LE DIRECT
Crédits : Théâtre de l'Europe, Gianmarco Bresadola, Théâtre du Rond-Point

Théâtre : "La joute verbale est savoureuse mais la rencontre entre ces deux France n'a pas lieu"

56 min
À retrouver dans l'émission

Dans cette Dispute théâtrale, une adaptation des "Particules élémentaires" de Michel Houellebecq, dans une mise en scène de Julien Gosselin ; Kerry James à l'affiche de "A vif" et enfin, "La Pitié dangereuse", un texte de Stefan Zweig mis en scène par Simon McBurney.

Crédits : Théâtre de l'Europe, Gianmarco Bresadola, Théâtre du Rond-Point
Crédits : Théâtre de l'Europe, Gianmarco Bresadola, Théâtre du Rond-Point

Avec nos critiques : Jean-Christophe Brianchon, Fabienne Pascaud et Anna Sigalevitch.

Les Particules élémentaires, Odéon-Théâtre de l'Europe

Avec Joseph Drouet, Denis Eyriey, Antoine Ferron, Noémie Gantier, Carine Goron, Alexandre Lecroc-Lecerf, Caroline Mounier, Victoria Quesnel, Geraldine Roguez, Maxence Vandevelde.

Présentation : No future ? La libération sexuelle n’aura-t-elle été qu’un leurre ? À lire Les Particules élémentaires, l’humanité post-68 semble assez mal partie. À voir le spectacle, c’est moins sûr. Car l’engagement sans réserve de la troupe et sa joie de jouer, le recours percutant à la vidéo, l’énergie d’un concert rock, sont autant d’armes scéniques qui dès la création des Particules ont suscité l’enthousiasme des publics, toutes générations confondues. En adaptant le roman de Houellebecq, Gosselin et ses interprètes se sont forgé une écriture théâtrale capable de se mesurer à une œuvre contemporaine et aux questions qu’elle pose, exaltant ses atmosphères, restituant les registres multiples de son style, donnant forme visible à l’acuité de ses réflexions toujours actuelles. L’enquête critique sur les contradictions et les tourments de l’individualisme au cours du XXe siècle finissant prend pour fil conducteur le destin de deux demi-frères, Bruno le littéraire obsédé et Michel le scientifique inhibé, dont les vies sont étudiées sous tous les angles : psychologique, sociologique, historique – et érotique, bien entendu. Après 2666, adaptation- événement de la somme romanesque de Bolaño, Julien Gosselin et sa compagnie reprennent dans la Grande salle de l’Odéon le succès retentissant qui les avait révélés aux Ateliers Berthier.

Jean-Christophe Brianchon :

C'est du théâtre dans le théâtre, rythmé, musical. Mais l'adhésion aux idées de Houellebecq est discutable...

Fabienne Pascaud :

On ne retrouve pas dans la pièce le cynisme de l'écrivain.

Arnaud Laporte :

La modernité dans ce vieux théâtre, le télescopage est saisissant.

Crédits : Simon Gosselin
Crédits : Simon Gosselin

Les dates de la tournée :

12 septembre au 1er octobre 2017 : Odéon-Théâtre de l'Europe, Paris

11 et 12 novembre : DeSingel, Anvers

18 et 19 novembre : Festival Romaeuropa, Rome

24 et 25 novembre : Les Théâtres de la Ville / Grand Théâtre, Luxembourg

30 novembre et 1er décembre : La Coursive, La Rochelle

5 au 9 décembre : Théâtre National, Bruxelles

12 et 13 décembre : Le Volcan, Le Havre

20 et 21 décembre : Le Phénix, Valenciennes

A vif, théâtre du Rond-Point

Avec Kery James et Yannik Landrein.

Présentation : Kery James, rappeur et poète humaniste, écrit une joute en phase avec le monde : deux avocats s’affrontent, les voix de « deux France » opposées, nantis et délaissés. Une agora passionnée pour un théâtre politique, radical.

Fabienne Pascaud :

Je me suis retrouvée parmi un public qu'on ne voit pas d'ordinaire : c'est une réussite humaine.

Jean-Christophe Brianchon :

La forme est très pauvre. Ce n'est pas du théâtre. La joute verbale vient même cautionner les lacunes de la pensée.

Anna Sigalevitch :

La joute verbale est savoureuse mais la rencontre entre ces deux France n'a pas lieu.

Crédits : Giovanni Cittadini Cesi
Crédits : Giovanni Cittadini Cesi

Les dates de la tournée :

2 Décembre 2017 : BERGERAC / Festival Trafik

6 et 7 Décembre : LIEGE / Théâtre de Liège

12 Décembre : LE BLANC MESNIL / Forum

15 Décembre : NARBONNE / Théâtre Scène Nationale

15 Décembre : ARLES / Théâtre d’Arles

Toutes les dates sont visibles sur ce site.

Un livre a également été publié chez Actes Sud.

La pitié dangereuse, théâtre des Gémeaux (du 14 au 24 septembre)

Avec Marie Burchard, Robert Beyer, Johannes Flaschberger, Christoph Gawenda, Moritz Gottwald, Laurenz Laufenberg, Eva Meckbach.

Présentation : C’est, d’abord, une rencontre au sommet : celle du metteur en scène britannique Simon McBurney et de la troupe de comédiens de la Schaubühne de Berlin, compagnons de longue date des Gémeaux/Scène Nationale de Sceaux. C’est ensuite, pour Simon McBurney, artisan d’un théâtre de l’image et du mouvement, une manière d’explorer plus profondément une question qui le taraude : celle de la compassion. Déjà présente en filigrane dans son adaptation du Maître et Marguerite de Boulgakov, celle-ci est en effet au cœur de La Pitié dangereuse, unique roman achevé par Stefan Zweig, publié en 1939.

Cette pitié dangereuse, cette « impatience du cœur » (titre original du roman), c’est celle qu’éprouve, à la veille de la Première Guerre mondiale, le lieutenant Anton Hofmiller pour la belle Édith de Kekesfalva, jeune paralytique fille d’un riche propriétaire terrien, follement amoureuse de lui : deux êtres, deux mondes, une confusion de sentiments... Narrée sur un mode rétrospectif et polyphonique, l’histoire de cette relation bancale, faussée et forcément tragique acquiert une dimension collective et une résonance sinistrement contemporaine : comment la compassion peut-elle être l’autre visage de la lâcheté et de l’égoïsme ?

Comment, bien qu’elle pense avoir conscience du pire, une génération peut-elle courir au cataclysme ?

Fabienne Pascaud :

Ce n'est pas qu'une histoire d'amour. C'est aussi une histoire politique très actuelle.

Anna Sigalevitch :

Cette adaptation est brillante.

Jean-Christophe Brianchon :

La pièce tient en équilibre sur la théâtralité et l'anti-théâtralité.

Crédits : Gianmarco Bresadola
Crédits : Gianmarco Bresadola

Vos commentaires

Avant l'émission et pendant l'émission, réagissez et donnez votre avis sur @ladisputeFC et la page facebook de La Dispute.

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......