LE DIRECT
Les Grands, Trahisons, Magma

Théâtre : "Magma", "Trahisons", "Les Grands"...

55 min
À retrouver dans l'émission

Au sommaire de La Dispute Théâtre : "Magma", chorégraphié par Marie-Agnès Gillot, Andrès Marín et Christian Rizzo, "Trahisons", un texte de Harold Pinter mis en scène par Michel Fau, "Les Grands", mis en scène par Fanny de Chaillé et le coup de coeur d'Anna Sigalevitch...

Les Grands, Trahisons, Magma
Les Grands, Trahisons, Magma Crédits : Marc Domage, Théâtre de la Madeleine, Julien Benhamou

"Magma", Marie-Agnès Gillot et Andrés Marin, deux étoiles mises en musique

Magma
Magma Crédits : julien Benhamou

Présentation : Une étoile classique, Marie-Agnès Gillot, et une étoile flamenca, Andrés Marín, se sont réunies pour laisser libre cours au feu qui les anime. Christian Rizzo les a rejointes pour se glisser entre elles « comme une nébuleuse active ». Inutile de présenter Marie-Agnès Gillot et Andrés Marín. Ils bouillonnent d’idées, de propositions chorégraphiques. Christian Rizzo est venu se glisser entre eux pour travailler, non en tant que chorégraphe, mais « comme une sorte de nébuleuse active », s’intéressant à la part d’ombre qu’ils portent en eux « où le poétique dialogue avec la tension et l’élasticité du vide qui fédèrent les corps »

Avec : Marie-Agnès Gillot, Andrés Marín (danse), Didier Ambact (batterie), Bruno Chevillon (contrebasse)

Plus d'informations : "Magma", chorégraphié par Marie-Agnès Gillot et Andrès Marín // jusqu'au 13 février 2020 au Théâtre de Chaillot 

Puis en En tournée : 

  • Dimanche 16 février L’Arc Le Creusot  
  • Mercredi 18 au 20 mars La Comédie Clermont-Ferrand 
  • Vendredi 24 avril Théâtre Jean Vilar Suresnes  
  • Vendredi 5 juin Théâtre de l’Olivier Istres

A noter : Christian Rizzo, chorégraphe (metteur en scène et directeur du CCN de Montpellier) sera l'invité de Marie Richeux dans l'émission Par les temps qui courent mercredi 12 février à 21h sur France Culture

L'avis des critiques

« Il y a du chaud, il y a du froid, et surtout du magnétisme. Ce qu'Andrés Marín arrive à transmettre, c'est totalement dingue, il explose et on a l'impression de recevoir toute son énergie. Le regarder est un plaisir et une expérience totale. » Marie Sorbier

« Christophe Rizzo est très fort car il met Marie-Agnès Gillot et Andrés Marín à nu, comme j'ai rarement vu l'identité d'un corps à ce point travaillé par des danses différentes. » Anna Sigalevitch

« Magma portait la promesse d'une matière en fusion avec une forme de synergies attendue. La pièce ne joue finalement pas sur les différences et tensions entre les deux partenaires, elle a même tendance à atomiser les deux partitions, et l'agrégation ne se fait pas tellement. Ils sont peut-être moins connectés que coordonnés. » Florian Gaité  

"Trahisons", de Michel Fau, d'après le texte d'Harold Pinter : un vaudeville revisité

Trahisons
Trahisons Crédits : Théâtre de la Madeleine

Présentation : Dans "Trahisons", Harold Pinter s'empare de la situation classique du vaudeville : le mari, la femme et l'amant, mais l'intrigue se déroule à l'envers, commençant par la fin de l'histoire d'amour pour remonter par une suite de tableaux drôles et cruels jusqu'aux premières ivresses amoureuses. Cette remontée du temps prend ici quasiment la forme d'une enquête policière qui reconstitue sans complaisance l'itinéraire de trois personnages empêtrés dans leurs mensonges. Pinter retourne la comédie boulevardière comme un gant et met à jour avec humour tout le secret des êtres et de leurs dérisoires passions. 

Avec : Michel Fau, Roschdy Zem, Claude Perron et Fabrice Cals

Plus d'informations : "Trahisons", mise en scène de Michel Fau (d'après Harold Pinter) // jusqu'au 20 mai au Théâtre de la Madeleine.

