LE DIRECT
“Adrar inu”, le nouvel album d’Idir.

Musique : Mali All Stars de Bogolan Music et Idir

59 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, l’actualité musicale est au cœur de la Dispute en présence des critiques Véronique Mortaigne (Le Monde), Frédérique Briard (Marianne) et David Commeillas (Vibrations) et à propos des albums "Bogolan Music" des Mali All Stars et "Adrar inu" d'Idir.

“Adrar inu”, le nouvel album d’Idir.
“Adrar inu”, le nouvel album d’Idir.

Mali All Stars , Bogolan Music (Metis Records/ Universal)

Morceaux diffusés : Sinanon Saran et Hope interprété par Bjork et Toumani Diabaté

Arnaud Laporte : La qualité des interprètes, des compositions ainsi que les arrangements font l’exemplarité de cette production.

Frédérique Briard : Ce coffret se trouve au carrefour de la rigueur, des apports technologiques et de l’'authenticité. Il est fondamental. Il est encourageant pour la musique africaine. Cette indépendance et authenticité sont à saluer.

David Comeillas : Mali All Stars représente l’autobiographie d’un lieu, qui est à la fois crucial, indispensable et productif pour le Mali.Le track listing est cohérent et éclectique, ajouté à cela un  très beau livret. C’est une porte ouverte du Mali à l’Europe .

Véronique Mortaigne : On ne s’ennuie pas une seule seconde avec une track list très bien établie. Le livret est formidable et nous permet d’apprendre beaucoup sur les artistes maliens et leurs exigences musicales.

Idir ,“Adrar inu” (Sony Music)

Arnaud Laporte : Je ne comprends pas tout à fait l’album. Il est un peu inégal dans ses chansons. Malgré quelques morceaux originaux, très beaux, le disque est trop aseptisé.

Frédérique Briard: Certaines chansons sont aux antipodes l'une de l'autre, mais l'’album est magnifique, à l'’image d'Idir. L’'humilité de ce grand monsieur, sans paillettes, est très bienvenue dans le paysage musical actuel.

David Comeillas : Ce disque est très beau et accessible des deux côtés de la Méditerranée.Le folklore n’est pas dénaturé de par un sens de la mélodie et un vrai talent de compositeur. La production, un peu française avec un axe international, n’estompe pas le particularisme. Ce poète a une élégance folle.

Véronique Mortaigne: Il appartient à toutes les familles. C’est un représentant de la communauté kabyle, très engagé politiquement avec une voix de sagesse à l’africaine. Il tient une place centrale et non polémique. C’est plaisant de retrouver Idir seul, à travers cet album festif et joyeux.

Morceau diffusé:  Adrar Inu (Ma montagne)

Et les coups de cœurs...

  • de David Comeillas: 

- The Wheel ,  Sohn(Aesop Label)

Morceau diffusé (fin d'émission): Red Lines , SOHN

The wheel
The wheel
  • de Frédérique Briard:  Festival "Au fil des voies", musiques du monde à Paris à l'Alhambra du 7 au 16 février 2013.
Affiche du festival
Affiche du festival

Ce festival révèle un très beau plateau sur plusieurs soirées, de voix méditerranéennes actuelles jusqu'au 16 février à l'Alhambra, Paris, 10e

Sans oublier, l’irremplaçable revue de presse culturelle d’Antoine Guillot

Et le coup de fil de Seham Boutata  passé à Stéphane Grögler  metteur en scène de l'opéra contemporain "La rose blanche" à Nantes au Théâtre Graslin les 5, 6, 8 et 10 février.

Pastille introductive : Nina Simone

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......