LE DIRECT
Claire-Louise Bennett, Jean Rolin, Marie Redonnet

Littérature : "La forme du livre est un coup de maître. C’est très efficace"

55 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir émission littéraire avec "Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet, "Le Traquet kurde" de Jean Rolin et "L'Etang" de Claire-Louise Bennett.

Claire-Louise Bennett, Jean Rolin, Marie Redonnet
Claire-Louise Bennett, Jean Rolin, Marie Redonnet

Trio pour un monde égaré, de Marie Redonnet, aux éditions Le Tripode

Trio pour un monde égaré, Marie Redonnet, éditions Le Tripode
Trio pour un monde égaré, Marie Redonnet, éditions Le Tripode

Présentation de l'éditeur : 

Willy Chow est un ancien rebelle qui vit dans une bergerie entre la mer et les collines. Il tente d’oublier un passé trouble, mais la guerre fait à nouveau rage à la frontière et menace la paix de son domaine...

Le scientifique Douglas Marenko n’est pas Douglas Marenko. Emprisonné dans une cellule d’un nouveau genre après avoir tenté de fuir son pays, on voudrait pour des raisons qu’il ignore lui faire endosser une nouvelle identité. Il résiste jusqu’à ce que ses geôliers lui présentent une femme censée être son épouse, et qu’il sait avoir connue...

Tate Combo a elle aussi quitté son pays, après une prophétie de son père qui prédisait la destruction de son village. Elle vit désormais dans la mégapole Low Fow, où un photographe en vogue a décidé d’en faire, à force d’opérations chirurgicales, l’incarnation d’une déesse qu’il vénère. Le jour où elle décide de rompre cette métamorphose imposée, des avions s’écrasent sur les tours de la ville...

Trois voix embarquées dans les tourments de pays en guerre qui s’entrelacent. Trois personnages qui tentent d’échapper à l’effacement programmé de leur être. Trois destins qui se font écho et font écho à la violence récurrente de leur monde. Marie Redonnet offre ici un récit haletant et magistralement orchestré sur les menaces, intérieures et extérieures, qui visent nos libertés.

Trio pour un monde égaré fait partie de la 1ère sélection du Prix Ouest France Etonnants Voyageurs 2018.

J’ai été immédiatement saisi par ce livre. Il y a une efficacité dans ce livre et stylistiquement, je suis séduit par l’écriture de Marie Redonnet. Arnaud Laporte.

J’ai ressenti la même perplexité que Lucile et Elisabeth. La langue minimaliste m’a arrêtée et n’ai pas vu l’intérêt littéraire. Mais grâce à cette langue épurée elle finit par faire surgir des histoires extrêmement riches. Elisabeth Philippe

C’est un livre qui m’a beaucoup intéressé même si je ne suis pas sûre de l’avoir aimé. Il y a une volonté qui transparaît : d’écrire quoi qu’il arrive. C’est une aventure du moi. Elisabeth Franck-Dumas

Il y a un côté extrêmement frustrant, sans fil rouge. Mais le lecteur est pris par le rythme du livre : celui des paragraphes et celui des phrases. Lucile Commeaux

Le Traquet kurde par Jean Rolin, aux éditions P.O.L

Le Traquet kurde, Jean Rolin, éditions P.O.L
Le Traquet kurde, Jean Rolin, éditions P.O.L

Présentation de l'éditeur : 

Au printemps 2015, un ornithologue amateur observe au sommet du puy de Dôme un petit oiseau, le traquet kurde, jamais vu en France auparavant, et dont nul ne sait comment il est arrivé jusque-là. Sur la piste du traquet kurde, des vertes prairies du Hertfordshire aux montagnes du nord de l’Irak, le narrateur de ce récit, quant à lui, croisera les ombres de T. E. Lawrence, St. John Philby (le père du célèbre espion), Wilfred Thesiger, celle aussi d’un invraisemblable escroc, mystificateur et mythomane, le colonel Meinertzhagen, et beaucoup d’autres grandes figures de l’histoire impériale britannique.
Ce nouveau livre de Jean Rolin, récit et variation autour des tribulations hasardeuses...

J’ai eu quelques difficultés avec ce livre, mais puisque Jean Rolin en est l’auteur j’ai poursuivi ma lecture. L’énumération ornithologique pour l’énumération n’a pas un charme qui tient sur la durée d’un livre. Mais le passage au contemporain m'a intéressé. Arnaud Laporte

Il y a un humour de Jean Rolin sur sa propre écriture. La forme du livre est un coup de maître. C’est très efficace. Lucile Commeaux

On ne sait jamais où Jean Rolin va nous amener. J’ai trouvé ce livre extrêmement réjouissant et subtil. Un mélange entre Tintin et Jonathan Franzen. Elisabeth Philippe

Tout est affaire de métaphore grâce à ce petit traquet kurde, les lecteurs sauront trouver celle-ci si ils le veulent. Le flegme et l’anglophilie amusée de Jean Rolin m’ont séduit, mais aussi la manière de décrire les lieux. Elisabeth Franck-Dumas

L’Étang, Claire-Louise Bennett, éditions de l'Olivier  

L’Étang de Claire-Louise Bennett, éditions de l'Olivier
L’Étang de Claire-Louise Bennett, éditions de l'Olivier

Traduit de l’anglais par Thierry Decottignies.

Présentation de l'éditeur :

La narratrice de L’Étang est une jeune femme d’un genre particulier. Son nom ? Inconnu. Sa biographie ? Tout aussi floue. Elle a abandonné une thèse en cours de route puis elle est partie à la campagne pour changer de vie. En Irlande, apparemment. À côté de la maison qu’elle habite se trouve un étang, auprès duquel elle va souvent se promener.

Immergée dans la nature, cette solitaire retrace au jour le jour le récit de sa vie matérielle, faite de tâches domestiques et d’une attention remarquable à l’infra-ordinaire. La relation qu’elle entretient avec le monde extérieur devient de plus en plus intense…

Dans ce texte à l’originalité surprenante, Claire-Louise Bennett mêle avec talent les registres de langue, l’humour et le sérieux, et interroge la puissance du langage et sa capacité à habiter le monde.

J’ai aimé cette liberté, qui va à rebours de tout ce qu’on attend de ce que doit être un individu en société. Elisabeth Franck-Dumas

Toutes les petites choses deviennent des perturbations et bouleversements ontologiques. Lucile Commeaux

J’ai été séduite d’abord par la langue traduite par Thierry Decottignies avec beaucoup de poésie puis par la fantaisie et une sophistication délicate. Claire-Louise Bennett se présente comme une héritière de Virginia Woolf, ici ce serait : un cottage à soi. Elisabeth Philippe

Vos commentaires :

Avant et pendant l'émission, réagissez et donnez votre avis sur le compte Twitter et la page Facebook de la Dispute.

Interludes musicaux :

  • I'm waiting for the man, Velvet Underground
  • Angestors legend, Jean-François Vrod
  • Erin Shore, The Coors
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......