LE DIRECT
En haut : David Lynch, Kyle MacLachlan, Laura Dern - ©Suzanne Tenner/SHOWTIME. En bas : "Homeland" Claire Danes ©Showtime

Séries : "Avec Twin Peaks c’est le retour de l’amour !"

54 min
À retrouver dans l'émission

Twin Peaks est de retour, mais pas seulement sur les écrans, dans La Dispute également ! Au sommaire, le coffret DVD et Blu-ray de Twin Peaks : The Return, ainsi que de la septième saison de "Homeland" actuellement en diffusion sur Canal +Séries.

En haut : David Lynch, Kyle MacLachlan, Laura Dern - ©Suzanne Tenner/SHOWTIME. En bas : "Homeland" Claire Danes ©Showtime
En haut : David Lynch, Kyle MacLachlan, Laura Dern - ©Suzanne Tenner/SHOWTIME. En bas : "Homeland" Claire Danes ©Showtime

Twin Peaks : The Return, de David Lynch - En coffret DVD et Blu-ray chez Paramount. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'agent fédéral Dale Cooper, 25 ans après avoir enquêté sur le meurtre de Laura Palmer à Twin Peaks, se retrouve piégé dans la mystérieuse Loge noire.

Présentation officielle : Un quart de siècle après avoir révolutionné le monde des séries TV, Twin Peaks est de retour. Ouvrant et démultipliant votre vision du monde tel que vous croyiez le connaître, cette série vous mènera en des lieux merveilleux, étranges et bien au-delà.
Ce coffret contient les 18 épisodes de la série, ainsi qu’une foule de bonus exclusifs et de making-of, qui vous montreront ce qui se cache derrière le « rideau rouge » de cet extraordinaire monument de télévision, proposé par David Lynch.

La sortie de la 3ème saison est un évènement culturel majeur. C’est salvateur. Alors que le cinéma de Lynch est devenu beaucoup plus sombre et misanthrope. Avec Twin Peaks c’est le retour de l’amour ! Olivier Lamm

La saison 3 regarde vieillir les personnages, mais aussi le monde... et c’est très beau. Lucile Commeaux

Le rapport au spectateur est fascinant, puisque nous sommes sans cesse interpellés. Ici on est face à un objet qui ne fait que nous interroger, nous repousser. Joseph Ghosn

C’est un nouveau film de Lynch de 16h30 et j’en suis ravi, je suis dans un état de sidération face à Twin Peaks. Le rien chez Lynch est tellement dense et plein. Arnaud Laporte

Homeland - Saison 7, de Howard Gordon, Gideon Raff et Alex Gansa - En diffusion sur Canal Séries.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

A l'issue de la saison 6 : marquée par la tentative d'asssassinat à son encontre, la Présidente Keane rompait sa promesse faite à Carrie en ordonnant l'arrestation de 200 agents des services secrets, dont ce cher Saul Berenson. Elle rejoignait dans le même temps enfin la Maison Blanche, grâce à Quinn qui la sauvait dans une mission suicide à laquelle il n'a pas pu survécu. C'est sur lui qu'une dizaine de soldats ont tiré...

Dans la saison 7 : Retour de Carrie à Washington D.C. après avoir logiquement quitté son job à la Maison Blanche. Elle vit désormais avec sa soeur et n'a plus qu'une obsession : faire tomber l'administration Keane afin de pouvoir libérer les 200 agents emprisonnés.

Je suis un inconditionnel de Homeland. Le trauma de départ une fois dépassé, la série a su se réinventer, l’efficacité narrative est toujours présente, la complexité s’amplifie. On avait hâte que les personnages se retrouvent ! Arnaud Laporte

Je suis un fan inconditionnel depuis les débuts, et Homeland me fascine de plus en plus. Au départ série populaire elle est devenue mineur, mais non moins passionnante par la recherche dans la psychologie des personnages, des relations et du paraitre. Joseph Ghosn

Il y a quelque chose d’assez éblouissant par cette mise en scène de la politique contemporaine. La série pourrait aller davantage en profondeur en ce qui concerne le psychisme de Carrie. Et cela manque de crédibilité parfois. Olivier Lamm

C’est une saison qui part bien, on est revenu à Washington et Homeland n’a pas à rougir des autres séries sur ce sujet. La saison 7 met vraiment en scène la politique américaine actuelle. Lucile Commeaux

Vos commentaires :

Avant et pendant l'émission, réagissez et donnez votre avis sur le compte Twitter et la page Facebook de la Dispute.

Générique de l'émission : Sylvie Fleury & Sidney Stucki, "She devils on wheels", extrait de l'album "Sound Collaborations 1996-2008" (label Villa Magica Records).

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......