LE DIRECT

Musique : Lana Del Rey, Tindersticks et Daniel Darc

1h
À retrouver dans l'émission

Ce soir sur France Culture, La Dispute portera sur l’actualité musicale avec les critiques :

  • Olivier Lamm rédacteur en chef des pages musique de Chronicart, et The Drone

- Christophe Conte des inrockuptibles

- Hugo Cassavetti chef du service musique de Télérama

A propos des disques :

The Something Rain - de Tindersticks (City Slang)

Je suis complètement hypnotisé par la voix de Stuart Staple, et y compris par la mélodie. Arnaud Laporte

On a l’impression que les habillages sont là pour anamorphoser quelque chose de beaucoup plus inquiétant. J’aime bien ce mélange d’intensité et de langueur. Olivier Lamm

Ils sont devenus plus légers tout en gardant cette noirceur. Hugo Cassavetti

Pour moi, c’est le plus beau groupe anglais des vingt dernières années. Christophe Conte

La Taille de mon âme - de Daniel Darc (Jive/Epic)

Cela donne un album, pour moi, un peu mitigé, avec des chansons que j’aime beaucoup, et d’autres, moins. Arnaud Laporte

Je comprends que l’on ne supporte pas la voix de Daniel Darc, cette poésie inaboutie… mais moi, cela me touche. Hugo Cassavetti

Je n’attends pas d’un chanteur qu’il me montre la manière dont le monde le fait souffrir, j’attends qu’il le lise et l’interprète à ma place. Olivier Lamm

Daniel Darc est une sorte de condensé de tous les clichés du rock, (…) qu’il porte comme des stigmates. Je trouve ce disque plus léger que les autres. Christophe Conte

Born To Die - de Lana Del Rey (Polydor)

J’ai été absolument subjugué par ce morceau [Video games]. (…) Sur l’album, Face A : correct, voire de très beaux moments. Face B : vraiment catastrophique, (….) une erreur. Christophe Conte

Il y a quand même une ambiance « Deep Forest » dans la production de « Born to die ». Arnaud Laporte

Un disque d’« easy listening ». (…) Cela m’ennuie au bout d’un moment. Hugo Cassavetti

C’est une icône, et à la fois, elle est déjà sacrifiée. (…) Ce n’est pas un très bon disque. Olivier Lamm

Bien sûr la revue de presse musique du jour, par Antoine Guillot : The show must go on

*Entre professionnalisme, sur le mode « The show must go on » , et cynisme mercantile, on ne peut s’empêcher de trouver que le décès de Whitney Houston est décidément bien révélateur de ce qu’est l’industrie musicale aujourd’hui. *

Et le coup de fil à François Floret , programmateur de La Route du Rock (collection hiver) à St Malo du 15 au 19 février.

La route du rock, collection hiver
La route du rock, collection hiver Crédits : Radio France

Coups de coeur :

Olivier Lamm vous recommande l'album à vous de jouer milord de François de Roubaix, chez musicbox records

Hugo Cassavetti vous recommandel'album Soap & Skin de Narrow, chez Pias

Christophe Conte vous recommande l'album Yours truly, cellophane nose de Beth Jean Houghtonias, chez Mute

Programmation musicale :

- The fire of autumn , Tindersticks, City Slang

  • I will always love you , Whitney Houston, Arista - C'était mieux avant , Daniel Darc, Sony/Jive - Video games et Born to die , Lana Del Rey, Polydor

Extrait sonore : Leonard Cohen

À venir dans ... secondes ...par......