LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Spéciale Cannes : Vous n'avez encore rien vu et Like Someone In Love

58 min
À retrouver dans l'émission

A partir de ce soir, et tous les soirs de la semaine, La Dispute fêtera le festival de Cannes...

Ce soir, la dsipute portera sur le cinéma avec les critiques suivants :

  • Antoine Guillot (France Culture)

  • Eric Loret (Libération)

  • Fabio Ferzetti (Il Messaggero)

Sur les films suivants :

  • Vous n'avez encore rien vu d'Alain Resnais (film en Compétition)
Vous n'avez encore rien vu
Vous n'avez encore rien vu

Arnaud Laporte : "Il y a une disharmonie qui fait partie du projet mais qui m'a posé des problèmes."

Antoine Guillot : "Avec ce film on est dans une continuité depuis le début du festival, c'est-à-dire la question de la vieillesse face à la jeunesse. La question qui se pose ici, c'est comment être encore jeune quand on est déjà si vieux ? J'ai vu ce film avec un certain ennui parce que je n'étais pas du tout porté par ces comédiens. On connaît très bien ces comédiens, ils font très bien ce qu'ils savent faire mais ne proposent plus rien."

Eric Loret :"C'est un film que j'ai bien aimé, sombre et crépusculaire, comme si le message était déjà adressé de l'autre côté par Resnais. Ce n'est pas drôle, il y a des numéros d'acteurs très intéressants. Il y a de vraies strates de jeu."

Fabio Ferzetti : "Je suis plutôt inconditionnel d'Alain Resnais, y compris ses derniers films qui parlaient déjà de l'au delà, mais qui étaient plus originaux par rapport à ça. Là, le dispositif en lui-même, tout la machinerie est très intéressante, mais le reste est assez cérébral."

  • Like Someone In Love d'Abbas Kiarostami (film en Compétition)
Like Someone in Love
Like Someone in Love Crédits : Radio France

Arnaud Laporte : "Un film qui ne m'a pas bouleversé, et je ne suis pas sûr qu'il en reste grand chose à l'avenir."

Antoine Guillot : "J'ai pris énormément de plaisir à voir ce film, qui ressemble à un film mineur mais à y réfléchir, c'est plus complexe et profond que ça. Il y a un énorme plaisir de cinéma qui est un récit complètement rocambolesque, on ne sait jamais où ça va. Je n'ai jamais ri comme ça chez Kiarostami."

Eric Loret : "C'était un des premiers appels d'air frais dans ce festival. Pour une fois pas un film édifiant qui nous apprenait le monde, la guerre, etc."

Fabio Ferzetti :"A mon avis un très beau film. On sent le plaisir de découvrir un espace complètement différent."

Bien sûr la revue de presse spectacle vivant du jour, par Flore Avet .

Et le coup de fil à Nathalie Pernette , chorégraphe, à l'occasion de "Danses vagabondes" à Aubusson.

Coups de cœur :

Amour
Amour Crédits : Radio France

- Fabio Ferzetti vous recommande Amour de Michael Haneke (en compétition) sortie prévue le 24 octobre 2012

"Le film est surprenant. On pouvait s'attendre à quelque chose de cruel, mais c'est travaillé et délicat."

Arnaud Laporte : "J'aurais bien aimé verser une larmes, mais je ne pleure pas lorsqu'on me le dit et que c'est surligné, souligné à ce point. Un programme sans surprise."

Antoine Guillot : "J'aime beaucoup le cinéma de Haneke en général. La distanciation dans le jeu et la manière littérale de dire des dialogue très écrits font que je suis resté très indifférent. J'aurais voulu être ému."

No
No Crédits : Radio France

- Eric Loret vous recommande No de Pablo Larrain (Quinzaine des réalisateurs) date de sortie à préciser.

"C'est un film politique qui n'est pas édifiant parce qu'il est physique. C'est magnifiquement fait."

Arnaud Laporte : "J'ai aussi beaucoup aimé, et d'autant plus parce qu'il m'a convaincu en cours de projection."

Mekong Hotel
Mekong Hotel Crédits : Radio France

- Antoine Guillot vous recommande Mekong Hotel d'Apichatpong Weerasethakul (Séance spéciale hors compétition) date de sortie à préciser.

"C'est une espèce de rêverie merveilleuse, un petit cadeau de la part de notre ami Jo."

Pastille : Andrzei WAJDA

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......