LE DIRECT
Argument, Les Derniers Jours de l'humanité

Spectacles vivants : Pascal Rambert et David Lescot

58 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, nos deux critiques Marie-José Sirach et René Solis se disputent sur "Argument", et « Les Derniers Jours de l’humanité », écrit par Karl Kraus. Notre invité de la semaine, le réalisateur et comédien belge, Bouli Lanners nous donne ses choix de spectacles vivants.

Argument, Les Derniers Jours de l'humanité
Argument, Les Derniers Jours de l'humanité

Le directeur du Théâtre national de Gennevilliers Pascal Rambert présente "Argument" jusqu’au 13 février, une pièce qui nous renvoie à l’histoire de la Commune, au travers d’une scène de ménage tragique et magique où les convictions conservatrices s’opposent aux forces révolutionnaires. Sur ce fond historique, la pièce peint l'histoire d'un couple, Louis et Annabelle, qui connaît de vives tensions, entre jalousie et émancipation de la parole féminine.

Argument, Pascal Rambert
Argument, Pascal Rambert Crédits : Marc Domage

Le metteur en scène français David Lescot met en scène "Les Derniers jours de l'humanité" initialement rédigé entre 1915 et 1917 par Karl Kraus, au Théâtre du Vieux-Colombie jusqu’au 28 février. Durant ces deux années, le poète, journaliste et dramaturge autrichien créé une pièce protéiforme et gigantesque, puisqu'elle compte en effet 220 scènes, 50 pièces musicales et 500 personnages. Une traversée réaliste dans le quotidien absurde et terrible de la Grande Guerre. David Lescot la présente lui avec 4 comédiens et 1 pianiste, en 1h50, sous la forme de saynètes. Le texte est traduit par Jean-Louis Besson et Heinz Schwarzinger.

Les Derniers Jours de l'humanité, David Lescot
Les Derniers Jours de l'humanité, David Lescot Crédits : ©Christophe Raynaud de Lage / collection Comédie-Française. - Radio France

La Revue de presse culturelle d'Antoine Guillot :

Pour découvrir la Revue de presse d'Antoine Guillot, cliquez ici

Comment ne pas faire de théâtre...

-en renonçant, comme Jean-Louis Trintignant avec le "Bâteau ivre", pour cause de fatigue 

-en se faisant censurer, comme cette pièce pour enfant en Turquie pour cause d'allusions supposées à Erdogan

-et surtout, bien sûr, en se faisant couper les vivres, comme en Grèce, où le milieu du spectacle vivant survit vaille que vaille aux grandes coupes de 2008.

Le coup de fil passé à :

Lucie Berelowitsch pour la mise en scène et l’adaptation d’"Antigone", d'après Sophocle et Brecht, un théâtre musical en ukrainien et en russe surtitré, du 4 au 6 février au MAC, la Maison des arts de Créteil.

L’Invité de la Dispute : Bouli Lanners, réalisateur

Spectacles vivants : les choix de Bouli Lanners. [Cliquer ici]

Chroniques

21H18
6 min

Revue de presse culturelle d'Antoine Guillot

Comment ne pas faire de théâtre...
21H25
6 min

L'Invité(e) de la Dispute

Les choix Spectacle vivant de Bouli Lanners
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......