LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Littérature : Tristesse de la terre d'Eric Vuillard et Lola à l'envers de Monika Fagerholm

58 min
À retrouver dans l'émission

La littérature est au coeur de la Dispute ce soir avec nos critiques Nathalie Crom de Télérama et Emily Barnett des Inrockuptibles
L'Invité(e) de la Dispute est cette semaine le réalisateur, peintre, dessinateur et scénariste de bande dessinée Enki Bilal Au programme :

  • Tristesse de la terre : Une histoire de Buffalo Bill Cody d'Eric Vuillard , paru chez Actes Sud Un endroit où aller
Tristesse de la terre : Une histoire de Buffalo Bill Cody
Tristesse de la terre : Une histoire de Buffalo Bill Cody Crédits : Eric Vuillard

Alors, le rêve reprend. Des centaines de cavaliers galopent, soulevant des nuages de poussière. On a bien arrosé la piste avec de l’eau, mais on n’y peut rien, le soleil cogne. L’étonnement grandit, les cavaliers sont innombrables, on se demande combien peuvent tenir dans l’arène. C’est qu’elle fait cent mètres de long et cinquante de large ! Les spectateurs applaudissent et hurlent. La foule regarde passer ce simulacre d’un régiment américain, les yeux sortis du crâne. Les enfants poussent pour mieux voir. Le cœur bat. On va enfin connaître la vérité.

Note de l'éditeur

  • Lola à l'envers de Monika Fagerholm , paru chez Mercure de France
Lola à l'envers
Lola à l'envers Crédits : Monika Fagerholm

Adolescente, Jana Marton ne faisait pas partie du petit cercle de Minnie Backlund, jeune fille de bonne famille de cette côte de Finlande aux paysages aussi séduisants qu’effrayants. D'où sa surprise lorsqu'elle est invitée au dîner de retrouvailles qu’organise celle-ci en 2011. Dix-sept ans plus tôt, Jana a quitté précipitamment cette petite ville portuaire de Flatnäs, suite à plusieurs drames, dont l’assassinat du jeune Flemming Pettersson, retrouvé mort dans un fossé, le crâne défoncé. Les circonstances du crime sont restées mystérieuses. Une chose est sûre : Flemming ne comptait pas que des amis. Grand séducteur, le jeune homme dealait et il avait des dettes. Mais d’autres personnages troubles ont joué un rôle dans cette histoire. La jeune Anita, notamment, qui vit clouée sur un fauteuil roulant au premier étage du Moulin, et dirige de là-haut une armée d’enfants – les oiseaux-squelettes – qui sont toujours en mission secrète pour elle… Mais Anita a une obsession : retrouver Lola, sa poupée de chiffon qui répète «Je m’appelle Lola à l’envers» quand on appuie sur son ventre. Lola passe en effet de main en main dans le roman, d’un lieu à l’autre. Jusqu’à ce que, une nuit, on la retrouve pendue par le cou à une branche d’arbre, la nuit de l’incendie du Moulin…

Note de l'éditeur

Retrouvez bien évidemment la revue de presse culturelle d'Antoine Guillot
Ainsi que la chronique mensuelle d'André Chabin
Vous pourrez également écouter les choix littéraires de notre invité de la semaine, Enki Bilal :

Écouter
<button class="replay-button paused aod playable" data-broadcast-type="extraits" data-duration="323" data-duration-seconds="323" data-start-time="1414681194" data-extract-id="2014C21799S0304" data-extract-title="Littérature : les choix d'Enki Bilal" data-is-aod="1" data-next-media-info="" data-url="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/static/culture/sons/2014/10/s44/NET_FC_fad3006a-cc63-4a8e-9583-7957e531d10d.mp3" title="Écouter Littérature : les choix d'Enki Bilal"data-clip-type="extraits" data-diffusion-title="Littérature : les choix d'Enki Bilal" data-diffusion-uuid="fad3006a-cc63-4a8e-9583-7957e531d10d" data-sharing="null" >Réécouter Littérature : les choix d'Enki Bilal<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>écouter (5 min)5 min
Littérature : les choix d'Enki Bilal
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......