LE DIRECT

Musiques actuelles : Random Access Memories & Silence Yourself

1h
À retrouver dans l'émission

Ce soir, La Dispute célèbre une nouvelle cause commune avec le quotidien Le Parisien et se penche sur l’actualité musicale en présence des critiques suivants :

  • Véronique Mortaigne (Le Monde)

  • Hugo Cassavetti (Télérama)

  • Emmanuel Marolle (Le Parisien)

A propos des albums et spectacles suivants :

-Random Acces memories, Daft Punk, chez SONY.

Random Access Memories
Random Access Memories

On ne peut nier l’efficacité du premier single, « Get Lucky », mais il tient pour beaucoup, aussi, à la voix de Pharell Williams, comme « Lose yourself to dance », de même que « Touch » bénéficie de la voix de Paul Williams.Pour le reste, musicalement, le disque sonne comme…beaucoup de choses, mais toujours en moins bien, forcément.

Je donnerais trente « Get lucky » contre un morceau de Chic, par exemple.Le morceau sur Giorgio Moroder ressemble sur la fin à une blague, quand il finit sur des guitares ressemblant au pire du groupe « Europe ». C’est pompeux, prétentieux, comme le pont de « Touch », tout droit sorti d’une démo abandonnée par Billy Joël.

« Doin’it right » sonne comme un mix entre les Buggles, Laurie Anderson et Human League.Bref, tout cela est vieux, poussiéreux, nous vient du passé et ne saurait absolument pas incarner le présent, ou alors un présent sénile ou alzheimerisé, ne se souvenant pas du passé.Le seul morceau qui semble composé au XXIème siècle est le dernier de l’album, « Contact », et encore, il doit beaucoup au Thriller de Michael Jackson ou au Prodigy des meilleurs années.

Arnaud Laporte

-Silence Yourself, Savages, Matador/Pop Noire Records/ Beggars/Naïve.

Le groupe Savages sera présent le 23 août au festival Rock en Seine.

Silence Yourself
Silence Yourself

Intéressons-nous à une chanteuse française, Jehnny Beth, exilée à Londres depuis plusieurs années, et que l’on connait dans le duo John and Jehn, qu’elle forme avec John Hostile.« Savages », c’est le nom du groupe formé à l’initiative de Gemma, qui tournait alors comme guitariste avec John and Jehnn, et de Ayse Hassan, bassiste. John a déclaré forfait. Jehn a saisi l’occasion et radicalisé l’expérience en recrutant une quatrième jeune femme, Fay Milton, pour être batteuse dans ce groupe de filles dont l’album semble regorger de testostérone.

Si je suis souvent prompt à trouver que les jeunes gens croient souvent à tort inventer l’eau tiède, ces jeunes femmes, du haut de leur 25 ans, renoue avec un rock très pur, pré ou post-punk, on peut en discuter, mais d’une très belle énergie.A l’évidence, le groupe doit se savourer en concert, mais la production de l’album assurée par John Hostile, permet de prendre un bol d’énergie, flirtant aussi bien avec Siouxsie qu’avec Patti Smith, mais avec sa propre patte.

Arnaud Laporte

Ainsi que les coups de cœur :

  • de Véronique Mortaigne:

El Pianista del Antifaz de Pascal Comelade (Label Because).

El Pianista del Antifaz
El Pianista del Antifaz
  • d'Emmanuel Marolle :

Blizzard de #FAUVE (Label FAUVE CORP).

Blizzard
Blizzard

Sans oublier l’irremplaçable revue de presse culturelle d’Antoine Guillot.

Et le coup de fil passé à Roxane Joseph, fondatrice du Festival "Ta Parole" qui a lieu à Montreuil-sous-Bois du 12 au 16 juin.

Pastille introductive: Marc CERRONE

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......