LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Here Comes The Cowboy" de Mac DeMarco © Mac's Record Label, "IGOR" de Tyler, The Creator © Columbia, "Christophe etc..." de Christophe © Capitol

Musique : IGOR, "un album plus cérébral qu’émotionnel"

56 min
À retrouver dans l'émission

Au sommaire de cette Dispute consacrée aux musiques actuelles: "Christophe etc..." de Christophe, "Here Comes The Cowboy" de Mac DeMarco et "IGOR" de Tyler, The Creator. Enfin, un coup de coeur de Philippe Azoury pour Tanburi Muhyiddin Ba'yun.

"Here Comes The Cowboy" de Mac DeMarco © Mac's Record Label, "IGOR" de Tyler, The Creator © Columbia, "Christophe etc..." de Christophe © Capitol
"Here Comes The Cowboy" de Mac DeMarco © Mac's Record Label, "IGOR" de Tyler, The Creator © Columbia, "Christophe etc..." de Christophe © Capitol

"Christophe etc..." de Christophe (Capitol)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Présentation officielle : 

Le légendaire talent de Christophe, depuis toujours, est d’avoir su réinventer de façon obsessionnelle les quelques chansons talismans qui ont fait sa gloire (Les Mots bleus, Aline, Les Paradis Perdus, La Dolce Vita...) au lieu de se contenter,comme d’autres, d’en être le porte-voix passif et nostalgique.
Après avoir dévoilé́ un magnifique 13ème album studio intitulé « Les Vestiges du Chaos » (Avril 2016- Certifié Disque d’Or), il nous surprend une fois de plus avec un album intimiste et sensible intitulé « Christophe Etc. » dans lequel il collabore avec des artistes de l’ancienne et de la nouvelle génération. Cet album aux couleurs modernes côtoie à la perfection le côté́ romanesque de Christophe, surfant sur des nappes à la fois électro et rock. Un album dans lequel Christophe relève de nombreux défis. En effet, de titres en titres, on peut voir l’artiste se réinventer, s’adapter et revisiter ses plus grands classiques aux côtés d’artistes tels que : Jeanne Added, Juliette Armanet, Julien Doré, Laetitia Casta, Eddy Mitchell, Arno…
Un projet d’une sincérité́ bouleversante, dont le premier single est « Succès fou », un de ses morceaux emblématique, cette fois accompagné du jeune binôme de rappeur/compositeur Nusky & Vaati.

L'avis des critiques : 

La démarche m’émeut car j’ai l’impression que Christophe a retaillé ses morceaux pour les chanteurs invités qu’ils aiment manifestement. (...) J'aime l'idée qu'il se panthéonise de son vivant. Clémentine Goldszal

L’album est plutôt intéressant dans les orchestrations. La voix de Christophe est incroyable. Mais elle est gâchée par des duos qui desservent les morceaux (…) Pas un seul invité n’arrive à trouver sa place. Philippe Azoury 

La seule chose à sauver est la voix de Christophe. Le mélange avec les artistes fonctionne très peu. Le disque ne tient pas. Hugo Cassavetti

"Here Comes The Cowboy" de Mac DeMarco (Mac's Record Label)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Présentation : Après "This Old Dog", Mac DeMarco revient avec un quatrième album intitulé "Here Comes the Cowboy", sorti le 10 mai et sur son propre label, le Mac’s Record Label.

L'avis des critiques : 

Mac DeMarco revendique quelque chose d'extrêmement premier degré. Il refuse la posture. Cela apparaît encore plus à fleur de peau sur ce disque. L’album est sincère et bouleversant. Clémentine Goldszal

L’album est trop long, il y a une sorte de monotonie mal organisée. Les morceaux s’annulent les uns les autres. Philippe Azoury 

J’ai été plutôt séduit même si la monodie se fait sentir. Arnaud Laporte

Je ne crois pas une seconde au personnage de Mac DeMarco. Je pense que c'est un peu un faiseur. Hugo Cassavetti

"IGOR" de Tyler, The Creator (Columbia)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Présentation : Après "Flower Boy" sorti en 2017, Tyler Okonma alias Tyler, The Creator revient avec "IGOR" sorti chez Columbia.

L'avis des critiques : 

C'est un grand album avec beaucoup d’intensité. Il me passionne en terme de production et a un sens mélodique très fort. (…) La place des guests est très étonnante. Ils sont invités pour assister à un numéro où Tyler, The Creator incarne tous les rôles. C'est un grand disque d'acteur. Philippe Azoury

C’est un album plus cérébral qu’émotionnel. C’est un génie mais il y a trop de choses et une sorte de trouble de l’attention qui m’angoisse. Clémentine Goldszal

Il y a un récit mais les titres sont empilés. On n’accroche pas vraiment à un morceau. Je ne suis pas sûr qu’on fasse vraiment l’effort d’écouter l’album en entier. C’est un objet admirable mais curieux. Hugo Cassavetti

LE COUP DE COEUR DE PHILIPPE AZOURY : Tanburi Muhyiddin Ba'yun (AMAR)

© AMAR
© AMAR

Générique de l'émission : Sylvie Fleury & Sidney Stucki, "She devils on wheels", extrait de l'album "Sound Collaborations 1996-2008" (label Villa Magica Records).

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......