LE DIRECT

Musique actuelle: The Orb et The Swans

59 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, la Dispute portera sur l'actualité musicale avec les critiques suivants:

  • Christophe Conte (Les Inrockuptibles)- Olivier Lamm (The Drone)- Véronique Mortaigne (Le Monde) Sur les disques suivants:

  • The Observer in the Star House , The Orb featuring Lee Scratch Perry, chez Cooking Vinyl (Sortie le 2 septembre)

Pochette de l'album: The Observer in the Star House
Pochette de l'album: The Observer in the Star House

Véronique Mortaigne :

Le mariage The Orb et Lee Scratch Perry était une bonne idée sur le papier. Lee Scratch n’est pas à la hauteur, surtout au niveau de la voix. Pourtant il a inventé le dub, la jonction entre le monde reggae et le dub. Le pari aurait du être ce rassemblement. Mais, ça ne prend pas...

Olivier Lamm :

J’aime beaucoup ce disque, précisément pour la raison pour laquelleVéronique n’aime pas. Pour moi, cela fonctionne non pas par addition maispar une soustraction.On ne s’attendait pas à ce disque et pourtant, il marche très bien. Ils vieillissent bien, assez loin des médias généralistes.Leurs disques sont de plus en plus rongés, dissonants et répétitifs. C’est très beau.

Arnaud Laporte : Cet album aurait dû être plus travaillé, et m’a plongé dans une forme d’ennui teintée d’agacement provoqué par les chevrotements du vénérable Lee Scratch Perry, mais la musique paresseuse de The Orb, que j’ai beaucoup aimé par le passé, n’y change rien.

  • The Seer , The Swans, chez Young God Records (sortie le 3 septembre)
Pochette de l'album The Seer
Pochette de l'album The Seer

Véronique Mortaigne :

Cet album est un peu hors de propos, il est inopportun. Malgré leur posture culte, je trouve que ça patine.

Olivier Lamm : C’est le groupe essentiellement confrontationnel. Il est dans un âge adulte, il embrasse quarante ans de carrière. C’est un disque qui provoque unengourdissement formidable malgré son côté glacé. C’est assez passionnant.

Arnaud Laporte : Je n'ai pas trouvé le bon billet pour faire le voyage avec The Swans. Je ne vois pas bien l’intérêt de ré expérimenter ce qui l’a déjà été.Cependant, je pense que sur scène, ça doit être bien plus intéressant.

Les Coups de coeurs :

Olivier Lamm :

  • Caribou , Daphni, chez Text (sortie le 24 juillet 2012)

Il ne vient pas de la Dance, mais plutôt du monde électronique. Il y a beaucoup d’Afrique dans ses ordinateurs. Il traite les sons et les rythmes de manière très créative. Il remet du sable dans les rouages. Il y a un côté très brut et en même temps fin. C’est très efficace.

Christophe Conte :

  • Life is People , Bill Fay, chez Dead Ocean (sortie le 21 août 2012)

Bien sûr, la revue de presse musicale d'Antoine Guillot: Bob le tempeteux

Et le coup de fil de Seham Boutata à M. El Bazed , organisateur de la réunion des Festival Européens de musiques du monde qui a lieu du 20 au 23 septembre à Agadir.

Pastille Introductive: Yoko ONO.

Premier morceau: The Orb, Police and Thieves

Deuxième morceaux: The Swans, Lunacy

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......