L'avis des critiques

« C'est une pièce avec un jeu assez sobre, les acteurs sont en retenue, Roschdy Zem particulièrement, et cela annihile les abysses psychologiques que cette pièce pourrait avoir. Cette mise en scène a gommé tous les enjeux psychanalytiques que je vois habituellement dans cette œuvre. » Marie Sorbier

« Le manque de désir, de chair entre les hommes et cette femme ampute la pièce d'une dimension très importante : l'amour. Car pour qu'il y ait trahison, il faut qu'il y ait de l'amour et ici je n'ai pas vu d'amour. » Anna Sigalevitch  

« L'interprétation de Claude Perron est géniale, elle a un phrasé malicieux, espiègle, avec un sens des pauses et des césures délicieux. Le ton ne varie pas beaucoup mais c'est aussi pour dire l'enfermement mécanique de sa vie, de sa routine et surtout l'enfermement du langage. » Florian Gaité  

« Le parti pris de Michel Fau est d'aller vers le boulevard par un jeu outrancier, et si l'on est d'accord dès le début avec ce point de départ, je le trouve tout-à-fait juste et respecté. » Arnaud Laporte

"Les Grands" de Fanny de Chaillé, une méditation sur la construction de soi

Les grands
Les grands Crédits : Marc Domage

Présentation : Trois personnages à trois âges de leur vie pour se souvenir des strates qui nous constituent et dont nos corps gardent mémoire. Cette mise en jeu et en gestes ludique, joyeuse et grave parfois, trace un chemin de la construction de soi.

Ils sont neuf ou plutôt trois personnages à trois stades de leur vie : l'enfance, l'adolescence, l'âge adulte. Ils se croisent, se toisent ou s'ignorent et ils nous parlent. Qu'est ce grandir ? Comment devient-on adulte ? Fanny de Chaillé et son complice, l'auteur-philosophe Pierre Alferi, multiplient les situations. L'enfant seul ou doublé par son adulte,  l'ado en bande et ses mots-slogan, l'adulte face à son enfance et ses responsabilités… Ils dialoguent, s'opposent, se réconcilient. Chacun dit son point de vue, sa vision du monde, ses espoirs, ses réussites, ses échecs et ses déceptions. La pièce est drôle, grave aussi parfois. Elle nous entraîne sans surplomb dans une belle méditation sur la construction de soi.

Plus d'informations : "Les Grands" Conception et mise en scène Fanny de Chaillé - Texte : Pierre Alferi // du 5 au 29 février à la Maison des Métallos

Puis en tournée

  • 11 au 19 mars : Théâtre Malraux, Chambery 
  • Les 15 et 16 avril : Le Granit, Belfort  

« Ce spectacle est une accumulation de lieux communs sur l'enfance et l'adolescence et présente une vision de l'adulte très peu réjouissante. La troisième partie du spectacle, celle de la vie adulte, est extrêmement démagogique, didactique et c'est tout ce que l'on a pas envie d'entendre sur ce qu'est être adulte. » Marie Sorbier

« J'aimais bien l'idée du spectacle, qui était de montrer qu'on est encore ce qu'on a été, qu'il y a toujours une part d'enfance dans la vie adulte. Mais finalement, ce n'est pas ce qui est mis en scène : les âges sont circonscrits et l'on réduit la pensée d'un individu à son âge. Les personnages ne sortent pas de leur contour, il n'y a aucun heurts, c'est convenu. » Anna Sigalevitch

« Un spectacle qui ne manque pas d'intelligence ni de tendresse mais que j'ai trouvé enfermé dans une vision de grandes personnes. » Florian Gaité

« La question du corps est importante, le corps est un langage, et cet espace de jeu permet d'apporter un vocabulaire qui se répond d'un âge à un autre, et une nouvelle dimension qui n'est pas celle du texte. C'est un spectacle finalement riche alors même qu'il semble simple. » Arnaud Laporte  

♥ Le coup de coeur ♥ d'Anna Sigalevitch pour "Mitten", documentaire d'Oliviar Rochette et Gérard-Jan Claes, une plongée dans l'oeuvre de la chorégraphe, Anne Teresa De Keersmaeker

Mitten suit les dernières semaines de répétition de Mitten wir im Leben sind, un spectacle élaboré par la chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker, sa compagnie Rosas et le violoncelliste Jean-Guihen Queyras sur les six suites pour violoncelle de Johann Sebastian Bach.
Le film donne un aperçu de la minutie avec laquelle De Keersmaeker déploie un univers chorégraphique à partir de l’étude de l’écriture musicale. Ce processus de création intensif, le remaniement et le cisèlement incessants, caractérisés par un inépuisable désir de précision et de détail, se trouve reflété dans le regard patient que les réalisateurs jettent sur le travail de la chorégraphe, du musicien et des danseurs.

Plus d'information : DVD : "Mitten" un documentaire d'Oliviar Rochette et Gérard-Jan Claes (Cinéart)

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......