LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"La Dame de chez Maxim", "Le Misanthrope de Molière"

Théâtre : "La Dame de chez Maxim", "Le Misanthrope de Molière", "Pièce d’actualité N°14 – Dévoiler" et le coup de coeur de Marie Sorbier

55 min
À retrouver dans l'émission

"Pièce d'actualité N° 14 - Dévoilé" de Richard Maxwell : « Un spectacle très vivifiant qui met en mouvement la pensée » Lily Bloom

"La Dame de chez Maxim", "Le Misanthrope de Molière"
"La Dame de chez Maxim", "Le Misanthrope de Molière"

Au sommaire de cette Dispute théâtre : "La Dame de chez Maxim" de Georges Feydeau, mise en scène par Zabou Breitman à au Théâtre de la Porte Saint Martin, "Le Misanthrope" de Molière, mis en scène par Alain Françon à l'Espace Cardin, La "Pièce d’actualité N°14 – Dévoiler" mise en scène par Richard Maxwell au Théâtre de La Colline et le coup de coeur de Marie Sorbier pour "On s'en va" de Krzysztof Warlikowski  prochaine à Chaillot.

"La Dame de chez Maxim" Zabou Breitman succombe à la "Feydeaumania" 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Présentation : Après Le système Ribadier à la Comédie Française, Zabou Breitman retrouve Feydeau et l’une de ses pièces les plus mythiques, La Dame de Chez Maxim, qu’elle mettra en scène, au Théâtre de la Porte Saint-Martin. 

Le Docteur Petypon (Micha Lescot), médecin respectable, a fait la fête jusqu'au petit matin chez Maxim. Son meilleur ami le découvre endormi à midi sous un canapé renversé. De la chambre sort la Môme Crevette (Léa Drucker), une danseuse du Moulin-Rouge. Celle-ci est forcée de se faire passer pour sa femme. Elle se pique au jeu et provoque une cascade de quiproquos, d'imbroglios et de coups de théâtre à un rythme effréné. 

Avec : Léa Drucker, Micha Lescot, André Marcon, Christophe Paou, Eric Prat, Anne Rotger, Valérian Béhar-Bonnet, Philippe Caulier, Ghislain Decléty, Solal Forte, Constance Guiouillier, Pierre-Antoine Lenfant, Damien Sobieraff, Pier-Niccolò Sassetti

L'avis des critiques : 

« Une très joyeuse Kermesse, quelques bons moments, des comédiens justes mais un ensemble décevant. » Lily Bloom

« _Un ratage, faute de rythme et d’interprétation du texte. Le personnage d'André Marcon s'en sort bien, les autres comédiens sont en roue libre, à fond dès le levé de rideau.C'est de la pitrerie. Le public se bidonne_» Lucile Commeaux

« _Un spectacle pensé pour être divertissant. Zabou Breitman ne prend aucun risque, la distribution est très bonne mais chacun joue dans son coin, l’ensemble fonctionne mais ne m'a procuré aucun plaisir.  _» Marie Sorbier

  • Plus d'informations : "La Dame de chez Maxim" de Georges Feydeau, mise en scène Zabou Breitman // Actuellement au théâtre de la Porte Saint-Martin 

"Le Misanthrope de Molière" Une mise en scène chirurgicale d'Alain Françon.

"Le Misanthrope de Molière", mis en scène Alain Françon © Jean-Louis Fernandez
"Le Misanthrope de Molière", mis en scène Alain Françon © Jean-Louis Fernandez

