LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Antigone, Saïgon, Ibsen Huis

"Simon Stone démode Thomas Ostermeier" // Spectacle vivant : spéciale retour sur le Festival d'Avignon (Antigone, Saïgon, Ibsen Huis)

56 min
À retrouver dans l'émission

Au programme de cette première Dispute de la saison nous vous proposons un retour sur le Festival d'Avignon en compagnie de Fabienne Pascaud, Jean-Christophe Brianchon et Philippe Chevilley. Il y sera question d'Antigone (Satoshi Miyagi), Saïgon (Caroline Guiela Nguyen) et Ibsen Huis (Simon Stone).

Antigone, Saïgon, Ibsen Huis
Antigone, Saïgon, Ibsen Huis Crédits : Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Au programme ce soir :

ANTIGONE // Mise en scène de Satoshi Miyagi

Philippe Chevilley :

C'est un beau spectacle qui ne m'a pas bouleversé

Fabienne Pascaud :

Staoshi Miyagi ne fait pas d'Antigone une figure héroïque. Il en fait une fille qui n'a pas forcément raison

Etéocle et Polynice, fils d'Œdipe et de Jocaste, frères d'Ismène et d'Antigone, ont combattu l'un contre l'autre et ont péri sous un coup réciproque. Thèbes, que défendait Etéocle de l'assaut de son frère, est dirigée par Créon, frère de Jocaste. Le tyran, dès l'annonce de leur mort, promulgue une loi pour distinguer les frères, « le bon et le méchant » : interdiction est faite à tous les citoyens de rendre à Polynice les hommages funèbres. Sophocle, le plus psychologue des poètes antiques grecs parvenus jusqu'à nous, déploie le destin d'une soeur, Antigone, et sa détermination à rendre à ses deux frères les honneurs qu'elle leur doit. Promise à Hémon, fils de Créon, elle brave l'injustice humaine pour suivre la loi des dieux et son amour égal pour tous ceux de son sang. Elle enterrera son frère, dût-elle mourir ensuite. Satoshi Miyagi, fin connaisseur de la tragédie, explore plus avant cette partition stricte que l'Occident opère entre « bons » et « mauvais ». De la Cour d'honneur du Palais des papes, symbole d'une autorité qui aime à séparer mais aussi lieu où le mur est une surface qui dompte les égos, le metteur en scène a souhaité travailler l'eau, les flammes et les ombres pour célébrer la vraie nature de tous les personnages : double ou multiple au sein d'une histoire que l'on pourrait qualifier d'archaïque. -Présentation du Festival d'Avignon-

Antigone
Antigone Crédits : Christophe Raynaud de Lage

SAÏGON // Mise en scène Caroline Guila Nguyen

Fabienne Pascaud :
> J'ai eu l'impression de me retrouver dans un film de Wong Kar-Wai

Jean-Christophe Brianchon :
> La mise en valeur de la sensibilité de chacun à une histoire et une géographie est très intéressante -

Philippe Chevilley :
> Parfois la lenteur se transforme en longueur

Comme les acteurs, les personnages de SAIGON sont français, vietnamiens ou encore français d'origine vietnamienne. Quelle que soit leur génération, ils ont en commun des paysages, des visages, des chansons, une langue qui, pour certains, n'existent plus que dans leurs souvenirs. Le lieu lui-même n'échappe pas à cette nostalgie. Un restaurant coincé dans un espace-temps compris entre la France d'aujourd'hui et le Saïgon des années 50 où les personnages ont pris l'habitude de se croiser, de se retrouver pour manger, chanter, boire, danser, s'aimer et tenter de célébrer la vie malgré tout. Fruit d'un long travail d'immersion entre la France et le Vietnam, ce récit polyphonique invente les voix de femmes et d'hommes marqués par l'histoire et la géographie. Tous portent en eux l'empreinte de la modification de notre monde. SAIGON est une terre blessée, il y a toujours quelqu'un qui manque, quelqu'un à pleurer, et c'est ce trajet des larmes qui nous guide. Caroline Guiela Nguyen évoque avec la présence de ces onze comédiens une France qui existe au-delà des limites qui lui sont assignées, au-delà de ses frontières. - Présentation du Festival d'Avignon-

EN TOURNEE

  • Grenoble du 07-11-2017 au 11-11-2017 à la MC2

  • Paris du 12-01-2018 au 10-02-2018 à l' Odéon-Théâtre de l'Europe

  • Rouen du 21-02-2018 au 23-02-2018 au CDN de Normandie - Rouen

  • Dijon du 06-03-2018 au 09-03-2018 au Théâtre Dijon Bourgogne

  • Valence du 01-06-2017 au 14-03-2018 à La Comédie de Valence

  • Besançon du 25-04-2018 au 26-04-2018 Aux 2 Scènes

  • ... plus d'informations sur le site de la compagnie

Saïgon
Saïgon Crédits : Christophe Raynaud de Lage

IBSEN HUIS // Mise en scène de Simon Stone

Fabienne Pascaud :

Simon Stone démode Thomas Ostermeier

Philippe Chevilley :

C'est du théâtre qui vous pénêtre, qui vous émeut, qui vous transforme

Jean-Christophe Brianchon

L'efficacité est par nature anti-théâtrale

Les personnages qui arrivent au plateau incarnent la même silhouette. Sont-ils cousins, soeurs, filles et fils d'un unique personnage imaginé par Henrik Ibsen ? Que révèle la maison-mère pensée par Simon Stone ? À partir d'un lieu central, d'un centre nourricier qui trône sur l'immensité du plateau de la cour du lycée Saint-Joseph, le metteur en scène australien décide de proposer une architecture en kit à l'image d'une généalogie : chaque chapitre de la vie de cette famille est une pièce, la maison se pèle et s'ouvre comme un fruit, les spectateurs passent d'une oeuvre à l'autre. Avec une continuité dramaturgique réexplorée, il questionne, dans cette Ibsen huis, les problématiques familiales par temps de crise, les blessures qui n'ont pas guéri. Chambre, cuisine ou encore grenier de cette maison de vacances portent en eux les traumas et les affrontements, mais aussi les souvenirs heureux. À partir de sa propre expérience, Simon Stone mêle la vie d'individus croisés aujourd'hui et le bestiaire de personnages si chers à Ibsen : ceux qui soulèvent le drap recouvrant les mensonges de la vie quotidienne. Écriture au plateau, performances d'acteurs choisis avec soin, dramaturgies plurielles se jouant des deux derniers siècles, Ibsen huis est une pièce qui emprunte de nouvelles trajectoires théâtrales pour continuer à questionner l'Homme et son instinct de survie. De quelle manière se bat-on pour avancer dans un monde anormal, quand les situations anormales étaient jusqu'à présent la norme ? - Présentation du Festival d'Avignon-

Ibsen Huis
Ibsen Huis Crédits : Christophe Raynaud de Lage

Le site du Festival d'Avignon

Vos commentaires :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......