrerie : "J'ai bien aimé. J'aime la manière dont elle fait côtoyer une réalité âpre et violente avec une douceur que je n'ai pas trouvée mièvre du tout."

Nathalie Crom :"J'ai trouvé ce livre très long et assez confus. Je ne comprends pas très bien la nécessité d'articuler tout ça. Je ne veux pas être injuste : le livre se tient et est maîtrisé; mais il ne m'intéresse pas vraiment."

Bien sûr la revue de presse littérature du jour, par Antoine Guillot : "Des kiwis sur ce sol où Oedipe a marché !"

Et la revue de presse mensuelle d'André Chabin

Pastille : Philippe Djian.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......