Présentation : Comment vivre en communauté, aimer, rester humain dans un monde cynique ? Faut-il se retirer de la compagnie des hommes ? Ce souci qui taraude l’orgueilleux et exigeant Alceste du Misanthrope de Molière va comme un gant à Alain Françon. Ce maître de l’art du théâtre – attentif au sens et à la couleur des mots, à l’instant versatile, au poids du politique, et à l’art des acteurs – aborde pour la première fois de sa longue carrière le plus insolent des auteurs classiques français. Françon a attendu d’avoir créé des oeuvres d’auteurs contemporains radicaux que hante la question du vivre ensemble – Edward Bond, Peter Handke, Botho Strauss. Il a aussi interrogé Ibsen, Tchekhov, Goldoni, exploré la cruauté de Feydeau, et Le Menteur de Corneille. Il situe Le Misanthrope dans l’atemporelle antichambre élégante d’un lieu de pouvoir et nous convie à de glacials jeux de cour et de coeur. Il signe une fête de l’esprit où irradie la rigueur corsetée de l’alexandrin, un subtil alliage de talents et dans le rôle d’Alceste, Gilles Privat.

Avec : David Casada, Pierre-Antoine Dubey, Daniel Dupont, Pierre-François Garel, Gilles Privat, Lola Riccaboni, Joseph Rolandez, Régis Royer, Dominique Valadié, Marie Valle

L'avis des critiques : 

« Un spectacle élégant, avec un rythme soutenu, très honnête. » Lucile Commeaux

« Un spectacle austère de facture classique qui n’apporte rien à l’œuvre de Molière. » Marie Sorbier

« Le texte est inaudible, il n’y a pas de respiration, pas de jeu, un spectacle trop cérébral en contresens avec la pièce du Misanthrope._La fin est néanmoins magnifique, on retrouve la grâce qu'il peut y avoir dans Ivanov ou la Cerisaie_» Lily Bloom

  • Plus d'informations : "Le Misanthrope de Molière", mise en scène Alain Françon // Jusqu'au 12 octobre au Théâtre de la Ville

"Pièce d’actualité N°14 – Dévoiler" « Si on vous donnait les clés du théâtre de La Commune, que feriez-vous avec ce bâtiment ? »

"Pièce d’actualité N°14 – Dévoiler"
"Pièce d’actualité N°14 – Dévoiler"

Présentation : « Au départ il y a une douleur dans ton cœur. Tu cherches ce jour où tu pourras la dévoiler. Tu es le seul qui puisses dire cette chose, où elle se trouve, et qu’en effet elle existe. Tu arrives. Et maintenant te voilà ici. » - Dévoiler

En arrivant à La Commune, Richard Maxwell est allé voir l’École des Actes et a demandé aux nouveaux venus à Aubervilliers : « Si on vous donnait les clés du théâtre de La Commune, que feriez-vous avec ce bâtiment ? » Leurs réponses ont formé la base d’une nouvelle façon d’occuper les lieux.   

“Aubervilliers est un lieu vibrant, aux multiples possibilités. On y sent tout à la fois le désir de changer et une réticence face à ce changement. Aubervilliers est donc le monde tel qu’on le connait. En attendant, il reste des histoires à raconter. Je souhaite faire tout mon possible pour aider à raconter ces histoires, pour voir si nous pouvons trouver une façon de nous en sortir, et peut-être même d’avancer.” - Richard Maxwell

Avec : Abdramane Doucoure, Moussa Doukoure, Nicholas Elliott, Maxime Fofana, Kawou Marega, Richard Maxwell, Abdel Kader Moussa Boudjema, Dirk Stevens, Abou Sylla, Abubakary Tunkaba, Sascha Van Riel

L'avis des critiques : 

« Un spectacle très fort avec une narration implacable qui montre le désir de quitter l’Afrique pour l’Europe ainsi que l’injustice liée aux étapes de ce voyage. » Lucile Commeaux

« Un spectacle très vivifiant qui met en mouvement la pensée » Lily Bloom

« Une vraie réussite théâtrale sur un terrain miné. » Marie Sorbier

♥ Coup de cœur ♥ de Marie Sorbier pour "On s’en va", de Krzysztof Warlikowski

« La troupe Polonaise est incroyable, le spectacle est très esthétique avec une mise en scène folle, des lumières superbes et un travail du son omniprésent qui devient un réel personnage de l’intrigue. » Marie Sorbier

  • Plus d'informations : "On s’en va", de Krzysztof Warlikowski du 13 au 16 novembre au théâtre de Chaillot 
Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......