LE DIRECT
En haut : Vincent Dedienne (©Pascalito) et Jérôme Commandeur. En bas: l'affiche de l'Underground Comedy Club

Spectacles vivants : "On ne vient pas entendre un abattage de punchlines, on vient entendre l’histoire d’un homme, qui est drôle parfois"

56 min
À retrouver dans l'émission

La Dispute se consacre désormais au One-man-show. Ce soir trois spectacles sont à l'affiche : l'Underground Comedy Club, tous les samedis soirs au théâtre de Dix Heures, "S'il se passe quelque chose" de Vincent Dedienne en DVD et "Tout en douceur" de Jérôme Commandeur à la Gaité Montparnasse.

En haut : Vincent Dedienne (©Pascalito) et Jérôme Commandeur. En bas: l'affiche de l'Underground Comedy Club
En haut : Vincent Dedienne (©Pascalito) et Jérôme Commandeur. En bas: l'affiche de l'Underground Comedy Club

"Underground Comedy Club" jusqu'au 30 juin au Théâtre de Dix Heures.

Mise en Scène : Soun Dembele, Sam Blaxter

Artistes : Donel Jacksman, Yacine Belhousse, Dedo, Sugar Sammy, Roman Frayssinet, Nadia Roz, Walter, Shirley Souagnon, Larry Benzaken

Présentation officielle :
L’Underground Comedy Club reprend les rênes de l’humour tous les samedis soirs ! Un plateau d’humoristes avec 5 artistes différents, les rock stars d’aujourd’hui et les découvertes de demain vous offrent un extrait de leur spectacle ou un sketch inédit. Des vannes, de l’impro, des découvertes, de la complicité et même parfois de la musique !
L’Underground Comedy Club, c’est en dessous du sol mais au dessus du soleil. Ils seront tous là, et vous ?

Underground Comedy Club - Théâtre de Dix-Heures
Underground Comedy Club - Théâtre de Dix-Heures

Il faut faire la distinction entre le projet, très intéressant, et ce qu’on voit sur scène, par définition inégal. C’est une belle initiative, bien menée par Soun Dembele et Sam Blaxter, ça permet vraiment de découvrir de jeunes débutants. Jean-Christophe Brianchon

Larry Benzaken a presque récité un texte extrêmement construit et assez politique, mais dit avec ou une grande timidité ou était-ce une feinte, mais je me souviens de sa prestation ! Mais en général, les blagues sont très peu originales. Lucile Commeaux

Ce sont des tentatives intéressantes, ça permet de voir comment on peut rire de tout. Philippe Chevilley

"S'il se passe quelque chose" de Vincent Dedienne en DVD et Blu-ray 

Seul en scène écrit par : Vincent Dedienne, Juliette Chaigneau, Mélanie Le Moine et François Rollin
Mis en scène par : Juliette Chaigneau et François Rollin
Lumières : Anne Coudret / Scénographie : Lucie Joliot
(Ce spectacle a été récompensé par le « Molière de l’humour » 2017)

Présentation officielle : 

Ce jeune acteur au parcours classique réconcilie le théâtre et le one-man-show et livre avec S’il se passe quelque chose un autoportrait à la fois drôle et sensible.

Le mot de l’artiste :

« Bonjour ! Je m’appelle Vincent Dedienne et je suis la personne qui boit un chocolat chaud/thé vert bio/soupe à l’oignon sur l’affiche !
S’il se passe quelque chose, c’est une promesse. La promesse de passer ensemble un drôle de moment, à la frontière du théâtre et du Guatemala.
S’il se passe quelque chose c’est aussi comme un dîner entre amis. C’est prévu de longue date, préparé avec amour et gourmandise.
S’il se passe quelque chose, c’est mon premier spectacle.
Réservez ! (Si vous n’aimez pas, je vous ferai une salade.) »

Vincent.

J’ai d’abord connu Vincent Dedienne dans Marivaux. S'il se passe quelque chose est un spectacle entre deux : à la fois drôle et émouvant. Il a un charme fou et beaucoup d’humour. Philippe Chevilley

Le début n’est paradoxalement pas engageant. Le spectacle ne cesse d’interroger ses propres codes. C’est assez intello et c’est un peu (trop) un spectacle France Culture. Lucile Commeaux

Ici le travail est intéressant, cela est dû à la formation de comédien de Vincent Dedienne. Il y a une réelle théâtralité et la forme dépasse le simple one-man-show d’ordinaire futile. Jean-Christophe Brianchon

Le fait qu’il ait commencé par Marguerite Duras est une chose touchante. La grande aisance de Vincent Dedienne est manifeste et l’écriture est brillante. Arnaud Laporte

"Tout en douceur" de Jérôme Commandeur, jusqu'au 29 avril au Théâtre Gaité Montparnasse.

Jérôme Commandeur : Tout en douceur au Théâtre de la Gaîté-Montparnasse
Jérôme Commandeur : Tout en douceur au Théâtre de la Gaîté-Montparnasse

Un spectacle de : Jérôme Commandeur
Mise en scène : Jérôme Commandeur et Xavier Maingon

Présentation officielle :
Malgré quelques implants capillaires et une bonne gaine de maintien, en 5 ans l'homme n'a pas changé. Welcome back kid. Tu nous as manqué.

Avec beaucoup d’autodérision dès le départ, il tape sur tous les autres ensuite, mais cela fonctionne. Il passe de dedans à dehors de façon très fluide et il a une aisance forte, une belle énergie et beaucoup de bienveillance. Arnaud Laporte

Jérôme Commandeur ne sort pas de scène et dans l’utilisation qu’il fait de son corps c’est réussi. Mais c’est un humour un peu flemmard, car les sujets traités ont déjà un potentiel comique et ses références sont trop hétéro-normées et datées. Lucile Commeaux

Il est moderne dans sa gestuelle mais sur une base populaire classique, ce qui n’empêche pas qu’il puisse avoir de bonnes idées. Philippe Chevilley

C'est un spectacle plutôt tiède et j’ai été déçu car j’aime beaucoup ce que Jérôme Commandeur fait habituellement. Mais il y a une mécanique de jeu qui fonctionne, mais ce n’est pas très ambitieux sur le plan de l’écriture et de la scénographie. Jean-Christophe Brianchon

Vos commentaires :

Avant et pendant l'émission, réagissez et donnez votre avis sur le compte Twitter et la page Facebook de la Dispute.

Générique de l'émission : Sylvie Fleury & Sidney Stucki, "She devils on wheels", extrait de l'album "Sound Collaborations 1996-2008" (label Villa Magica Records)

Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......