LE DIRECT

Musique classique : "Capriccio" de Richard Strauss et Préludes de Debussy

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, La Dispute portera sur l'actualité musicale avec les critiques suivants:

  • Marie-Aude Roux (Le Monde)- Anna Sigalévitch (France Culture)- Emmanuel Dupuy (Diapason)

Sur les oeuvres suivantes :

  • Capriccio (1942) de Richard Strauss sous la direction de Philippe Jordan mise en scène par Robert Carsen au palais Garnier du 8 au 27 septembre.
Capriccio
Capriccio

Arnaud Laporte :

Ce qui passionne Robert Carsen, c’est le jeu de mise en abyme du créateur jusqu’au vertige de la scène finale, inoubliable.

Cette œuvre m’a absolument enthousiasmé et profondément ému.

Emmanuel Dupuy :

C’est une œuvre crépusculaire. Ce n’est pas un spectacle conceptuel. Il faut replacer cette œuvre dans son contexte historique. Originellement, l’histoire se déroule au XVIIIème mais Robert Carsen a choisi d’inscrire sa mise en scène en 1942, date à laquelle Strauss a écrit l’œuvre. C’est le testament musical de Strauss.

Je pense que c’est le plus beau spectacle de Carsen.

-Les Contes d’Hoffman , Opéra Bastille, mise en scène par Carsen (troisième reprise). Projeté dans 24 UGC en France.

  • JJR (Citoyen de Genêve) , création de Philippe Fénelon, mise en scène par Robert Carsen. Bâtiment des Forces Motrices de Genêve. C’est un opéra d’idée.

  • Préludes (Livre 1 1909-1910), (Livre II 1910-1912) de Debussy par Philippe Bianconi chez La Dolce Volta (sortie le 28 août 2012).

Phlippe Bianconi
Phlippe Bianconi

Emmanuel Dupuy:

Le terme évidence est le mot qui me vient à l’esprit. Ces préludes sont une série de vignettes, de miniatures pour lesquelles, il faut trouver à chaque fois un climat différent

C’est peut-être le plus disque de l’année Debussy.

Les coups de coeur :

Anna Sigalévitch :

Khatia Buniatishvili, Chopin (1818-1849) , (Sony Classical)

C’est le deuxième de cette jeune pianiste Géorgienne. Elle m’intéresse car je trouve sa personnalité fiévreuse et sulfureuse. Elle a jeu qui n’est pas dans l’air du temps, c’est un peu brut et débordant.

Emmanuel Dupuy: nous parlera de la rentrée de l'Orchestre de Paris en concert avec Lang Lang les 12 et 13 septembre

Bien sûr la revue de presse musicale d'Antoine Guillot

et le coup de fil de Seham Boutata au piansite Henri Barda qui a ouvert le Festival de piano aux Jacobins à Toulouse du 4 au 28 septembre 2012.

Pastille introductive: Andris NELSON.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......