LE DIRECT
"Le Monde d'Hier", "Réparez les vivants"

Spectacles vivants : "Le Monde d'hier" et "Réparer les vivants"

57 min
À retrouver dans l'émission

Marie-José Sirach et Philippe Chevilley nous parlent ce soir de "Le Monde d'hier", l'adaptation de l'autobiographie de Stefan Zweig au Théâtre des Mathurins, et de "Réparer les vivants" au Théâtre de la Villette.

"Le Monde d'Hier", "Réparez les vivants"
"Le Monde d'Hier", "Réparez les vivants"

Le Monde d’hier, l’autobiographie de Stefan Zweig, est un livre-phare. Seul des grands textes de l’auteur de  Lettre d’une inconnue à n’avoir jamais été adapté au théâtre, ce récit d’une vie dans le siècle embrasse toute les splendeurs et les catastrophes de l’Europe depuis l’époque de la grandeur de Vienne jusqu’à son anéantissement.

A la fois chant du cygne et message d’espoir, ce texte s’y avère d’une poésie et d’une puissance inouïes. Aujourd’hui plus que jamais, la voix de Zweig, éteinte un soir de février 1942, nous manque.

Adapté par Laurent Seksik, la mise en scène est signée Patrick Pineau et Jérôme Kircher, au Théâtre des Mathurins.

"Le monde d'hier", de Stephan Zweig, adapté par Laurent Seksik
"Le monde d'hier", de Stephan Zweig, adapté par Laurent Seksik

De retour d’une session de surf dans le pays de Caux, trois lycéens sont victimes d’un accident sur la route qui les ramène au Havre. Simon, 19 ans, blessé à la tête, est déclaré en état de mort cérébrale. Ses parents ayant autorisé le don d’organes, le récit suit alors le parcours de son coeur et les étapes d’une transplantation qui bouleverse de nombreuses existences.

Une course contre la montre, tissée d’histoires intimes, de pratiques cliniques et de questionnements. Une langue musicale, rythmique portée par l’urgence. Un texte qui palpite de vie.

« Le cœur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d’autres provinces, ils filaient vers d’autres corps » Maylis de Kerangal, "Réparer les vivants"

"Réparer les vivants",de Sylvain Maurice et Maylis de Kerangal, d'après le roman de Maylis de Kerangal, avec Vincent Dissez, Joachim Latarjet, à la Comédie de Béthune jusqu'au 29 avril.

"Réparer les vivants", de Sylvain Maurice et Maylis de Kerangal
"Réparer les vivants", de Sylvain Maurice et Maylis de Kerangal

La revue de presse culturelle d'Antoine Guillot :

Pour écouter la revue de presse culturelle et quotidienne d'Antoine Guillot, cliquez ici

Le goût amer d'un rendez-vous raté

Retour sur "l'affaire Jan Fabre", qui continue à désespérer la scène théâtrale grecque, tant elle est d'abord révélatrice de l'incurie culturelle du gouvernement Syriza...

L'Invitée de la Dispute, ORLAN :

Retrouvez les choix de spectacles vivants d'ORLAN ici

Le coup de fil :

On appelle le chorégraphe Filipe Lourenço, auteur de "Homo Furens", une création originale sur l'entraînement des commandos mis en danse, les 21 et 22 avril à la Scène Nationale de Bourges.

"Homo Furens" en répétition, de Filipe Lourenço
"Homo Furens" en répétition, de Filipe Lourenço Crédits : © François Stemmer

Chroniques

21H18
5 min

Revue de presse culturelle d'Antoine Guillot

Le goût amer des rendez-vous ratés
21H25
6 min

L'Invité(e) de la Dispute

Les choix spectacles vivants d'ORLAN
Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......