LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Le Petit-Maître corrigé", "Ceux qui errent ne se trompent pas" et "Letter to a Man"

Spectacles vivants : "Le Petit-Maître corrigé", "Ceux qui errent ne se trompent pas" et "Letter to a Man"

57 min
À retrouver dans l'émission

A l'affiche ce soir : Marivaux revisité par Clément Hervieu-Léger, le vote blanc vu par Maëlle Poésy et le "Journal de Nijinsky" adapté sur scène par Robert Wilson et Mikhail Baryshnikov. Avec Fabienne Pascaud, Philippe Chevilley, Lucile Commeaux et Arnaud Laporte.

"Le Petit-Maître corrigé", "Ceux qui errent ne se trompent pas" et "Letter to a Man"
"Le Petit-Maître corrigé", "Ceux qui errent ne se trompent pas" et "Letter to a Man"

Hortense, fille du Comte, doit épouser Rosimond. Mais Hortense est inquiète : elle n’épousera Rosimond que si elle parvient , avec l’aide de sa suivante Marton, à le corriger de ses ridicules façons de petit-maître et à lui faire avouer qu’il l’aime. Frontin, valet de Rosimond, et jusque-là zélé imitateur de son maître, est promptement converti par Marton dont il tombe amoureux, et devient l’allié des deux jeunes femmes dans le projet de "corriger" son maître.

"Le Petit-Maître corrigé de Marivaux", une mise en scène Clément Hervieu-Léger, à la Comédie-Française jusqu’au 24 avril.

"Le Petit-Maître corrigé de Marivaux", une mise en scène Clément Hervieu-Léger, à la Comédie-Française
"Le Petit-Maître corrigé de Marivaux", une mise en scène Clément Hervieu-Léger, à la Comédie-Française Crédits : © V. Pontet

Stupeur. Un vote blanc et massif affole le gouvernement qui fêtait déjà sa réélection. Maintenant, c'est le déluge. Réunis en conseil, les ministres tentent de comprendre. S'agit-il d'une conspiration ? Quels en sont les organisateurs ? Qu'est-ce que le vote blanc ? Que veut-il dire ? Comment réagir ? Pris de panique, les gouvernants déclarent l'état d'inquiétude et somment le responsable des services de la Vérité d'enquêter.

En observant des personnages pris à la fois dans le désordre de leur conscience et dans un système prêt à basculer, Maëlle Poésy interroge le public : la démocratie permet-elle encore un dialogue ? Pour travailler cette question avec distance, elle adapte avec Kevin Keiss, auteur et dramaturge, le roman "La Lucidité" de José Saramago en imaginant une comédie fantastique qui joue de l'absurde et des logiques du système démocratique.

"Ceux qui errent ne se trompent pas", d’après "La Lucidité" de José Saramago, texte Kevin Keiss en collaboration avec Maëlle Poésy, mise en scène de Maëlle Poésy, en tournée : les 10 et 11 janvier au Théâtre-Sénart, la scène nationale de Sénart ; les 18 et 19 janvier au Théâtre de Sartrouville et des Yvelines (CDN), le 26 janvier au Phénix, scène nationale Valenciennes et le 31 janvier au Rive Gauche à Saint-Étienne-du-Rouvray.

"Ceux qui errent ne se trompent pas", d’après "La Lucidité" de José Saramago, texte Kevin Keiss en collaboration avec Maëlle Poésy, mise en scène de Maëlle Poésy
"Ceux qui errent ne se trompent pas", d’après "La Lucidité" de José Saramago, texte Kevin Keiss en collaboration avec Maëlle Poésy, mise en scène de Maëlle Poésy Crédits : © Christophe Raynaud de Lage

Avec "Letter to a Man", Robert Wilson présente sa troisième mise en scène cette saison dans la programmation du Théâtre de la Ville. Il s’empare du journal de Vaslav Ninjinski, écrit durant six mois entre 1918 et 1919, et confie le rôle à Mikhail Baryshnikov, avec lequel il a déjà travaillé en 2013 sur le spectacle "The Old Woman" de Daniil Kharms.

"Letter to a Man", inspiré du "Journal"de Vaslav Nijinsky, texte de Christian Dumais-Lvowski, mise en scène, décors et conception lumière : Robert Wilson et Mikhail Baryshnikov. Au Théâtre de la Ville - Espace Pierre Cardin jusqu’au 21 janvier.

"Letter to a Man", d'après "Le Journal de Nijnsky"
"Letter to a Man", d'après "Le Journal de Nijnsky"

Le coup de fil

Lucile Commeaux appelle ce soir Lucie Eidenbenz pour le spectacle "Tschägg", à l’Hexagone - Scène Nationale Arts Sciences (à Meylan, près de Strabourg) les 10 et 11 janvier.

Le Petit salon de Lucile Commeaux

Tous les jours aux alentours de 21h20 les critiques de la Dispute passent au Petit Salon pour discuter d’un sujet de l’actualité culturelle – nouvelles têtes, polémiques, querelles esthétiques. À retrouver ici.

Chroniques
21H20
10 min
Le Petit Salon
Qu'est-ce qu'un artiste associé?
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......