LE DIRECT
Affiche "Honneur à notre élue" et captation de "Providence"

Spectacle vivant: "Honneur à notre élue"et "Providence"

57 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir: "Honneur à notre élue" de Marie NDiaye au théâtre du Rond-Point, et "Providence" d’Olivier Cadiot au théâtre des Bouffes du Nord. Avec Fabienne Pascaud, Philippe Chevilley, Lucile Commeaux et Arnaud Laporte.

Affiche "Honneur à notre élue" et captation de "Providence"
Affiche "Honneur à notre élue" et captation de "Providence"

"Honneur à notre élue", de Marie NDiaye, mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia, au théâtre du Rond-Point jusqu’au 26 mars, puis en tournée.

Affiche de "Honneur à notre élue"
Affiche de "Honneur à notre élue"

Dans une petite ville portuaire, Notre Élue, maire actuelle, s’impose en figure exemplaire de probité. Icône rêvée d’un pouvoir qu’on oserait dire pur. Notre Élue est irréprochable, modèle absolu. Mais l’Opposant, rétamé trois ans plus tôt, guette les élections. Il cherche par quelle faille déstabiliser Notre Élue. Il débusque pour finir le « truc franchement dégueulasse » qui changera la donne. Et le peuple fera son choix. Prix Goncourt pour Trois femmes puissantes, prix Fémina pour Rosie Carpe, entrée au répertoire de la Comédie-Française avec Papa doit manger, Marie NDiaye compose une fable politique, un conte poétique, drôle et cruel, baigné d’un acide à l’élégance rare.

Actuel directeur du Quai, Centre dramatique national d’Angers, Frédéric Bélier-Garcia a dirigé au Rond-Point des pièces de Mayenburg, Schimmelpfennig, Fosse, Levin ou Oster. Il a notamment co-scénarisé des films de Nicole Garcia, et signé plusieurs mises en scène à la Comédie-Française. Il porte à la scène en 2002 la première pièce de Marie NDiaye, Hilda, grand prix du Syndicat de la Critique. Quinze ans plus tard, avec Isabelle Carré et Patrick Chesnais, Honneur à Notre Élue se déploie en mode d’emploi des dysfonctionnements de la démocratie. La pièce plonge avec un humour féroce dans les rouages du pouvoir : ses aspirations, le maintien de son ordre et sa déchéance. Pierre Notte

Tournée: 29 mars — 2 avril 2017 théâtre du jeu de paume / aix-en-provence (13)

-5 et 6 avril 2017 le grand t / nantes (44)

-11 — 20 avril 2017 le théâtre des célestins / lyon (69)

"Providence", d’Olivier Cadiot, mise en scène de Ludovic Lagarde, théâtre des Bouffes du Nord jusqu’au 12 mars.

Captation du spectacle "Providence"
Captation du spectacle "Providence" Crédits : Pascal Gely

Dans Providence, Olivier Cadiot fait se succéder quatre récits : un personnage s’en prend à l’auteur qui l’a créé puis abandonné ; un jeune homme se transforme d’un coup en vieille dame ; une jeune artiste perd ses illusions en montant à la capitale ; un vieil homme perdu fait une conférence pour prouver qu’il a encore toute sa tête. Après Le Colonel des Zouaves et Un mage en été, Laurent Poitrenaux va redoubler de prouesses et se démultiplier pour interpréter ces figures en virtuose. Depuis plus de vingt ans, Ludovic Lagarde construit autour de l’écriture d’Olivier Cadiot un vocabulaire théâtral singulier où la recherche sonore, ici en collaboration avec l’Ircam, tient une place centrale. Providence est une traversée de la modernité racontée comme une histoire personnelle. [présentaion du Théâtre des Bouffes du nord]

Tournée:

-15 au 25.03 Théâtre National de Strasbourg

-29 au 31,03 Maison de la Culture d’Amiens

-04 au 7.04 2017 La Comédie de Clermont-Ferrand

Le Coup de fil:

A Benoît Lambert qui met en scène Gianni Schicchi, petit opéra bouffe de Puccini, une production de la Coopérative, actuellement en tournée (17 et 18 mars au Théâtre scène nationale de Saint Nazaire, les 21 et 22 au théâtre Cornouaille, scène nationale de Quimper, et d’autres dates en avril).

Le Petit salon de Lucile Commeaux

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Coups de cœur/griffe

- "Notre Faust saison 2", mise en scène de Robert Cantarella au Théâtre des Amandiers (Nanterre) jusqu’au 2 avril (Coup de cœur de Fabienne Pascaud).

- "Je crois en un seul Dieu" de Stefano Massini mes d'Arnaud Meunier, au Rond-Point du 14 mars au 9 avril (Coup de cœur de Philippe Chevilley).

Chroniques

21H20
11 min

Le Petit Salon

Entrer à la Comédie-Française
Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......