LE DIRECT

Musique : Pelléas et Mélisande, Thanks To my Eyes, Henry Purcell - Christophe Rousset

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir sur France Culture, La Dispute portera sur l’actualité musicale avec les critiques :

- Marie-Aude Roux du journal Le Monde

- Emmanuel Dupuy , rédacteur en chef du magazine Diapason

- Vincent Huguet de Marianne

A propos des oeuvres :

- Pelléas et Mélisande - de Debussy, mise en scène de Robert Wilson, dirigé par Philippe Jordan à l'opéra Bastille jusqu'au 16 mars.

Cette forme d'épure dans la mise en scène se marie très bien avec l'oeuvre, également épurée, radicale. Arnaud Laporte

Malgré cette perfection théâtrale, je me suis beaucoup ennuyé. Emmanuel Dupuy

On a l'impression que Philippe Jordan modèle et peaufine les choses en permanence, mais qu'il n'y a jamais de geste réel dramaturgique. Marie-Aude Roux

Si c'était un peu moins figé, on aurait quelque chose d'absolument somptueux. Vincent Huguet

- Thanks to my Eyes - opéra d'Oscar Bianchi, d'après le texte et mis en scène par Joël Pommerat, au Théâtre de Gennevilliers du 6 au 12 mars.

Il y a une émotion très palpable, très forte. Marie-Aude Roux

Une musique savante, qui a aussi cette évidence ; des moments qui vous emportent. C'est rare de trouver ça dans la musique contemporaine. Vincent Huguet

- CD: Henry Purcell - Harmonia Sacra , interprété par Rosemary Joshua et les Talens Lyriques, dirigés par Christophe Rousset. (label : Aparté)

Des airs sacrés, mais qui peuvent exprimer tous les sentiments qui déchirent l'âme humaine. Vincent Huguet

J'entends beaucoup d'harmonie, mais le caractère sacré et spirituel de la chose m'échappe un peu. Emmanuel Dupuy

Le côté assez monochrome de la voix de Rosemary Joshua m'a gêné. Marie-Aude Roux

Bien sûr la revue de presse musique du jour, par Antoine Guillot :

« Je suis très ami avec Ennio Morricone, raconte Michel Tabachnik. Celui-ci est convaincu que les orchestres classiques permanents ont des couleurs que vous n’obtiendrez jamais avec un orchestre occasionnel. Et ce sont ces couleurs orchestrales qui sont la clef de l’émotion au cinéma. » (Thierry Hillériteau dans Le Figaro )

Et le coup de fil à Françoise Thinat , pianiste, fondatrice et présidente du concours international de piano d'Orléans (du 23 février au 3 mars).

Coups de coeur :

Marie-Aude Roux vous recommande l'Opéra Dido and Aeneas de Henry Purcell, à l'Opéra Comique les lundi 5, mercredi 7 et jeudi 8 mars.

Absolument magnifique.

Emmanuel Dupuy vous recommande le DVD de La Traviata , de Verdi, mis en scène par Jean-François Sivadier.

Un tel niveau de théâtre à l'Opéra, c'est vraiment très rare.

Arnaud Laporte vous recommande l'Opéra Cosi fan Tutte , de Mozart, mis en scène par Mar­cial Di Fonzo Bo, et dont la direction musicale est assurée par Chris­tophe Rous­set, à l'Opéra de Dijon du 14 au 20 mars.

Vincent Huguet vous recommande l'opéra Elektra de Richard Strauss, mis en scène par Jean-Yves Courrègelongue, les 2 et 4 mars à l'Opéra de Montpellier.

C'est pas si souvent d'avoir de nouvelles productions d' Elektra .

Extrait sonore : Olivier Messiaen

Programmation musicale :

  • Extrait de Pelleas et Melisandre : " où est l'anneau "

  • Extrait de " Thanks to my eyes "

  • My song shall be alway , de Henry Purcell, chanté par Rosemary Joshua, Aparté

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......