LE DIRECT

Neneh Cherry and the Thing, Daby Touré et Issa

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir sur France Culture, La Dispute portera sur l’actualité musicale avec les critiques :

  • Amobé Mévégué fondateur et rédacteur en chef du site ubiznews.com

- David Commeillas rédacteur en chef adjoint de Vibration

-Veronique Mortaigne du journal Le Monde

A propos des disques :

Lang(u)age - de Daby Touré (Polydor)

Daby Touré
Daby Touré

Arnaud Laporte : "Les chansons en français m'ont le plus souvent parues naïves."

David Commeillas : "On s'ennuie, c'est de la musique africaine pour ceux qui n'en écoutent pas. Tout est installé, tout est atterndu. Il y a une naïveté gênante."

Véronique Mortaigne : "Il a une belle voix, chante bien voire de mieux en mieux, mais ça ne m'a pas emballé."

Amobé Mévégué : "Je pense que beaucoup d'artistes africains sont désormais en otage. Pour exister dans l'industrie du disque occidentale, il faut rentrer dans des prismes de marketeurs. Je ne retrouve pas dans ce que j'entends là la flamme de ce que j'ai connu au début, en 1992. Je me pose donc une question : est-ce que désormais la France a perdu le blason de plateforme des cultures du mondes, qu'elle avait dans les années 80 ?"

The Cherry Thing - de Neneh Cherry and TheThing (smalltown supersound)

Neneh Cherry & The Thing
Neneh Cherry & The Thing

Amobé Mévégué : "C'est un album qui va surprendre. Je me suis délecté à l'écoute de cet album."

Arnaud Laporte : "Dès que Neneh Cherry ouve la bouche je trouve ça absolument merveilleux."

David Commeillas : "C'est un grand plaisir. Neneh Cherry a une grande culture musicale et The Thing est un trio effervescent qui mérite d'être découvert."

Véronique Mortaigne : "On retrouve des thèmes forts et structurants qui permettent une discipline au milieu des côtés presque abusifs de Neneh Cherry et du côté free du trio qui joue avec elle."

So Bouzouk - par Issa (IMA)

Issa
Issa Crédits : Radio France

Arnaud Laporte : "J'aime beaucoup ce disque, dans lequel Issa a réuni comme il aime à le faire de très bons musiciens, ce qui amène de véritables rencontres, et parfois, une véritable étrangeté."

David Commeillas : "J'ai trouvé ça très intéressant car ce n'est pas un disque de solos, mais un disques de solistes. C'est un disque loin de notre rythme quotidien, de la France, de nos cités urbaines : dans ce sens il y a un bon rythme quand on joue, et un bon rythme quand on l'écoute."

Véronique Mortaigne : "Il joue très bien. En revanche, j'ai toujours la même question : qu'est-ce que ça apporte à la musique ?"

Amobé Mévégué : "Je trouve que c'est toujours un piège d'embrasser plusieurs influences et il s'en sort pas mal. Je salue la dextérité et le passage subtil entre les différentes saveurs musicales. Sur quelques titres néanmoins, on sent une certaine répétition."

Bien sûr la revue de presse musique du jour, par Antoine Guillot .

Et le coup de fil à Pierre Charvet , directeur adjoint du Festival Radiofrance de Montpellier.

Pastille : Ismaël Lo.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......