LE DIRECT
"Antoine et Sophie font leur cinéma", "Le Cid" et "La tragédie du roi Christophe"

Spectacle vivant: "Antoine et Sophie font leur cinéma", "La Tragédie du roi Christophe", " Le Cid "

58 min
À retrouver dans l'émission

A l'affiche ce soir : "Antoine et Sophie font leur cinéma" du collectif Idi!, "La Tragédie du roi Christophe" d’Aimé Césaire, mise en scène par Christian Schiaretti, et "Le Cid" mise en scène d' Yves Beaunesne. Avec Philippe Chevilley, Marie-José Sirach, Lucile Commeaux et Arnaud Laporte.

"Antoine et Sophie font leur cinéma", "Le Cid" et "La tragédie du roi Christophe"
"Antoine et Sophie font leur cinéma", "Le Cid" et "La tragédie du roi Christophe"

"Antoine et Sophie font leur cinéma" (en cinq épisodes)

du collectif Idi! Eldi et Olivia Rosenthal, jusqu’au 05 février au Centquatre • Paris 19e

Un homme, une femme. Un canapé, un écran de cinéma. Et des chefs-d’œuvre du septième art ! Entre rire et larmes, un couple commente et vit par procuration des vies d’icônes cinématographiques. Gros plan, arrêt sur image ou voyage dans le temps, Antoine et Sophie errent librement entre fiction et réalité. Et nous, spectateurs, entrons avec eux dans des territoires plus intimes. Une série théâtrale qui parle de cinéma, sous la plume d’Olivia Rosenthal.

Chaque soirée est composée de deux épisodes choisis parmi les cinq propositions de cette série originale entre théâtre et cinéma.

[résumé présentation du spectacle Centquatre]

"Antoine et Sophie font leur cinéma"
"Antoine et Sophie font leur cinéma"

"Le Cid"de Pierre Corneille, mise en scène de Yves Beaunesne

Rodrigue et Chimène sont amoureux. Leurs pères se disputent et Rodrigue, pour venger l’honneur du sien, tue le père de Chimène… L’amoureuse orpheline demande alors au roi la tête de l’assassin de son père. Embarrassant dilemme car l’ardent combattant Rodrigue, ayant triomphé des Maures, revient couvert de gloire et promu au titre de « Cid ». Mais rien ne parviendra à fléchir la détermination de Chimène qui réclame obstinément justice, alors même que son amour pour Rodrigue est intact. La pièce est aussi une lutte de générations, l’histoire de deux jeunes gens face aux héritages, aux lois sociales, aux codes familiaux et face à leur histoire. Si l’alexandrin est un corset, une armure même, n’est-ce pas pour mieux garantir la posture héroïque qui fait fi de la psychologie ? Ne donne-t-il pas crédibilité à un code de l’honneur qui pourrait s’appeler aujourd’hui la loyauté ou le courage ?

[extrait résumé du Cid, présentation du TNP ]

"Le Cid"
"Le Cid" Crédits : Guy Delahaye

En tournée : du 31 janvier au 01 février à la Scène Nationale Le Bateau Feu de Dunkerque (Nord ), le 8 février au Carré Sévigné à Cesson-Sévigné (Ille-et-Vilaine), le 10 février au Théâtre Saint Louis, à Cholet (Maine-et-Loire), du 01e au 11 mars au Théâtre National Populaire de Villeurbanne (Rhône), les 16 et 17 mars au Théâtre Anne de Bretagne à Vannes (Morbihan ), du 21 au 25 mars au Théâtre National Bordeaux Aquitaine à Bordeaux (Gironde), les 28 et 29 mars au Parvis, Scène Nationale de Tarbes (Hautes-Pyrénées), les 4 et 5 avril à La Coursive, Scène Nationale de La Rochelle (Charente-Maritime), le 13 avril à la Maison des Arts, Scène Conventionnée à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie), du 19 au 23 avril au Théâtre Montansier à Versailles (Yvelines) et du 25 au 27 avril 2017 au Quartz, Scène Nationale de Brest (Finistère)

"La Tragédie du roi Christophe" d’Aimé Césaire, mise en scène par Christian Schiaretti

Jusqu'au 12 février au Théâtre National Populaire de Villeurbanne (Rhône), du 22 février au 12 mars à la scène nationale Les Gémeaux à Sceaux (Hauts-de-Seine)

La pièce s’ouvre sur un combat de coqs, réjouissance populaire haïtienne. Puisque les politiciens se querellent comme des coqs, le peuple s’amuse à les personnifier : l’un représente Alexandre Pétion, l’autre Henri Christophe. En 1806, ces deux hommes se disputent la succession du régime tyrannique de Dessalines. Christophe l’emporte. Le Sénat lui propose le titre de Président de la République et lui tend la nouvelle constitution. Christophe, qui juge le pouvoir présidentiel vidé de sa substance, le repousse et fonde un royaume au nord du pays. Pour redonner à Haïti sa dignité, ne vaut-il mieux pas qu’un seul homme incarne le pouvoir, gage absolu de sa stabilité, de sa fermeté et de son amour du peuple ? L’idée séduit et une cour se constitue aussitôt autour du nouveau roi. On verra comment l’homme qui a fait chuter le dictateur, une fois au pouvoir, commet des actes intransigeants. Fable politique, cette pièce se penche sur un passé qui regorge d’échos à notre présent : comment ne pas reconnaître, derrière ces hommes qui conservent les noms légués par leurs anciens despotes, les souffrances d’un monde encore malade ? Césaire entrechoque dans un même souffle l’échec d’un roi et le devenir d’un pays, les contradictions d’un homme et l’élan lyrique d’une dignité retrouvée.

[extrait du dossier de presse de La Tragédie du roi Christophe par Christian Schiaretti]

Affiche de "La tragédie du roi Christophe"
Affiche de "La tragédie du roi Christophe"

Le Petit salon de Lucile Commeaux

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Chroniques

21H20
10 min

Le Petit Salon

Dernier tour de piste pour le Barnum Circus
Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......