LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Opéra : La Traviata, Cendrillon et Adriana Lecouvreur

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir sur France Culture, La Dispute portera sur l’actualité musicale avec les critiques :

- Marie-Aude Roux du journal Le Monde

- Emmanuel Dupuy , rédacteur en chef du magazine Diapason

- Vincent Huguet de Marianne

A propos des opéras :

Cendrillon - de Massenet, mis en scène par Laurent Pelly, dirigé par Claude Schnitzler à l'opéra de Lille jusqu'au 29 mai

Cendrillon
Cendrillon Crédits : Radio France

Vincent Huguet : "Qui dit féérie, dit essayer de ramener les spectateurs dans le monde de l'enfance, et ici c'est réussi."

Marie Aude Roux : "On est sorti sur un petit nuage, car il y a avait une vraie osmose, avec une distribution jeune et talentueuse. L'orchestre de Lille nous a surpris, c'était à la fois sensuel et raffiné. Il s'est vraiment passé quelque chose hier soir."

Emmanuel Dupuy : "A Bruxelles, la distribution était totalement différente, mais tout aussi craquante."

La Traviata - de Verdi, mis en scène par Claire Servais et dirigé par Luciano Acocella, à l'opéra de Rouen jusqu'au 20 mai

La Traviata
La Traviata

Marie Aude Roux : "On n'a pas été touché une seule seconde par cette Violetta."

Emmanuel Dupuy : "C'est une vraie Traviata, sans catastrophe. C'est quelque chose très dépouillé, il ne se passe pas grand chose, il n'y a pas une direction d'acteur fantastique. Ce spectacle a néanmoins une qualité, c'est la loyauté."

Vincent Huguet : "Il ne se passe rien, c'est effectivement dépouillé, on veut aller à l'essentiel. Mais dès le premier acte on s'aperçoit qu'il ne se passe pas grand chose."

DVD: Adriana Lecouvreur - de Ciléa, mis en scène par David Mc Vicar et dirigé par Marl Elder (Decca)

Adriana Lecouvreur
Adriana Lecouvreur Crédits : Radio France

Emmanuel Dupuy : "Je kiffe ! Je le repète et j'assume ! C'est un des chefs d'oeuvre de cette jeune école italienne. Adriana est exceptionnelle, la distribution autour d'elle est exceptionnelle : c'est ultra-sex."

Marie Aude Roux : "Je trouve que c'est remarquablement écrit pour la voix. Moi je kiffe la Borodina."

Vincent Huguet :"Le grand plaisir c'est de voir ce couple à l'écran."

Bien sûr la revue de presse musique du jour, par Flore Avet .

Pastille sonore : Nadia Boulenger.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......