LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Petit pays", "Un singulier garçon" et "Les grands"

Littérature : "Petit pays", "Un singulier garçon" et "Les Grands"

58 min
À retrouver dans l'émission

Elisabeth Philippe, Laurent Nunez et Arnaud Laporte voyagent du Burundi à l'Australie en passant par la Guinée-Bisseau avec "Petit pays" de Gaël Faye, "Un singulier garçon" de Kate Summerscale et "Les Grands" de Sylvain Prudhomme, édité en poche.

"Petit pays", "Un singulier garçon" et "Les grands"
"Petit pays", "Un singulier garçon" et "Les grands"

"J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles: le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l’après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d’orages... J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants."

Gaël Faye

"Petit pays" de Gaël Faye (Grasset)

"Petit pays" de Gaël Faye
"Petit pays" de Gaël Faye

Juillet 1895. Nathaniel et Robert Coombes, deux frères âgés de douze et treize ans, se retrouvent seuls pendant dix jours. Leur père, marin, vient d'appareiller pour New York. Quant à leur mère, ils assurent à tout le monde qu'elle est partie à Liverpool. Rapidement, la famille, les voisins, s'inquiètent de ne pas la voir revenir. La police arrive sur les lieux alors qu'une odeur pestilentielle envahit la rue. À l'étage, ils découvrent le corps de la mère en état de décomposition avancé. Interpellé, Robert admet avoir tué sa mère à coups de couteau.

Libéré pour bonne conduite après la mort de la reine Victoria, Robert fait partie des contingents d'anciens prisonniers allant peupler les terres nouvelles d'Australie. Sa vie change alors radicalement. Sans que jamais rien ne filtre de son passé.

"Un singulier garçon" de Kate Summerscale (Bourgeois)

  "Un singulier garçon" de Kate Summerscale
"Un singulier garçon" de Kate Summerscale

Guinée-Bissau, 2012. Guitariste du Mama Djombo, un groupe fameux de la fin des années 1970, Couto vit d’expédients. Alors qu’un coup d’État se prépare, il apprend la mort de Dulce, la chanteuse. Le soir tombe sur la capitale, les rues bruissent, Couto déambule. Dans ses pensées trente ans défilent, souvenirs d’une femme aimée, de la guérilla contre les Portugais, mais aussi des années fastes d’un groupe qui joua une musique neuve, portée par l’élan et la fierté d’un pays. Au cœur de la ville où l’on continue de s’affairer, indifférent aux premiers coups de feu qui éclatent, Couto et d’autres anciens du groupe ont rendez-vous : c’est soir de concert au Chiringuitó.

"Les grands" de Sylvain Prudhomme (Folio)

"Les grands" de Sylvain Prudhomme
"Les grands" de Sylvain Prudhomme

Le Petit salon de Lucile Commeaux

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Coups de cœur / coups de griffe

"La légende" de Philippe Vasset chez Fayard (Elisabeth Philippe)

Programmation musicale

♫ "Mumdeke" de Cecile Kayireewa

♫ "Quatuor à cordes n°3 et quintette" de Hubert Parry

Chroniques
21H25
12 min
Le Petit Salon
Je n'ai qu'une langue ce n'est pas la mienne
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......