LE DIRECT

Musique : Liars, Hot Chip, Patti Smith

59 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir sur France Culture, La Dispute portera sur l’actualité musicale avec les critiques :

- Olivier Lamm deThe Drone

- Christophe Conte des inrockuptibles

- Veronique Mortaigne du journal Le Monde

A propos des disques :

WIXIW - de Liars (Naïve)

Number 1 against the rush.

WIXIW - Liars
WIXIW - Liars

Arnaud Laporte : "Je vais m'excuser pour mon manque d'enthousiasme pour Liars, même si j'ai écouté ce disque sans aucun déplaisir."

Olivier Lamm : "Liars est un des rares groupes actuels qui avance sans jamais regarder au dessus de son épaule, sans être trop référencé. On a quelque chose de très familier et de très étrange. Il n'y a jamais la volonté de faire quelque chose de grandiose, c'est très terrien, tout en douceur et en sobriété."

Véronique Mortaigne : "Je trouve qu'ils font un travail de recherche sonore et rythmique qui est remarquable."

Christophe Conte : "J'adore ce disque. Ils ont voulu faire un disque électronique à partir de rien. Ils se sont enfermés dans une cabane en bois à côté de Los Angeles et ils y ont bidouillé des ordinateurs. C'est un disque intime avec lequel on peut partager beaucoup."

Banga - de Patti Smith (Columbia / Sony)

This is the girl.

Patti Smith
Patti Smith

Arnaud Laporte : "J'étais impatient de découvrir ce nouvel album, et l'atttente a tout de suite été pour moi été récompensée."

Christophe Conte : "J'ai été très surpris par le côté mélodique de cet album. Je trouve ce disque assez léger, assez digeste, plutôt bien ficelé. L'orchestration et la production sont fines et belles."

Véronique Mortaigne : "Je trouve que c'est un très beau disque. Il y a ce côté "mes amis artistes" qui est un peu enfermant, entre nous. Il y a quelque chose d'un peu excluant pour le bon peuple. Mais le groupe est formidable."

Olivier Lamm : "Pour moi c'est l'amicale des punks new yorkais retraités qui part en excursion à Staten Island. C'est une musique qui flotte dans le formol, on la ressort tous les quatre ou cinq ans pour faire un disque, et elle n'a jamais bougé."

In our Heads - de Hot Chip (Domino)

Night and day.

Hot Chip
Hot Chip

Arnaud Laporte : "Il y a des morceaux que j'ai trouvés franchement embarassants. "Don't deny your heart" aurait pu faire le top 50 français de 1982. Je suis pour le moins dubitatif quant à cet album et il faut ajouter que la voix du chanteur me tape sur les nerfs."

Olivier Lamm : "C'est un groupe très sage, très appliqué dans sa manière de récupérer des sons. On a l'impression qu'ils sont engoncés dans cette envie de bien faire. Au bout du compte c'est paradoxal, car on obtient un album de dance music pas drôle du tout."

Chirstophe Conte : "Il y a un morceau qui est un prodige, c'est Flutes ! Il est extrêmement bien construit et intelligent."

Véronique Mortaigne: "C'est de la musique au kilomètre. La seule chose qui me réveille c'est cette influence de la musique caribéenne grâce à un détour par Londres. Ils sont enfermés dans une formule."

Bien sûr la revue de presse musique du jour, par Antoine Guillot .

Pastille : Keith Richards

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......