LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Spectacle vivant : Jerk, Poil de carotte et Pionniers à Ingolstadt

1h01
À retrouver dans l'émission

Ce soir sur France Culture, La Dispute portera sur l’actualité des spectacles vivants avec les critiques :

- Joelle Gayot (Changement de décor sur France Culture)

  • Anna Sigalevitch (France Culture)

  • René Solis (Libération)

A propos des spectacles :

Jerk, de Dennis Cooper, mise en scène Gisèle Vienne dans le cadre du Nouveau Festival au Centre Pompidou

De ce presque rien surgit une déflagration d’émotions, de sensations, d’horreur. (…) Incroyablement fort, dérangeant, puissant. Arnaud Laporte

Une grande leçon de théâtre. Joëlle Gayot

Je ne vois pas où est l’enjeu littéraire de cette pièce. J’en sors mal à l’aise. René Solis

Un corps vidé de sa substance. Il y a un rapport entre la chair et l’objet qui est bouleversant, exceptionnel : j’ai jamais vu ça ! Ana Sigalevitch

Pionniers à Ingolstadt, de Marieluise, mise en scène Yves Beaunesne

Une proposition qui n’est pas une vision. Arnaud Laporte

Le plateau se gonfle et se dégonfle, avec une sous partition très amère et âpre : en ce sens, Yves Beaunesne monte très bien le texte. Ana Sigalevitch

Cela pourrait vouloir dire que les grands textes se sortent des mauvaises mises en scène. René Solis

C’est du théâtre très conventionnel. Yves Beaunesne est au ras de la psychologie, des états d’âme, et il est pas dans la langue de Marieluise. Joëlle Gayot

Poil de carotte, de Jules Renard, mise en scène Philippe Lagrue

Par rapport à la très grande dureté du roman, il y a quelque chose de très édulcoré. René Solis

C’est une sorte de regard analytique sur le roman. C’est aussi un spectacle fin, sobre, sensible, qui sonne juste. Ana Sigalevitch

Benjamin Jungers a une naïveté, une sorte d’incrédulité permanente, une jeunesse qui ne passe pas. (…) Il est très incandescent, il a quelque chose de très spécifique, singulier, attachant. Joëlle Gayot

La revue de presse spectacle vivant du jour, par Antoine Guillot : L'une ouvre, l'autre ferme

Clarisse Fabre, dans Le Monde : Le Paris-Villette a mis en place un site Internet, Lebaiserdelamatrice.fr, où on peut exprimer son soutien, moyennant une règle du jeu : se filmer, grâce à une caméra reliée à l’ordinateur, tout en lisant une page d’ A la recherche du temps perdu, de Marcel Proust.

Et le coup de fil à Maxime Dubreuil, metteur en scène d'Outsiders , qui se jouera au Carré, scène nationale du Château-Gontier

Outsiders
Outsiders Crédits : Radio France

Extrait sonore : Aimée Césaire

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......