LE DIRECT

Musiques actuelles: Godspeed you! Black Emperor et Raphaël

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, la Dispute portera sur l'actualité musicale avec les critiques suivants:

  • Olivier Lamm (The Drone)- Véronique Mortaigne (Le Monde)- Christophe Conte (Les Inrockuptibles)sur les disques suivants:- Allelujah! Don't Bend! Ascend! , Godspeed you! Black Emperor (DIFFER-ANT)
Godspeed you! Black Emperor: Allelujah! Don't Bend! Ascend!
Godspeed you! Black Emperor: Allelujah! Don't Bend! Ascend!

Morceau diffusé: We drift like worried fire.

Olivier Lamm: Ils écrivent des lignes de fuites, d’intensités. Les sons de guitares sont magnifiques. Mais ils ne sont plus en phase. Il y a quelque chose de très enfantin.

Véronique Mortaigne:

Ils tournent en rond autour d’un motif. Ils sont pris dans leur propre jeu, à leur propre colère. Et je n’ai pas saisi la teneur. Je n’ai pas réussi à aller au bout de l’album.

C’est un groupe de scène avec un effet massif et envoutant par l’addition image et musique.

Christophe Conte:

On est forcément pris par ce son qu’ils ont eux-mêmes inventé. C’est très impressionnant mais on peut leur reprocher de ne pas aller à contre-pied de cela.

Il y a beaucoup d’émotion dans cet album qu’il n’y avait pas précédemment. C’est beaucoup plus sentimental.

Arnaud Laporte:

J’ai été embarqué dans le voyage très puissant, violent et paradoxalement serein de Gospeed You! Black Emperor! . L’album est chargé d’une énergie positive, et propose une avancée inexorable, que rien ne peut arrêter.

- Super Welter, Raphaël (EMI)

Raphaël: Super Welter
Raphaël: Super Welter

Morceau diffusé : Manager

Olivier Lamm:

La musique actuelle ne fait pas honneur à notre époque. Quelle génération peut prendre au sérieux cette musique là ?

Christophe Conte:

En écoutant le disque, j’avais l’impression d’entendre un imitateur doué. C’est de bon goût. Mais le problème principal, c’est que Raphaël est un personnage inconsistant. Ce disque ne raconte pas grand-chose. Je ne vois pas à qui peut s’adresser cet album.

Arnaud Laporte:

On est forcé de jouer à un jeu avec l’album de Raphaël, celui des ressemblances. Manset, Christophe, Young Marble Giants, Alan Véga... Les sources ne sont honteuses mais il faudrait que la production suive.

L’album manque singulièrement de consistance et de travail.

Les coups de cœurs: Olivier Lamm:

  • Dutch Tvashar Plumes , Lee Gamble (PAN)
Lee Gamber: Ducth Tvashar Plumes
Lee Gamber: Ducth Tvashar Plumes

C’est un musicien anglais qui s’ancre dans une période de la musique anglaise passionnante. Il vient de la musique expérimentale. Il mixait de la jungle sur les radios pirates.

Il revisite cet héritage, sa propre expérience à travers une musique qui n’a rien avoir avec la jungle. C’est une résurgence hantée absolument passionnante. C’est un disque électronique expérimental, parfois rythmé et remarquable.

Christophe Conte:

  • Beatles, l'intégrale des albums remasterisés , en format Vinyl à l'unité ou en coffret limité avec un livret de 252 pages.

(EMI)

Intégrale des albums Beatles
Intégrale des albums Beatles

Il y a 16 albums au total. La remasterisation date de 2009.

Le plus impressionnant, c’est le livre qui les accompagne. C’est un pavé avec des photos et textes inédits. Le travail de texture sur le livre rappelle le travail sonore des Beatles.

C’est somptueux, un des plus beaux livre sur les Beatles.

Bien sûr, la revue de presse culturelle d'Antoine Guillot: Clash & style.

Et le coup de fil de Seham Boutata passé à Manu Katché pour sa participation au Festival des Boréales à Caen du 15 novembre au 1er décembre.

Pastille introductive: Stephen STILLS.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......